Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Disparition des symptômes agressifs d’un rhume

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de octobre 2020

Paru d'abord sur notre site le 27 juillet 2020.


En tant qu’enseignante, j’avais admis la croyance générale selon laquelle les professeurs tombent souvent malades à la fin du semestre. En particulier pendant l’hiver, les enseignants, les étudiants et le personnel administratif sont bombardés de suggestions agressives au sujet de ce qu’on appelle la saison du rhume et de la grippe.

Une année, cinq jours avant la fin du semestre, un mal de gorge et d’autres symptômes de rhume se sont manifestés chez moi avec force. Afin de trouver de l’inspiration et de l’aide, j’ai décidé d’étudier la Leçon biblique que l’on trouve dans le Livret trimestriel de la Science Chrétienne (leçon composée de passages de la Bible et de Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy). Un des passages que j’ai lus déclare : « La puissance morale et la puissance spirituelle appartiennent à l’Esprit qui retient le “vent dans Ses mains” ; et cet enseignement est en accord avec la Science et l’harmonie. » (Science et Santé p. 192) On trouve des définitions pour vent comme : « Force qui emporte, pousse; tendance, impulsion. » J’ai pensé au vent quand il souffle en fortes rafales, soudaines et violentes.

Comme j’enseigne la littérature, je suis souvent à la recherche de métaphores. En réfléchissant à l’influence du « vent », je me suis rendu compte qu’à cette époque il y avait un conflit entre les enseignants et l’administration. Les cours avaient été changés et les horaires des élèves modifiés sans que les enseignants n’aient été ni consultés ni informés, ce qui provoquait des tensions. Tout ce remue-ménage pouvait être comparé avec les rafales de vent en tant que force destructrice. Mais qu’un vent violent semble se manifester par la contagion ou par des pensées négatives et de mécontentement qui « soufflent » au sein de l’école, je savais que Dieu tient « le vent dans Ses mains ». Pour moi, cela signifie qu’il n’y a pas de pouvoir en dehors de Dieu ni opposé à Dieu.

Alors que je progressais grâce à la prière et à mon étude, par moments la pression me rendait anxieuse. Même si je savais que je n’avais pas besoin d’attendre que la situation scolaire change pour être guérie physiquement, il se trouve que j’organisais chez moi une pendaison de crémaillère un peu plus tard dans la semaine, et j’avais peur de ne pas être assez bien à ce moment-là pour accueillir les 14 personnes qui seraient présentes.

J’ai décidé de faire appel à une praticienne de la Science Chrétienne pour qu’elle me donne un traitement métaphysique. La praticienne que j’ai contactée m’a rappelé que la santé est maintenue par Dieu, l’Entendement divin. Elle m’a dit qu’un rayon de soleil peut traverser l’air pollué sans perdre sa vraie nature. Le rayon de soleil reste intact. Dieu voulait que je sois, que nous soyons tous, en parfaite santé. Il n’était pas question d’en douter !

La pensée qui me revenait sans cesse était ce passage de Science et Santé : « Citoyens du monde, acceptez la “liberté glorieuse des enfants de Dieu”, et soyez libres ! Tel est votre droit divin. » (p. 227) Il n’est pas difficile d’accepter un fait. Je pouvais accepter le fait que moi-même ainsi que nous tous, sommes libres de toute contagion et de toute maladie en reconnaissant la santé comme un fait établi.

Lors de la crémaillère, je n’avais plus le moindre symptôme de rhume. La tension entre les enseignants et l’administration de mon école s’était également évanouie. Les enseignants du secondaire qui au début étaient très mécontents d’avoir des classes d’étudiants de douze ans en plus de leurs classes habituelles, m’ont dit plus tard que ces classes faisaient partie de celles qu’ils enseignaient avec le plus de plaisir. 

Je suis reconnaissante pour le travail de la praticienne et pour les idées que l’on puise dans la Leçon biblique et qui apportent la guérison. Nous pouvons toujours nous révolter contre tout ce qui s’oppose à Dieu. La divine loi de la santé est juste, et la santé est notre droit naturel, donné par Dieu.

Rebecca Farris
Lakewood, Colorado, Etats-Unis

More in this issue / octobre 2020

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.