Skip to main content
Articles originaux web

Contagion

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 16 mars 2020

Ecrits divers 1883-1896, Mary Baker Eddy, p. 228


Tout ce que l’homme voit, ressent, ou tout ce dont il prend connaissance d’une manière quelconque, doit être saisi par l’entendement, puisque la perception, la sensation et la conscience appartiennent à l’entendement et non à la matière. Entraînés par le courant populaire de la pensée mortelle, sans mettre en question la véracité de ses conclusions, nous faisons ce que les autres font, croyons ce que les autres croient et disons ce que les autres disent. L’assentiment général est contagieux et il rend la maladie contagieuse.

Les hommes croient aux maladies infectieuses et contagieuses, et pensent que n’importe qui est susceptible de les contracter en raison de certaines causes prédisposantes ou déterminantes. Cet état mental prépare à attraper n’importe quelle maladie chaque fois que se présentent les conditions qui, croit-on, la provoquent. Si l’on croyait aussi sincèrement que la santé est contagieuse lorsqu’on est contact avec des gens bien portants, on manifesterait ce qu’ils ressentent tout aussi sûrement que l’on manifeste ce que ressent un malade, et avec un meilleur résultat.

Si seulement les hommes voulaient croire que le bien est plus contagieux que le mal, puisque Dieu est omniprésence, combien plus certains seraient le succès du médecin et la conversion des pécheurs par le pasteur. Et si seulement les prédicateurs voulaient orienter dans ce sens la foi en Dieu et la foi en l’Entendement plus qu’en toute autre influence gouvernant la réceptivité du corps, alors la théologie enseignerait l’homme comme le fit David : “Car tu es mon refuge, ô Eternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente.”

Ainsi la foi de l’humanité en l’existence des maladies contagieuses diminuerait merveilleusement ; et la foi dans le pouvoir qu’a Dieu de guérir et de sauver l’humanité augmenterait dans la même proportion, jusqu’à ce que la race humaine toute entière jouisse d’une meilleure santé, devienne plus sainte, plus heureuse, et qu’elle vive plus longtemps. Un état d’esprit calme et chrétien est un meilleur préventif contre la contagion qu’un médicament ou que toute autre méthode possible de guérison ; et “l’Amour parfait” qui “bannit la crainte” est une sûre protection.

Cliquer ici pour télécharger l’article au format PDF.


CONTAGION

Whatever man sees, feels, or in any way takes cognizance of, must be caught through mind; inasmuch as perception, sensation, and consciousness belong to mind and not to matter. Floating with the popular current of mortal thought without questioning the reliability of its conclusions, we do what others do, believe what others believe, and say what others say. Common consent is contagious, and it makes disease catching.

People believe in infectious and contagious diseases, and that any one is liable to have them under certain predisposing or exciting causes. This mental state prepares one to have any disease whenever there appear the circumstances which he believes produce it. If he believed as sincerely that health is catching when exposed to contact with healthy people, he would catch their state of feeling quite as surely and with better effect than he does the sick man’s.

If only the people would believe that good is more contagious than evil, since God is omnipresence, how much more certain would be the doctor’s success, and the clergyman’s conversion of sinners. And if only the pulpit would encourage faith in God in this direction, and faith in Mind over all other influences governing the receptivity of the body, theology would teach man as David taught: “Because thou hast made the Lord, which is my refuge, even the most High thy habitation; there shall no evil befall thee, neither shall any plague come nigh thy dwelling.”

The confidence of mankind in contagious disease would thus become beautifully less; and in the same proportion would faith in the power of God to heal and to save mankind increase, until the whole human race would become healthier, holier, happier, and longer lived. A calm, Christian state of mind is a better preventive of contagion than a drug, or than any other possible sanative method; and the “perfect Love” that “casteth out fear” is a sure defense.

Plus d’articles web

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.