Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Témoignages

Les paroles sont inadéquates à exprimer la gratitude que je ressens pour les innombrables bienfaits, y compris la santé, que m'ont procuré les traitements et l'étude de la Science Chrétienne. Avant d'avoir eu ces traitements, un des nombreux médecins qui m'avaient soignée déclara que j'étais une pauvre loque humaine et que je n'avais même pas six mois à vivre.

Je voudrais relater quelques-uns des bienfaits reçus par l'étude de la Science Chrétienne. En novembre, 1913, je fus pris de rhumatismes articulaires.

La Science Chrétienne m'a réellement régénéré

La Science Chrétienne m'a réellement régénéré. Pour celui qui a contemplé le Christ ressuscité le plaisir est grand de témoigner des nombreux bienfaits reçus grâce à l'étude du livre de texte, "Science et Santé avec la Clef des Écritures" par Mrs.

Parce que je me suis sentie moi-même si encouragée en lisant les témoignages dans le Sentinel, j'envoie celui-ci en signe de gratitude, et dans l'espoir qu'il aidera quelqu'un qui souffre. L'expérience suivante montrera qu'il n'est jamais trop tard pour se tourner vers Dieu.

Depuis de longues années, je souffrais d'une maladie d'estomac, d'indigestions continuelles, de rhumatisme, et surtout d'une faiblesse générale durant six mois de l'année dernière, où j'étais dans l'impossibilité de faire aucun travail. J'ai eu le bonheur de connaître, dans une maison de convalescence, une jeune fille qui m'a parlé de la Science Chrétienne et je puis dire que dès le premier traitement, j'ai ressenti une amélioration, se confirmant par les traitements qui suivirent.

Pendant l'été de 1911, j'étais très malheureuse, ayant accouché avant terme d'un enfant mort-né, et bien que le docteur et le professeur m'aient déclaré que cet événement n'avait pas eu de cause valable, je le considérai comme la conséquence de la crainte incessante que j'avais ressentie durant la période antérieure. Non seulement la moindre des causes m'effrayait, mais encore la crainte d'une frayeur subite m'avait hantée continuellement.

C'est en raison de la profonde gratitude que je ressens pour tous les bienfaits reçus grâce à la Science Chrétienne que je tiens à en citer quelques-uns. Depuis mon enfance j'avais souffert de maux de tête, et je n'avais jamais été robuste en dépit de tous les médicaments que j'avais pris.

Peu après être venue habiter Florence, Italie, vers la fin de l'année 1908, j'entendis pour la première fois parler de la Science Chrétienne par une amie qui avait emprunté un exemplaire de "Science et Santé avec la Clef des Écritures. " Elle me parla de ce qu'elle y avait lu, d'abord en s'en moquant plus ou moins, et puis, graduellement, elle en parla plus sérieusement.

Les lignes que j'écris aujourd'hui sont, avant tout, le témoignage reconnaissant d'une personne dont la vie a été transformée par la Science Chrétienne, et à qui, par elle encore, un Dieu nouveau a été révélé. J'ai trouvé moi-même trop de bienfaits dans la Science Chrétienne pour ne pas souhaiter ardemment la voir se répandre partout.

Je me sens poussée par une profonde gratitude à envoyer ce témoignage de reconnaissance du dernier bienfait que m'a apporté la Science Chrétienne. Je me suis cogné le doigt, et peu après il devint très sensible et je commençai à éprouver une douleur si violente que je ne pus fermer l'œil pendant plusieurs nuits.

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.