Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Resplendir dans la bonté de Dieu

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’septembre 2021

Paru d'abord sur notre site le 25 mars 2021.


L’approche la plus efficace pour résoudre un problème, quel qu’il soit, consiste à prendre Dieu comme point de départ. S’il est parfois tentant de se focaliser sur les aspects sombres qui nous angoissent, le fait de réfléchir en profondeur à la nature de Dieu apporte une lumière salutaire à des situations qui autrement sembleraient difficiles, pour ne pas dire désespérées.

La Science Chrétienne enseigne que Dieu n’est pas un conglomérat d’erreur et de vérité, de bien et de mal, de lumière et de ténèbres. Il est tout Amour, entièrement positif, et laisse toujours libre cours à Sa bonté. En réalité, il n’existe qu’une force unique, qu’une seule présence, l’omniprésence aimante et resplendissante qui est Dieu. En nous attachant à la pure bonté de Dieu, qui est notre Vie même, nous avons la capacité de penser et de prier avec efficacité.

« Nous ne devons pas considérer l’aspect erroné de l’existence pour obtenir la vraie solution de la Vie et de ses grandes réalités », conseille la fondatrice de la Science Chrétienne, Mary Baker Eddy (Ecrits divers 1883-1896, p. 65).

Dans les ténèbres de la pénurie, de la maladie, du ressentiment et d’autres éléments négatifs, comment mettre nos pensées en harmonie avec la glorieuse splendeur spirituelle de Dieu afin que la réalité de la bonté déjà présente nous apparaisse clairement ? Non pas par des compétences personnelles, mais grâce à ce que Dieu nous inspire avec amour chaque fois que nous nous tournons humblement vers Lui pour obtenir de l’aide.

Une conception inspirée de la totalité et de la pure bonté de Dieu apporte une grande lumière. En fait, si l’on y réfléchit bien, dans la lumière même, il ne peut y avoir d’obscurité.

Imaginez que vous vous trouvez dans une pièce sans lumière. Vous avez beau tenter de percer l’obscurité, rien n’est visible. Mais dès que vous appuyez sur l’interrupteur, cela change tout. La pièce baigne aussitôt dans un éclairage chaleureux. L’ampoule n’a pas combattu l’obscurité. Sa lumière a vaincu les ténèbres sans effort, révélant naturellement tout ce qui se trouve dans la pièce.

D’un point de vue limité et nourri par la crainte, notre vision semble parfois obscurcie ; nous sommes inconscients de l’univers spirituel de Dieu, même si tout ce qui concerne Dieu et Sa création entière demeure toujours en place et constitue la réalité. Dans le livre d’étude de la Science Chrétienne, Science et Santé avec la Clef des Ecritures, Mary Baker Eddy écrit : « Pour le sens matériel, cet univers divin est vague et lointain, estompé dans les teintes du crépuscule ; mais bientôt le voile se lève et la scène se trouve inondée de lumière. » (p. 513)

Ce basculement dans la lumière que l’on obtient par la prière est tout à fait bienvenu et encourageant. La pensée éclairée par la vérité reconnaît que Dieu est bon, qu’Il est présent, qu’Il agit, qu’Il aime.

C’est ce que j’ai commencé à apprendre après l’échec de l’entreprise que j’avais créée. J’étais dans le noir quant à mon avenir. J’étais marié depuis peu, et je ne voyais vraiment pas comment j’allais gagner ma vie. J’ai tout de suite décidé de prier en m’ouvrant à la lumière inspirante de Dieu. Je savais que si je me tournais vers Dieu tout en ressassant mon échec, cela ne servirait à rien, car, de même qu’une bougie non allumée ne fait rien contre l’obscurité, une conscience dans les ténèbres, qui masquent la bonté toujours présente de Dieu, demeure plongée dans un sommeil stérile.

J’ai donc prié avec sincérité et détermination chaque jour, en réfléchissant profondément à la nature active et totalement bonne de Dieu, ce qui a éclairé peu à peu mes pensées, révélant des vues inspirées de la bonté spirituelle parfaite et intacte. J’avais lu dans la Bible le passage où Jésus conseille de veiller à garder ses pensées spirituellement éclairées. Il dit : « Prends donc garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres. Si donc tout ton corps est éclairé, n’ayant aucune partie dans les ténèbres, il sera entièrement éclairé, comme lorsque la lampe t’éclaire de sa lumière. » (Luc 11:35, 36)

Avec le recul, je me rends compte que c’est à cette époque que je suis devenu naturellement amoureux de la lumière resplendissante de Dieu. De même qu’une bougie allumée constitue sa propre défense contre les ténèbres, mes pensées étaient éclairées et consolidées par l’inspiration, par le rayonnement de la bonté et de l’amour de Dieu. Bientôt, quatre possibilités de travailler dans des domaines différents et très prometteurs m’ont été offertes.

Voici ce que j’ai retenu de cette expérience : le fait de me tourner tout de suite vers la splendeur de la bonté de Dieu, plutôt que de me laisser accaparer par les ténèbres d’une situation angoissante, m’a ouvert les yeux sur la possibilité d’aider les autres et d’améliorer la qualité de leur vie. J’ai également mieux compris que le bien n’est pas en dehors de Dieu. Il est Dieu. Rien ni personne n’a le pouvoir de priver qui que ce soit de la bonté de Dieu. J’ai reconnu que je suis toujours en Dieu et que je ne manque donc jamais de ce qui est vraiment bon, productif et fructueux.

Lorsque Jésus demande : « Ayant des yeux, ne voyez-vous pas ? » (Marc 8:18), il encourage tout le monde à percevoir la bonté, qui est toujours présente. Nous en avons tous la capacité. En priant, nous réalisons que la nature de Dieu n’inclut pas les ténèbres. Comme je l’ai appris, c’est en nous tournant d’abord vers Dieu que nous finissons également par mieux discerner notre vrai moi ainsi que nos pleines capacités. En suivant l’exemple de Jésus, nous pouvons commencer et finir nos prières avec Dieu, et ressentir intuitivement Sa bonté, en laquelle nous resplendissons.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / septembre 2021

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.