Skip to main content

Témoignages

Lorsque la Science Chrétienne me vint il y a huit ans, je fus très frappée de la clarté de l'explication de quelques versets de la Bible que je trouvai dans un numéro de Der Herold der Christian Science, et il me vint un tel désir de lire "Science et Santé avec la Clef des Écritures" par Mrs. Eddy, que je me procurai ce livre bien que je ne comprisse pas l'anglais.

Je désire témoigner par ces présentes du fait que je fus guérie, il y a dix-huit mois, grâce à la Science Chrétienne. Je fus guérie de calculs biliaires et d'une maladie des reins par la Science Chrétienne.

Mon cœur déborde de joie lorsque je pense au bien inestimable que la Science Chrétienne a apporté à toute l'humanité; et ma gratitude va vers notre chère Guide de ce qu'elle a de nouveau mis en lumière la vérité que Christ Jésus, le Conducteur, vécut et pratiqua il y a dix-neuf siècles. Il y a environ huit ans, je fus instantanément guérie d'un état douloureux du côté, que notre médecin avait diagnostiqué comme étant une hypertrophie de la rate, mais qu'il n'arriva pas à soulager.

C'est avec une grande joie que je donne ce témoignage

C'est avec une grande joie que je donne ce témoignage. Je fus, pendant plusieurs années, ce qu'on appelle un homme du monde, et il en résulta que je devins graduellement l'esclave des boissons alcooliques ainsi que des vilaines choses qui accompagnent cette mauvaise habitude, la maladie et le malheur.

Quand je songe aux bienfaits que j'ai reçus grâce à la Science Chrétienne, je suis poussé à donner mon témoignage, car n'est-ce pas là le meilleur moyen d'exprimer ma gratitude et par cela même d'aider à autrui. J'avais souffert pendant trente-cinq ans d'un rhumatisme inflammatoire, et quand je vins à la Science Chrétienne je ne marchais qu'à l'aide de béquilles.

Je désire exprimer ma profonde gratitude pour ce que la Science Chrétienne a fait, et fait actuellement pour moi. J'en entendis parler pour la première fois en l'an 1908, alors que mon angoisse mentale était terrible, au moment où de longues et sincères prières étaient apparemment inexaucées, et où je ne trouvai de soulagement nulle part.

Lorsque le don précieux de la Science Chrétienne me fut offert il y a environ cinq ans, je m'y opposai fortement. J'avais passé deux ans dans une école normale de garde-malades et je considérai la doctrine de la Science Chrétienne fort nuisible.

En mars, 1912, il me semblait que j'étais arrivé au terme de tout effort conscient pour continuer à vivre. Je me sentais mentalement épuisé.

Voici le témoignage de quelques démonstrations qui eurent lieu pendant mon séjour au front. Quand la guerre fut déclarée, je partis le deuxième jour de la mobilisation rejoindre le 69 e bataillon de chasseurs à pied.

Il y a environ trois ans notre fils, un garçon de dix-sept ans, voulut se faire assurer, mais à notre grande surprise il fut refusé. Le docteur dit que le garçon ne pourrait passer l'examen, et que lorsqu'il aurait atteint l'âge de vingt-cinq ans il serait dans un bien mauvais état de santé.

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.