Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Christ Jésus, le médiateur

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’avril 2021

Paru d'abord sur notre site le 1er février 2021.


Pendant un certain temps, j’ai eu du mal à comprendre le concept de Christ Jésus en tant que médiateur, ainsi qu’il est décrit dans ce verset biblique : « Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme. » (I Timothée 2:5) Mais je l’ai mieux compris alors que j’assistais à un récital donné par un pianiste renommé.

Comme je ne sais pas lire une partition, les notes ne sont pour moi que de l’encre sur du papier. Cependant, alors que j’écoutais les merveilleuses mélodies jouées au piano, je me suis demandé ce qui se passait réellement. J’ai compris que le pianiste agissait comme un médiateur au service du compositeur, donnant vie à la partition musicale par son jeu, afin que l’audience, dont je faisais partie, puisse entendre, apprécier et comprendre la musique. 

La Science Chrétienne explique que c’est ce que Jésus a fait pour nous en ce qui concerne notre relation à Dieu. L’esprit humain n’est pas apte à discerner et à comprendre par lui-même la spiritualité, mais grâce à l’enseignement et à l’exemple de Christ Jésus, la pensée humaine est réconciliée avec le Divin.

Christ Jésus est donc le Guide ou médiateur en ceci qu’il nous a réconciliés avec Dieu, par le Christ, l’idée spirituelle qui révèle à la conscience humaine la vraie nature de Dieu, l’Amour divin, et par conséquent le fait que nous sommes tous, en réalité, le fruit de l’Amour, créés à Son image et à Sa ressemblance. C’est grâce au Christ, notre lien à Dieu, que nous comprenons notre origine spirituelle et démontrons concrètement notre vraie nature spirituelle.

Jésus agit par amour. L’amour est la nature de Dieu, et cet amour s’exprime d’une façon qui nous permet de reconnaître son origine divine – par exemple, par la compassion, la bonté et l’honnêteté. L’Amour, Dieu, s’exprime également par l’intelligence, la justice, la santé, l’harmonie, la grâce, etc. Les cinq sens physiques sont incapables de connaître les attributs de Dieu, mais on peut les reconnaître et en faire l’expérience par le sens spirituel.

Christ Jésus est le médiateur en ceci qu’il nous a réconciliés avec Dieu, par le Christ.

Il est important de reconnaître notre lien à Dieu par le Christ. L’être humain croit pouvoir établir ce contact avec le divin par divers moyens, comme les pierres et les cristaux, la drogue, les planètes, les ancêtres, certaines personnalités, etc. Mais la Science Chrétienne nous permet de comprendre que les objets matériels sont incapables de communiquer l’intelligence à notre conscience, parce qu’ils n’ont pas de vie en eux. Ils n’ont aucune validité, aucun pouvoir d’exercer la moindre fonction. La régénération par le Christ, qui nous fait prendre conscience de Dieu, Esprit, n’implique jamais le recours à la matière ou à l’esprit humain. L’Esprit n’a aucune affinité avec la matière. Seules des qualités semblables peuvent véritablement s’unir.

Cette réconciliation par le Christ, qui prend place grâce à la Science Chrétienne, implique que l’on reconnaisse que l’idée spirituelle est inséparable de son origine. Elle redonne à l’individu ce qui a toujours été, qui est un fait maintenant même, mais qui a été temporairement perdu de vue.

Quand j’étais dans les affaires, je m’occupais notamment des relations entre employeurs et salariés, tâche qui comportait de nombreux cas de médiation, lorsqu’employés et employeurs étaient en conflit. J’ai présidé de nombreuses réunions destinées à trouver une solution. Très souvent, j’étais verbalement attaqué, et certaines choses m’étaient dites dans l’intention de provoquer une réaction violente. Les commentaires étaient parfois mensongers. 

En pareils cas, je ressentais le besoin de prier pour trouver le calme et la paix spirituelle. L’Hymnaire de la Science Chrétienne m’inspirait souvent cette prière : « Chante captif, le Christ vers toi s’avance, / Brisant les fers de tous les prisonniers ! » (Rosa M. Turner, no 412, traduction © CSBD) Je m’appliquais alors à comprendre que le Christ, qui est éternellement présent, communique la vérité à la conscience humaine, révélant la bonté et la paix de la création infinie de Dieu. Je ne réagissais jamais aux piques acerbes décochées par ceux qui participaient à ces réunions, mais je m’attachais à la vérité selon laquelle chaque personne présente était réceptive au Christ et exprimait sa nature. Cela apportait toujours l’harmonie et l’unité dans les discussions. Le Christ, la Vérité, avait pour effet la réconciliation. De nombreux conflits entraînant des grèves dans des usines ont été résolus grâce à cette reconnaissance de la présence du Christ.

Mary Baker Eddy, la Découvreuse et Fondatrice de la Science Chrétienne, écrit : « Grâce à ce Christ rédempteur, la Vérité, nous sommes guéris et sauvés ; et cela ne vient pas de nous, c’est le don de Dieu ; nous sommes délivrés des péchés et des souffrances de la chair, et nous sommes les rachetés de l’Eternel. (Message à L’Eglise Mère de 1901, p. 11) Le Christ, la vraie idée de Dieu, manifeste la nature divine d’une manière que nous pouvons à la fois reconnaître et accueillir dans notre vie, maintenant même. Il élève notre conscience jusqu’à la pleine compréhension de notre vraie nature spirituelle. C’est là la réconciliation, la restauration de l’harmonie grâce à la révélation par le Christ de notre unité avec Dieu, l’Amour infini.

More in this issue / avril 2021

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.