Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Article de couverture

QUESTION-RÉPONSES

DANS QUELLE MESURE POUVONS-NOUS PRIER POUR QUELQU'UN QUI NE NOUS L'A PAS DEMANDÉ, SANS POUR AUTANT S'IMMISCER DANS SA PENSÉE?

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’mars 2008


TROIS PRATICIENS DE LA SCIENCE CHRÉTIENNE OFFRENT DES ÉLÉMENTS DE RÉPONSE. Mary Baker Eddy a répondu à cette question de cette manière: « En général, on n'a pas plus le droit de pénétrer dans l'entendement d'une personne, de troubler, de bouleverser et de rectifier ses pensées à son insu ou sans son consentement, que l'on n'a le droit d'entrer dans une maison, d'ouvrir le bureau, de déplacer les meubles, et d'aménager et de gérer à son goût les biens d'autrui.

Connectez-vous pour accéder à cette page

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.