Skip to main content
Articles originaux web

Pour les jeunes

Que suis-je censée penser des choses négatives ?

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 30 juillet 2019


Peu importe ce que vous croyez au sujet de Dieu (ou même que vous croyiez en Dieu ou pas), vous vous êtes probablement posé des questions sur les choses négatives qui arrivent dans la vie. Pourquoi se produisent-elles ? Pouvons-nous les empêcher ? Et si vous connaissez la Science Chrétienne, vous vous êtes probablement posé cette question sous une forme ou une autre : si Dieu est vraiment Tout, et entièrement bon – ce qui est un des points clef de la Science Chrétienne – alors pourquoi des choses horribles se produisent-elles encore ? Que se passe-t-il ?

« Ça n’a aucun sens », a déclaré un adolescent dans ma classe d’école du dimanche de la Science Chrétienne. Et je le comprends. Je ne suis pas là pour vous dire que les choses difficiles que vous voyez se produire dans votre vie, parmi vos amis, ou dans les médias, peuvent être aisément réglées. Je suis là pour partager le fait que je n’ai jamais trouvé de réponses en focalisant mon attention sur les choses négatives, et en essayant de les comprendre. Les réponses, y compris pour les questions les plus difficiles que j’ai pu me poser, ne sont venues que lorsque j’ai accepté de laisser Dieu me montrer ce qui se produit réellement de Son point de vue tout-puissant et entièrement bon.

C’est ce que j’ai dû faire l’année dernière lorsqu’une personne que j’aime beaucoup a été confrontée à une série de défis. Plusieurs maladies, les unes après les autres. La perte de quelqu’un qui était cher à son cœur. Et puis un feu qui faisait rage et menaçait de détruire sa maison.

Je ne comprenais pas. Je voulais croire ce que dit la Bible : « L’Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi, comme un héros qui sauve ». (Sophonie 3:17) Mais ce que je voyais semblait en contradiction avec ces paroles. J’ai prié de toutes les façons possibles, pour essayer de clarifier mes pensées et même pour aider mon amie. Finalement, ces prières ne conduisant nulle part, j’ai posé cette question à Dieu : « Mon Dieu, je ne comprends pas pourquoi elle traverse tout cela. » Voilà la réponse que j’ai reçue : « Elle ne traverse rien du tout. »

Je sais que ça peut sembler dur, mais ce n’est pas ainsi que je l’ai entendu. Pour moi, ce message venait directement de l’Amour que je sais être Dieu. Et savoir que l’Amour était la source de ce message m’a éveillée à quelque chose : peu importe ce que je voyais, une histoire différente était en réalité en train de se dérouler.

C’était un peu comme si Dieu me disait que la lentille que j’utilisais pour regarder cette situation était défectueuse. Je voyais un univers plein de personnes et de choses matérielles, donc sujet à la souffrance et à la destruction. Mais l’Amour qui est aussi Esprit nous a en réalité tous créés spirituellement, ce qui constitue notre être véritable et notre protection. Comment est-il possible de faire du mal à quelque chose de purement spirituel ? C’est impossible. L’Amour divin m’incitait à regarder plus profondément pour percevoir mon amie de cette façon – pour la voir entièrement en sécurité, sous la protection de Dieu, maintenant et pour toujours.

La situation n’avait pas changé, mais ce message de l’Amour était si pressant que j’ai pu voir les choses autrement, et même ressentir la conviction que mon amie était protégée et aimée par Dieu. Peu après, la situation relative à l’incendie s’est modifiée ; mon amie et sa maison étaient en sécurité. Et même si je ne peux certainement pas m’attribuer ce revirement, cette expérience m’a beaucoup appris sur la façon de penser et même de gérer les choses négatives.

Premièrement, cela m’a appris que comprendre Dieu est essentiel. Connaître ce que Dieu est – savoir qu’aucune puissance ne s’oppose à Sa puissance, savoir qu’Il est le bien qui ne peut être ni sapé ni détruit – est un roc. Cela nous établit solidement, même lorsque les vagues du doute et de la peur cognent contre nous.

Deuxièmement, cela m’a appris qu’il est important d’acquérir un point de vue différent. Une perspective basée sur Dieu nous montre que nous pouvons voir, au-delà des apparences superficielles, ce qui se passe réellement – ce qui est spirituellement vrai – même face à des choses qui semblent nous effrayer ou nous submerger. Laisser Dieu nous montrer cette vision véritable magnifie ce qui est réel et bon, et nous permet de sentir la proximité du bien – pas seulement le fait que le bien soit présent, mais qu’il soit tout ce qui est présent, et qu’il peut également apporter la guérison. Pour ce faire, il nous faut tourner nos pensées vers Dieu, être désireux d’entendre tout ce qu’Il dit, et y céder ensuite.

Enfin, cette expérience m’a appris que faire confiance à Dieu exige de la pratique. Mais il est possible d’y parvenir pas à pas. Commencez par croire davantage en ce que Dieu vous montre que dans les choses qui vous dérangent dans votre vie. Alors, vous serez mieux équipés lorsque des problèmes plus difficiles se présenteront.

Ne vous inquiétez pas : tout ceci ne dépend pas de vous. Lorsque vous serez réellement calmes intérieurement, vous ressentirez le pouvoir de Dieu, le bien, qui inspire votre foi dans le bien. Dès lors, même dans les moments difficiles, vous verrez que Dieu est réellement là pour vous, vous apportant les réponses, l’espoir et le réconfort dont vous avez besoin.

Plus d’articles web

La mission du Héraut

J’ai découvert que lire le *Héraut* est un merveilleux moyen de garder la pensée élevée. Il montre que des gens, partout dans le monde, sont inspirés par les idées de *Science et Santé* et les mettent en pratique. Et il en résulte qu’ils sont en meilleure santé et mènent une vie plus harmonieuse.

Les témoignages de guérison dans le magazine m’ont tout particulièrement rassurée en me montrant que la guérison spirituelle a bien lieu aujourd’hui, et que tout le monde est capable de guérir et d’être guéri par la prière ; ce n’est pas un privilège réservé à quelques-uns.

– Ivonne Gil Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, octobre 2018 

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.