Skip to main content
Articles originaux web

Eviter la contagion

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 30 juillet 2018


Un grand nombre de personnes démontrent spirituellement qu’elles n’ont rien à craindre de la contagion, ou de toute croyance erronée à une loi matérielle qui prétendrait les priver de la liberté et de l’harmonie que Dieu leur a données. Rien ne nous oblige à être les victimes impuissantes de la contagion. En tant qu’enfant de Dieu, l’homme est entièrement immunisé contre le mal. Les lois de Dieu sont spirituelles et bonnes ; elles produisent l’harmonie et éliminent tout ce qui est nuisible ou restrictif.

Christ Jésus ne permettait pas à la loi matérielle de le limiter en aucune manière, et il prouva que la loi de Dieu est suprême. L’Evangile selon Matthieu relate, par exemple, la guérison d’un lépreux : « Un lépreux s’étant approché se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre. » (Matthieu 8:2, 3)

Jésus abordait la maladie sans crainte. En touchant l’homme qu’il guérit, il démontra son empire complet sur la fausse loi de contamination habituellement liée à la lèpre. Ce contact physique n’avait en lui-même aucun pouvoir de guérir, mais c’était le signe manifeste que Jésus ne croyait absolument pas à la maladie et qu’il la réprouvait. Le pouvoir de guérison, c’était le Christ, la Vérité, illustré par Jésus. Il guérissait en utilisant le pouvoir du Principe, Dieu, et en comprenant qu’il n’existait pas d’autre loi que la loi spirituelle.

Le Principe est à la base de tout vrai gouvernement, de l’harmonie et non de la discorde. Le Principe créateur est la seule cause, il est à l’origine de tout ce qui est juste. C’est pourquoi la Science Chrétienne prouve que la loi matérielle n’a rien d’une loi ; c’est une illusion de l’entendement mortel, et donc une contrefaçon de la loi spirituelle et parfaite de Dieu. Mary Baker Eddy écrit dans Science et Santé avec la Clef des Ecritures : « Les prétendues lois d’où résultent la fatigue et la maladie ne sont pas les lois de Dieu, car l’action légitime de la Vérité, et la seule possible, est de produire l’harmonie. » (p. 183)

Etant donné que l’homme est spirituel et non pas matériel, il n’est pas soumis aux croyances à des lois physiques. La croyance selon laquelle la maladie doit forcément se développer lorsqu’on a été exposé à la contagion se révèle fausse quand on comprend que Dieu n’est pas l’auteur d’une telle loi. C’est l’entendement mortel charnel qui veut faire croire que nous sommes les faibles victimes de la loi physique et que nous devons forcément souffrir quand nous enfreignons cette loi. Mais c’est tout le contraire, en réalité.

Science et Santé déclare : « Enseignez aux malades qu’ils ne sont pas de faibles victimes, car pourvu qu’ils acceptent la Vérité, ils peuvent résister à la maladie et la prévenir, aussi certainement qu’ils peuvent résister à la tentation de pécher. » (p. 420) A mesure que l’on comprend que l’homme est une idée spirituelle à laquelle Dieu a donné la pureté, la domination et la liberté, et pour peu que l’on vive cette vérité, on est capable d’éviter la contagion. On comprend que l’homme a reçu en héritage le bien, non le mal, la santé, non la maladie, la vie, non la mort, la domination, non la soumission. On prouve ainsi qu’il ne peut être victime de l’erreur.

La vraie loi est édictée par la sagesse divine ; la croyance à la contagion est donc une erreur de la croyance mortelle. Mary Baker Eddy écrit : « La maladie, comme d’autres conditions mentales, résulte d’une association d’idées. Puisque c’est une loi de l’entendement mortel que certaines maladies soient considérées comme contagieuses, cette loi est accréditée par l’association des idées, provoquant la crainte qui crée l’image de la maladie et en conséquence sa manifestation sur le corps. » (p. 154) Dans la mesure où l’on remplace l’entendement mortel, ou pensée matérialiste, par la vérité selon laquelle Dieu est le seul Entendement, la seule origine de la loi et du gouvernement, et que Sa volonté est toujours bonne, alors on est libéré de la crainte.

Mon fils aîné a été protégé à deux reprises de la croyance à la contagion. Dans les deux cas, il avait été en contact avec un camarade qui avait contracté une maladie contagieuse. Le médecin avait décidé de mettre l’enfant en quarantaine. Chaque fois, sa mère était venue nous dire que notre fils allait, lui aussi, développer la maladie au bout de quelques jours.

Nous nous sommes tournés vers Dieu avec confiance, sachant que notre enfant était en parfaite sécurité sous le gouvernement de Dieu. Nous avons aussi compris que, de même que tout un chacun, il était immunisé contre la croyance à la contagion, car l’identité de l’homme est spirituelle et parfaite, à l’image et à la ressemblance de son Père-Mère Dieu, et il bénéficie ainsi de Son entière protection. Nous savions que la contagion était une loi fallacieuse de l’entendement mortel, et non une loi du Principe divin. Par conséquent cet enfant ne pouvait pas être soumis à quelque chose que Dieu ne voulait ni ne pouvait créer.  Dans les deux cas, il n’a eu aucun symptôme de contagion. Il est resté en bonne santé, dynamique et joyeux.

Nous pouvons nous mettre en toute confiance sous la protection de Dieu – avec toute l’humanité – et voir cette promesse se réaliser : « Car tu es mon refuge, ô Eternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente. » (psaume 91:9, 10)

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

Plus d’articles web

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.