Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Pourquoi payer le praticien?

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de juillet 1975


Souvent un nouveau venu à la Science Chrétienne, et parfois, un moins nouveau, demandent: « Est-il juste de payer pour la prière ? » ou: « Et si le patient est trop pauvre pour payer ? » De telles questions se présentent avec une force particulière dans les régions où les coutumes religieuses traditionnelles n'exigent qu'un rôle passif de la part de l'individu — où le travail religieux, prière comprise, est fait principalement par les ministres du culte entretenus par les fonds de l'église, de la chapelle ou du temple, ou par une imposition. Des considérations à la fois spirituelles et pratiques entrent en jeu dans la réponse.

Connectez-vous pour accéder à cette page

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.