Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Article de couverture

Se libérer du passé

Que se passerait-il si, après avoir beaucoup souffert dans votre vie ou avoir fait beaucoup de mal, vous pensiez être Incapable d'en surmonter les conséquences ? La vérité de Dieu a le pouvoir de vous libérer, et elle le fera.

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 2006


Daniel avait été blessé par balle alors qu'il essayait de protéger un membre de sa famille. Les médecins l'avaient opéré, mais avaient jugé trop risqué de retirer une balle qui était logée près du coeur. Daniel survécut, mais il était rempli de rage. Il devint un criminel et finit par être condamné à vingt-cinq ans de prison.

En prison, Daniel se mit à étudier la Christian Science et découvrit qu'il existait une autre façon de concevoir Dieu, et qu'il pouvait se voir et voir les autres comme enfants de Dieu. Même s'il sentait qu'il avait besoin d'une profonde régénération, il cessa de s'en vouloir lorsqu'il comprit qu'un enfant de Dieu ne peut pas avoir un passé répréhensible.

La balle continuait de le faire souffrir et il en voulait toujours beaucoup à la personne qui avait tiré. Il demanda à l'aumônier de la Christian Science qui lui rendait visite en prison si la prière pouvait le guérir. Cette femme lui répondit que Dieu pouvait tout. Comme elle savait que Daniel aimait beaucoup sa nièce, un petit bébé, elle lui demanda de penser à l'homme qui avait tiré sur lui comme à un enfant aussi innocent que sa nièce. Daniel lui dit qu'il allait essayer, ne pensant pas en être capable. Or, plus tard, il prit conscience du fait que, soit il connaissait la vérité de Dieu soit il ne la connaissait pas; alors il se mit à prier. Au bout de quelques jours, des fragments de métal sortirent de sa poitrine, de façon naturelle. Il avait le sentiment que Dieu lui avait donné un nouveau coeur, sur le plan physique et affectif. Sa colère avait totalement disparu.

Je me suis récemment entretenue avec Daniel. Il est sorti de prison, juste avant que son témoignage de guérison paraisse dans le Christian Science Journal Daniel Leonard, « A new heart », The Christian Science Journal, mars 2001, p. 13., après avoir été enfermé onze ans. Il lui a été difficile de s'adapter à une nouvelle vie et cela a pris du temps, mais il est resté dans le droit chemin. Il s'est réconcilié avec sa famille, a trouvé un emploi stable et s'efforce de rendre tout le bien qu'il a reçu en faisant du bénévolat dans des refuges pour personnes battues et sans domicile fixe.

Des exemples comme celui de Daniel ont le pouvoir de motiver d'autres personnes. L'année qui a suivi la parution de son témoignage, le Journal a publié celui d'une femme qui, après avoir entendu parler de la guérison de Daniel, avait été débarrassée d'une rancune tenace envers sa mère. Elle priait depuis des années pour être guérie, et après avoir entendu le témoignage de Daniel, elle s'est dit: « Si cela a marché pour lui, pourquoi pas pour moi ? » Susan J. Hastings, « Daughter forgives mother's abuse », ibid., octobre 2002, p. 29. Il est un fait que tout le monde est capable de se libérer d'une prison émotionnelle, parce que la faculté de se libérer ne vient pas de notre propre volonté ni de notre esprit, elle vient de I'Entendement divin, Dieu. La vérité de Dieu, ainsi que Daniel l'a découvert, c'est que chacun a une identité spirituelle qui n'est touchée ni par le péché ni par des blessures affectives. L'histoire humaine ne façonne pas cette identité ni ne la contient, c'est Dieu qui fait tout cela. Dieu est l'infini « Je Suis », comme l'énonce la Bible, et l'identité réelle de chacun est l'image de cet Esprit divin et parfait.

Peu importe ce qu'une personne ou un groupe a vécu, Jésus-Christ l'a promis: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8:32) Cette promesse est une loi divine qui transforme le caractère humain. La vérité, c'est que vous avez été créé par Dieu, spirituel et bon. Vous connaîtrez la vérité, parce que votre conscience réelle est l'expression de l'Entendement divin, qui ne vous connaît pas autrement. Et la Vérité vous libérera de tout comportement qui vous emprisonne, parce que la liberté, c'est la volonté de Dieu et qu'il liberté, c'est la volonté de Dieu et qu'il n'existe aucune autre réelle volonté qui puisse y résister.

