Skip to main content
Articles originaux web

De la part du Conseil des conférences de la Science Chrétienne

Les conférences de la Science Chrétienne : l’effet du Consolateur

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de octobre 2017

Publié à l’origine en anglais dans le Christian Science Journal d’août 2017

Paru d'abord sur notre site le 24 août 2017.


Les conférences de la Science Chrétienne parlent de guérison. De toutes sortes de guérisons, depuis les guérisons physiques et la compréhension entièrement renouvelée de ce qui est possible, réel et bon, jusqu’aux cœurs brûlant du désir de connaître le pouvoir de Dieu qui élève toute l’humanité. (Pour en découvrir davantage, voir l'article paru dans le Héraut de décembre 2016.)

Bien qu’il semble que les conférences soient cause de guérison, j’en suis venu à les considérer davantage comme l’effet du Consolateur qui guérit, ce Consolateur que Christ Jésus décrit comme l’esprit de Vérité nous enseignant toutes choses, nous guidant dans toute la vérité et nous rappelant tout ce que Jésus nous a dit (voir Jean 14-16). Le Consolateur élève constamment la pensée de chacun, où qu’il soit, à des vues nouvelles de Dieu et de la réalité. Mary Baker Eddy l’a identifié à la Science divine, la Science du Christ, c’est-à-dire une explication et une compréhension de « Dieu avec nous » qui touche toute l’humanité. Le Consolateur est l’élan vital de la conférence et des guérisons qui en découlent.

Reconnaître qu’une conférence est une expression naturelle du Consolateur nous aide à l’organiser plus efficacement.

Par exemple, au lieu d’engager les préparatifs d’une conférence de façon classique (choix de la date, du lieu, du conférencier, de la publicité, etc.), nous pouvons commencer par prier, pour entendre ce que Dieu nous demande de voir et de faire. On pourrait comparer cette approche au désir de mener une existence saine en demeurant en étroite communion avec Dieu, et en laissant nos activités se développer sous l’inspiration et les directives de Dieu, au lieu de nous focaliser sur des régimes alimentaires ou des exercices physiques. Nous devons choisir la date et le lieu de la conférence de la même façon que nous devons nous nourrir et être actifs, mais là n’est pas l’origine ni la cause de la santé ni d’une conférence qui apporte la guérison. Nous devrions être vigilants face à la tentation subtile de nous appuyer sur ces éléments comme s'ils étaient la source de tout bien. Ils ne sont que les moyens par lesquels le bien divin prendra naturellement forme, de la façon la plus appropriée, tandis que nous nous concentrons sur l’esprit de Vérité qui nous anime.

Lorsque nous comprenons que le Consolateur est l’élan vital de la conférence, nous voyons également que cette activité requiert la participation de tous. Il est parfois tentant de croire que la responsabilité de la conférence repose sur les épaules des autres, ou que nous n’avons pas grand-chose à offrir, ou que nous n’en sommes pas capables. Mais la tenue d’une conférence n’est pas une affaire de personnes, qu’il s’agisse du conférencier, du président du comité de conférences ou de ceux qui ont spécifiquement proposé leur aide. La Science du Christ s’applique à tous de façon égale, et chacun peut en faire l’expérience, parce que c’est là la définition d’une science : elle est dépourvue de hiérarchie et ses principes s’appliquent à tout le monde, de façon égale. Si nous cédons à la tentation de croire qu'une autre personne dispose d’un accès privilégié à la Science du Christ, qu’elle en est plus digne, ou qu’elle est plus apte à la vivre, alors nous perdons de vue qu’il s’agit d’une science. Et dans la mesure où nous perdons de vue que c’est une science, nous perdons de vue le Consolateur, lequel est précisément cela : la révélation que le Christ est venu à l’humanité sous cette forme universelle, compréhensible et démontrable. Nous pouvons donc tous comprendre et reconnaître le rôle essentiel que nous avons à jouer en donnant cette conférence dans notre localité.

D’autre part, en comprenant mieux la nature universelle du Consolateur, nous acquérons une idée plus élevée de notre prochain. Ce que nous pensons de notre prochain a une influence directe sur le genre de public qui viendra assister à la conférence. Le point de vue qui a son origine en Dieu nous montre que chaque enfant de Dieu, c’est-à-dire toute la création, est intrinsèquement prêt à accepter ce qui est bon et vrai ; il est réceptif à l’esprit de Vérité et il y répond favorablement. Aussi, quand nous faisons de la publicité pour une conférence ou que nous invitons quelqu’un à y assister, nous n’invitons pas une personne « extérieure » afin qu’elle vienne acquérir quelque chose qu’elle ne possède pas encore. Nous invitons un enfant de Dieu, sous le regard eternel de l’Amour divin, à se rendre à l’unique endroit où un enfant de Dieu désire être par-dessus tout : une réunion où des idées ayant trait à la réalité divine et à la découverte du Consolateur seront explorées et vécues.

Il est nécessaire de rendre témoignage aux faits de la nature universelle de la Vérité, faits qui concernent notamment la relation de tout individu à la Vérité. Ce témoignage bénit notre prochain, que celui-ci décide ou non d'assister à la conférence. Nous sommes témoins du fait que le Consolateur est venu à toute l’humanité, et que le « royaume de Dieu » dont parle Jésus est vraiment en chacun de nous. Nous vivons l’esprit de Vérité qui détermine le succès de la conférence. La conférence en sera le reflet, d'une manière ou d'une autre.

Les membres du Conseil des conférences sont heureux de vous accompagner dans cette activité importante du mouvement de la Science Chrétienne qui consiste à donner des conférences sur la Science Chrétienne partout dans le monde. De façon plus générale, nous nous réjouissons de progresser avec vous dans l’exploration quotidienne du Consolateur et de la bonne nouvelle qu’il apporte à toute l’humanité.

Tom McElroy
Manager, Conseil des conférences de la Science Chrétienne

Publié à l’origine en anglais dans le Christian Science Journal d’août 2017

Paru d'abord sur notre site le 24 août 2017.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 2017

La mission du Héraut

L'explication divinement inspirée que donne Mrs. Eddy de la mission du Héraut de la Science Chrétienne, créé en 1903, est devenue un symbole des activités du mouvement de la Science Chrétienne, qui englobent le monde entier. Ses paroles, gravées au frontispice de La Société d'Édition de la Science Chrétienne, sont les suivantes: « proclamer l'activité et la présence universelles de la vérité ». Le Héraut est une manifestation tangible du souci qu'avait notre Leader de partager avec toute l'humanité la précieuse connaissance de la Science de la Vie. Elle avait conscience que le Consolateur était venu pour « la guérison des nations ».

Alfred F. Schneider, Le Héraut de la Science Chrétienne, juillet 1978

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.