Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Lorsque les media annoncent une tragédie qui s'est produite quelque part à l'autre bout du monde, loin de nous, ou même dans une ville toute proche, nous aspirons peut-être à aider les personnes touchées, mais nous nous sentons peut-être impuissants parfois. Il y a quelques années, Margaret Powell, une Scientiste Chrétienne, « personne comme tout le monde », s'est trouvée projetée au milieu d'un événement de l'actualité mondiale. Ce qu'elle a appris sur le pouvoir de la prière et du pardon offre une réponse concrète à la question: « Y a-t-il quelque chose que je peux faire ? » L'article qui suit est basé sur une causerie qu'elle a donnée à l'Église con-grégationaliste de Pomfret Nord, à Pomfret, dans le Vermont. Cette église présentait une série de sermons sur le pardon, et, en raison de son expérience, Mme Powell avait été invitée par le pasteur à leur parler.

Pardon à Beyrouth

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de septembre 1986


Tout a commencé le 18 avril 1983, journée ordinaire pour des gens ordinaires en Pennsylvanie. C'était un lundi matin.

Connectez-vous pour accéder à cette page

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.