Notre aptitude à connaître la vérité inclut la bonne volonté d'accepter l'amour inconditionnel que Dieu porte à chacun, y compris à nous-même. La bonne volonté a souvent beaucoup plus d'importance dans la guérison qu'on ne le pense. Jésus demanda à un invalide malade depuis trente-huit ans s'il désirait être guéri. Aux yeux de quelqu'un qui considérait avoir tout essayé, cette question pouvait paraître cruelle. Or, Jésus n'avait pas en lui une once de méchanceté. Ne pourrait-on pas prendre cette question comme un encouragement à regarder au-delà de ce qui semblait être une existence brisée et à accepter la perfection de son identité spirituelle ? C'est cette identité que Dieu aime et qu'il nous pousse à adopter.

Lorsqu'il me vient à l'esprit que quel-qu'un ne peut pas guérir d'une blessure affective ou qu'il ne le veut pas, je rejette cette pensée aussi vite que possible en me rappelant qu'il n'y a aucun pouvoir capable d'empêcher la vérité et l'amour de Dieu d'être connus. On peut aussi affirmer la loi divine: « Vous connaîtrez l'amour de Dieu, et l'amour de Dieu vous affranchira. » J'aime penser au futur employé ici comme à un impératif auquel rien ne peut s'opposer, et aussi comme à un présent, une action continue — la vérité est en train de vous libérer — plutôt qu'à une promesse future.

J'ai une approche un peu personnelle qui m'aide à y voir clair quand je suis confrontée à des torts qui semblent bien réels: j'imagine un accusateur diabolique hurlant mes fautes ou celles de quelqu'un autre. J'ai l'impression que ces pensées sont les miennes, mais ce n'est pas le cas. Ce sont des mensonges à propos de Dieu et de la création divine. Puis, je vois le Christ serein et puissant, le représentant de l'Amour divin, se tenant derrière cet accusateur et disant: « Pas du tout. L'enfant de Dieu est parfait, innocent et semblable à Dieu sous tous les aspects. » Le Christ défend toujours notre bonté et le Christ triomphe du menteur, parce que le Christ est la voix de la Vérité.

Personne ne manque de la possibilité ni de la bonne volonté de s'améliorer. Lorsque nous disons: « Je ne peux pas faire autrement que de me sentir blessé », cette attitude négative ne vient pas de nous. Le Christ est notre nature divine qui affirme: « Je le peux, parce que je suis la ressemblance de Dieu. » Nous allons tous renoncer aux blessures affectives, parce qu'il n'existe aucun pouvoir susceptible de nous obliger à nous accrocher à quelque chose que Dieu n'a pas. Nous allons tous sentir l'amour de Dieu, parce que nous sommes l'image même de cet amour.

À plusieurs reprises, la Bible relate que Jésus disait aux gens qu'ils étaient guéris. Être guéri, c'est l'opposé d'être blessé. Voici ce que je me dis parfois quand je prie: « Je suis compléte, intacte, je ne suis ni blessée ni brisée. Je suis saine, en bonne santé, je ne suis privée de rien, je ne suis pas diminuée, rien ne me manque ni ne m'a été pris. »

Mary Baker Eddy parla du pouvoir d'une telle affirmation dans Science et Santé: « La Vérité est affirmative et confère l'harmonie. Toute logique métaphysique tire son inspiration de cette simple règle de la Vérité qui gouverne toute réalité. C'est par les arguments véridiques que vous emploierez, et surtout par l'esprit de Vérité et d'Amour dont vous serez animés, que vous guérirez les malades. » (p.418)

Nous pouvons avoir confiance que la vérité de Dieu apportera l'harmonie. Notre rôle consiste à argumenter en faveur de notre identité spirituelle et de celle des autres, et à nous efforcer de la vivre un peu plus chaque jour. La Vérité est notre avocate, toujours proche, mettant irrésistiblement en lumière notre perfection.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / décembre 2006

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.