Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Depuis mon enfance, j’aime les livres et j’aime m’instruire par eux.

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 1987


Depuis mon enfance, j’aime les livres et j’aime m’instruire par eux. Très tôt, j’ai été vivement attiré par tout ce que était imprimé. Ainsi les livres sont devenus pour moi de vrais amis. Par eux, j’ai appris tout seul la langue anglaise. La possibilité de lire des livres en anglais m’a aidé à élargir le cercle de mes amis jusqu'au jour où Science et Santé de Mary Baker Eddy me fut placé entre les mains par les bons soins d’un ami. Ce fut un tournant décisif dans ma vie. Ma recherche de livres toujours meilleurs se termina là. Depuis ce temps, Science et Santé et la Bible sont mes meilleurs amis et ne me déçoivent jamais.

Lorsque j’ai commencé à lire Science et Santé, j’ai été enthousiasmé par ce que ce livre m’enseignait sur mon être spirituel véritable et le lien étroit qui m’unit à Dieu dont je suis inséparable. J’ai appris que l’homme, ma nature réelle, est l’idée bonne, pure, aimante et complète de Dieu. Je ne pouvais pas lire une seule page de ce livre sans que des larmes de joie m’inondent le visage. C’était le signe de l’immensité de ma gratitude pour ce que m’apportait Science et Santé.

Je peux dire honnêtement que j’ai appris à me connaître pendant les semaines où j’ai lu ce livre du commencement à la fin pour la première fois. Mon intense recherche de Dieu (qui avait duré quinze ans) commença alors à aboutir. C’était certainement une très belle récompense pour avoir pris la peine d’apprendre une nouvelle langue juste parce qu’elle me plaisait.

L’étude de Science et Santé m’a révélé le sens de la Bible et m’a rendu plus conscient de la richesse des trésors spirituels qu’elle contient. Cela constitue une bénédiction supplémentaire. Ces livres amis sont maintenant constamment avec moi, ils m’enseignent, me consolent, me guident, me guérissent et me donnent tout ce dont j’ai besoin chaque jour. Je n’échangerais ces deux précieux livres contre rien au monde.

Au cours des premières semaines qui m’ont vu étudier Science et Santé, j’ai été guéri d’une vilaine éruption chronique au menton et de ce que les médecins avaient appelé une « asthénie générale ». (Ces deux maladies m’avaient affligé pendant plus de deux ans et n’avaient pas cédé aux traitements médicaux.) Pendant la même période, j’ai aussi été guéri du désir de fumer et de boire. Je n’ai plus eu à lutter contre l’envie de fumer. (J’avais bien souvent essayé de me libérer de cet asservissement pendant plus de quinze ans.) Les habitudes de fumer et de boire ont tout simplement disparu sans jamais reparaître.

Il faut ajouter à ces guérisons la disparition complète des rhumes et des migraines auxquels j’étais particulièrement sujet. Cela s’est produit au début de mon étude de Science et Santé et s’est avéré permanent. Voilà les bienfaits merveilleux que m’a apportés la Science Chrétienne pendant ma toute première lecture de ce livre. Et depuis, je me sens en meilleure santé, plus fort et plus heureux.

Encore tout nouveau dans l’étude de cette Science, j’avais un grand désir de suivre le cours de Science Chrétienne. Je sentais que ce serait une étape importante de ma croissance spirituelle. Mais je n’avais pas les moyens nécessaires. Nous lisons dans les Psaumes (78:19): « Dieu pourrait-il dresser une table dans le désert ? » Et Mary Baker Eddy répond ainsi dans Science et Santé (p. 135): « Que Dieu ne peut-Il faire ? » L’année même où j’ai entrepris les démarches pour m’inscrire au cours, le financement a été magnifiquement assuré et j’ai traversé le monde afin d’avoir le professeur de mon choix. Je me suis intensément pénétré des vérités spirituelles enseignées dans ce cours merveilleux. Cette instruction a donné à ma vie un but élevé, la certitude d’être toujours guidé et un profond sentiment de véritable satisfaction. J’ai vite découvert que je pouvais modestement aider les autres, grâce à la Science Chrétienne. Et depuis ce temps-là, je continue à grandir spirituellement.

Bien qu’il y ait eu des périodes où la gloire de l’Amour divin, que j’avais entrevue durant ma première lecture de Science et Santé et pendant le cours, ait paru s’obscurcir, je suis reconnaissant de pouvoir dire, dans le langage de Paul (II Cor. 4:8, 9): « Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémitè; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus. » Oui, la grâce de Dieu a sans cesse été là pour m’élever afin de me faire entrevoir de façon toujours plus lumineuse ce qu'est l’Amour divin.

En persistant dans l’étude de la Science Chrétienne, j’ai été guéri de défauts tels qu’une disposition à la colère, la tendance à m’apitoyer sur moi-même, à me condamner, à éprouver de la haine, du ressentiment et de la frustration. A présent, lorsqu’il arrive à ces erreurs de vouloir surgir, elles sont rapidement étouffées dans l’oeuf.

Mais c’est avant tout pour la véritable connaissance de Dieu et de l’homme qu’apporte la Science Chrétienne à tous ceux qui la cherchent sincèrement que j’exprime ma plus profonde et ma plus constante gratitude. L’homme créé par Dieu n’est pas matériel, mais entièrement spirituel. L’homme n’est pas pécheur ou abandonné, mais intégralement et éternellement bon, aimant, pur et parfait. Il coexiste avec Dieu, son Père, qui est l’Amour, le Principe divin. Ces puissantes vérités peuvent être démontrées dans une certaine mesure par tout humble chercheur de la Vérité.


ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / décembre 1987

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.