Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Disparition d’une maladie auto-immune

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’avril 2021

Paru d'abord sur notre site le 11 janvier 2021.


 Au début de l’année 2016, j’ai eu une grave réaction après avoir utilisé une teinture pour cheveux que j’avais déjà utilisée de nombreuses fois auparavant. Cela s’est traduit par une inflammation du cuir chevelu et, peu après, des éruptions cutanées sur le visage et le cou. Cet état me gênait durant toute la journée et également la nuit quand j’essayais de dormir.

Bien qu’ayant fréquenté une école du dimanche de la Science Chrétienne durant toute mon enfance, je ne pratiquais pas la Science Chrétienne à cette époque. J’ai demandé de l’aide à un médecin très sympathique, qui a essayé de soulager la douleur avec différentes sortes de traitements et de médicaments, sans pouvoir résoudre le problème. Les éruptions ont fini par gagner tout le corps, j’en étais couverte de la tête aux pieds. Cette gêne importante m’empêchait même de vaquer à de simples tâches domestiques.

Au bout de six mois sans amélioration, on m’a diagnostiqué une maladie auto-immune. Selon le médecin, je devrais prendre des médicaments pour le restant de ma vie, et ils n’étaient pas sans risque.

Je n’avais jamais mis en pratique ce que je comprenais de la Science Chrétienne, mais je savais qu’une guérison définitive ne pourrait survenir que grâce à la Science Chrétienne. C’est à ce moment que j’ai compris pourquoi j’avais eu un « appel » de Dieu auparavant. En effet, quelques mois plus tôt, j’avais entendu un message très clair, comme prononcé par une voix douce, qui me disait de lire le livre d’étude de la Science Chrétienne, Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy. Je l’avais ignoré, cela semblait absurde, je n’avais pas ouvert ce livre depuis si longtemps ! Mais à présent je savais que c’était un message-ange venant de Dieu.

Presque une année s’est passée sans qu’aucun traitement médical ne m’apporte de véritable amélioration. J’ai alors décidé de me tourner vers la Science Chrétienne pour guérir, et j’ai demandé à mon mari et mes enfants de me soutenir dans ce sens, ce qu’ils ont fait. Je me suis donc mise à étudier sérieusement la Bible et Science et Santé chaque jour, durant toute la journée. J’ai pris de moins en moins de médicaments, pour finalement ne plus en prendre du tout.

J’ai commencé à me sentir mieux à la fois mentalement et physiquement. Mais durant les trois derniers mois avant la guérison complète, l’inconfort dû à ce problème est non seulement revenu, mais il s’est aggravé tant mentalement que physiquement. J’étais si mal que je restais dans ma chambre et n’en sortais que pour faire ma toilette et prendre un léger repas. Je me suis consacrée à l’étude de la Science Chrétienne avec encore plus d’ardeur, refusant de baisser les bras.

Mes parents et ma cousine m’ont vivement conseillé de contacter un praticien de la Science Chrétienne pour qu’il me donne un traitement par la prière, ce que j’avais refusé jusque-là, estimant que je devais travailler par moi-même. J’ai décidé de suivre leur conseil plein d’amour. Lorsque j’ai joint le praticien, j’ai senti un gros poids tomber de mes épaules. 

J’avais du mal à dormir la nuit depuis un certain temps, et c’était d’autant plus dur quand des pensées venaient me troubler l’esprit dès que je fermais les yeux. Je me souviens de trois nuits extrêmement difficiles avant que ne survienne la guérison.

La première nuit, j’ai lutté pour faire taire des pensées sombres, en me concentrant sur chaque mot de la Prière du Seigneur. Je savais que Dieu, l’Entendement divin, me guidait toujours et qu’Il gouvernait entièrement mon être et mes pensées.

La deuxième nuit, ces pensées sombres ont paru se succéder sans fin. Cette fois, je me suis souvenue de cette citation que le praticien m’avait envoyée : « Gardez la porte de la pensée. N’admettez que les conclusions dont vous voudriez voir les effets se réaliser sur le corps, et vous vous gouvernerez harmonieusement. » (Science et Santé, p. 392) J’ai réussi à stopper ces suggestions mentales agressives. Je les ai bloquées à la porte de ma pensée et les ai rejetées en comprenant que l’Entendement était le seul pouvoir, et qu’il n’y avait pas d’autre pouvoir ni d’autre intelligence.

La troisième nuit, les suggestions étaient de moins en moins nombreuses, jusqu’à disparaître totalement. J’ai ressenti une grande paix – une paix comme je n’en avais jamais connue auparavant. C’était merveilleux ! Je me sentais tout à fait libérée. La peur et le doute s’étaient effacés. Je me sentais légère et, à ce moment même, j’ai su que j’étais guérie.

Très peu de temps après, les éruptions ont disparu. Même si j’ai gardé des cicatrices pendant quelque temps, je savais que j’étais libre et c’était cela le plus important. Finalement, toutes les cicatrices ont aussi disparu. Cette guérison a eu lieu au début de l’année 2018 et elle s’est avérée permanente. 

Je suis reconnaissante à Dieu, à Christ Jésus de nous avoir révélé qui nous sommes réellement, et à Mary Baker Eddy qui nous a expliqué les enseignements de Jésus pour que nous les comprenions et les mettions en pratique.

Christine Wittenberg
San Diego, Californie, Etats-Unis

More in this issue / avril 2021

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.