Skip to main content
Articles originaux web

Pour les enfants

Le reflet dans l’eau tranquille de la piscine

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 23 juillet 2019


Pour Matt, l’une des joies particulières de l’hiver est la piscine ! Un hôtel près de chez lui dispose d’une piscine couverte et offre un accès libre aux voisins. Un vent glacial peut souffler à l’extérieur, mais à l’intérieur de la piscine, il fait toujours chaud.

Un jour, lorsque Matt est arrivé, la piscine était vide. Il n’y avait que la maître-nageuse. Tout était très calme. Aucun cri ni aucun bruit d’éclaboussures sur les fenêtres. L’eau était parfaitement tranquille. La mère de Matt lui a gentiment demandé de s’arrêter au bord de la piscine, de regarder l’eau et de lui dire s’il remarquait quelque chose.

« L’eau ressemble à un miroir », a dit Matt. Il a également souligné en riant combien de chaises, de tables et de parasols avaient été ajoutés dans la pièce. Ce qu’il voyait dans l’eau était un reflet. Il y avait toujours eu des tables, des chaises et de grands parasols ouverts tout autour de la piscine. Mais à cause du reflet, il semblait désormais y en avoir deux fois plus. En regardant l’eau tranquille de la piscine, la mère de Matt a pris quelques minutes pour lui expliquer quelque chose au sujet de Dieu et de l’homme, en tant que Son image et Sa ressemblance.

« Tu vois le reflet parfait de ce qui se trouve près du bord de la piscine parce que l’eau est très calme, a-t-elle déclaré. Matt, est-ce que tu vois combien l’eau peut parfois être agitée ? Même dans ce cas, le reflet est toujours là, seulement tu ne peux pas le voir très clairement.

« Chacun de nous est vraiment le reflet spirituel de Dieu. C’est un fait ! Quand nous sommes calmes à l’intérieur – quand nous écoutons les pensées de Dieu et que nous ressentons Son amour – nous pouvons voir la nature de Dieu reflétée en nous et dans les autres. Nous pouvons la voir exprimée dans des qualités telles que l’amour, l’honnêteté, et l’intelligence.

« Dieu est toujours bon, et donc Son reflet l’est aussi. Parfois, cependant, nous ne sommes tout simplement pas attentifs à ce bien. Mais lorsque nos pensées sont paisibles et aimantes, nous pouvons ressentir et voir Sa nature pleine de bonté s’exprimer tout autour de nous. »

La mère de Matt lui a aussi parlé d’une phrase qui se trouve dans le livre des Psaumes : « Soyez tranquilles, et sachez que je suis Dieu. » (46:10, d’après la version King James) Sur ce, ils ont sauté dans la piscine et se sont bien amusés.

Ce soir-là, la mère de Matt lui a montré plusieurs phrases de Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy, qui parlent de l’homme en tant que reflet de Dieu. Il a particulièrement aimé celle-ci : « L’homme est le reflet de Dieu et l’a toujours été. » (p. 471)

Quelques jours plus tard, Matt était dehors, et lui et ses amis jouaient à se poursuivre. Alors qu’il regardait derrière lui, il a foncé dans une voiture en stationnement. Sa mère est venue vers lui dès qu’elle l’a entendu pleurer. Au début, il n’entendait pas qu’elle lui parlait parce qu’il pleurait trop fort. Puis, il a réalisé qu’elle parlait très doucement. Il pouvait l’entendre murmurer à son oreille : « Sois tranquille. » Il voulait regarder sa main parce que son pouce lui faisait très mal, mais sa maman l’a gentiment prise dans la sienne. Et il l’a entendue murmurer : « Rappelle-toi l’eau paisible de la piscine. Sois tranquille et ressens que Dieu – qui est uniquement bon – est parfaitement reflété ici même. »

Matt a ressenti un grand calme au fond de lui. Il a pensé à l’eau paisible de la piscine et à la manière dont le reflet des tables, des chaises et des parasols était parfaitement net. Le reflet n’était absolument pas déformé. Les détails du reflet étaient exactement les mêmes que ceux de l’original.

Matt avait appris à l’école du dimanche de la Science Chrétienne cet enseignement de Christ Jésus, selon lequel Dieu est Esprit et qu’Il est parfait. Matt savait donc qu’en tant que reflet de Dieu il était spirituel et parfait. Il ne pouvait exprimer que les qualités de Dieu, telles que la liberté et la joie. Soudain, il s’est aussi souvenu du mot toujours dans la phrase que Maman avait lue dans Science et Santé. Il n’y a ni commencement ni fin dans toujours. Rien ne peut séparer pour un instant Dieu et Son reflet, l’homme ; donc il ne pouvait pas avoir été touché par un accident. Dieu se reflète Lui-même dès maintenant et pour toujours, de manière parfaite et inchangée.

Prier de cette façon n’a pas pris beaucoup de temps. Matt a baissé les yeux et a vu que sa main allait bien. N’est-il pas réconfortant de savoir que nous reflétons tous le Dieu Tout-puissant ? Ceci est vraiment un fait merveilleux dont il convient de se souvenir !

Plus d’articles web

La mission du Héraut

J’ai découvert que lire le *Héraut* est un merveilleux moyen de garder la pensée élevée. Il montre que des gens, partout dans le monde, sont inspirés par les idées de *Science et Santé* et les mettent en pratique. Et il en résulte qu’ils sont en meilleure santé et mènent une vie plus harmonieuse.

Les témoignages de guérison dans le magazine m’ont tout particulièrement rassurée en me montrant que la guérison spirituelle a bien lieu aujourd’hui, et que tout le monde est capable de guérir et d’être guéri par la prière ; ce n’est pas un privilège réservé à quelques-uns.

– Ivonne Gil Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, octobre 2018 

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.