Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

La Nécessité de la Consécration

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de septembre 1946


« Le pécheur ne peut pas se sentir encouragé par le fait que la Science démontre l'irréalité du mal, » écrit celle qui découvrit et fonda la Science Chrétienne; « car, » ajoute-t-elle, « le pécheur ferait une réalité du péché, — rendrait réel ce qui est irréel, et amasserait ainsi “la colère pour le jour de la colère. ” » Dans ces lignes, qu'on trouve à la page 339 de Science et Santé avec la Clef des Écritures, Mary Baker Eddy montre à ses lecteurs que le sens matériel, dont la nature est trompeuse, prétend que les mortels n'ont pas besoin de manier l'erreur; il dit qu'ils ne peuvent faire de mal, puisque le mal n'existe pas; qu'ils n'ont pas besoin de travailler à leur salut, car l'homme est déjà l'image et la ressemblance de Dieu, n'ayant donc pas besoin de salut.

Connectez-vous pour accéder à cette page

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.