Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

A TOUS MES FRÈRES

I Jean 4:20

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’janvier 1975


Si je n'ai pas donné la tendresse première A cet humain, mon frère ; S'il ne me semble pas valoir Le temps d'une pensée ou d'un second regard ; Si pour un honneur vain mais chèrement payé J'ai trahi dans sa foi le cœur à respecter, Et préféré l'or faux Du mépris le plus sot: Comment donc pourrais-je comprendre L'Amour divin qui me commande D'aimer autant que moi l'autrui, frère jumeau ? Père bien-aimé, cette grâce me vienne (Malgré mes faiblesses humaines) Que mes pensées dures et vaines Fondent en l'image qui soit Tienne, Et que j'en prouve constamment Le charme et l'amour tout-puissants, En des paroles-guérison Non des paroles qui ne sont Que mots sans rime ni raison ! Stanley John York.

Connectez-vous pour accéder à cette page

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.