Skip to main content

En parfait équilibre

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de février 2012


On décrit souvent l'obscurité mentale d'une dépression en la comparant à un champ de bataille. Et pour ceux qui ont justement eu à y faire face, il s'agit de bien davantage que d'une humeur passagère ou d'un coup de cafard. Il y a des hauts, des bas, des chocs, des anxiétés, des pertes d'envie et des regains d'enthousiasme très incertains. Mais ces états d'âme ont-ils un quelconque rapport avec l'histoire de notre vie réelle, ou de celle des autres?

Considérons l'idée radicale suivante: le déroulement ininterrompu et stable du bien spirituel est la seule histoire qui mérite d'être connue et racontée. Et les réponses les plus précises au sujet de l'histoire réelle de chacun de nous viennent par la prière.

Lorsque j'avais une vingtaine d'annés, j'ai eu ce que l'on pourrait appeler une légère dépression chronique. J'étais une jeune maman alliant étude et emploi, et je m'étais accoutumée à la tristesse, aux insomnies, aux variations de poids, au manque de concentration et à une nervosité continuelle. Mais, au bout d'un moment, quelque chose en moi s'est rebellé contre le verdict de cette dépression et de ces anomalies qui duraient depuis trop longtemps.

Il ne m'était pas venu à l'idée de suivre un traitement médical, car j'avais pris l'habitude de m'appuyer sur la prière et j'avais constaté son pouvoir guérisseur. Même si le diagnostic médical de la dépression affirme qu'il est possible d'en réduire les symptômes par le biais des médicaments et de la psychanalyse, ces solutions ne permettent pas d'assurer au malade une guérison permanente. J'étais profondément convaincue que la recherche d'une cause matérielle et d'un traitement à base de médicaments signifiait mettre de côté la croissance spirituelle qui seule permet d'éradiquer le problème de façon complète et permanente. J'ai donc opté pour un régime à base de prière et d'étude biblique quotidiennes, et je me suis ouverte au pouvoir du Christ qui, fidèlement, avait apporté un équilibre à ma vie. Le Christ est le message de guérison de Dieu à chacun de nous, révélant la puissance du seul Entendement divin qui maintient pour toujours l'homme (c'est-à-dire les hommes, les femmes, les adolescents et les enfants) dans un état de parfait équilibre.

Mon étude biblique m'a conduite à examiner plus attentivement l'équilibre et la puissance qui viennent de Dieu. J'ai réfléchi à l'équipollence de Dieu et à ma place au sein de Sa création. Étymologiquement, équipollence signifie « puissance égale ». Par définition, deux énoncés qui ont une valeur égale en vérité, ou qui sont synonymes, sont équipollents. Et dans la métaphysique de la Science Chrétienne, l'équipollence de Dieu décrit l'égale valeur et le parfait équilibre en puissance que détient chacun des sept synonymes de Dieu que l'on trouve dans Science et Santé avec la Clef des Écritures, de Mary Baker Eddy: Entendement, Esprit, Âme, Principe, Vie, Amour et Vérité. Ces termes métaphysiques nous aident à comprendre la totalité de la nature divine, ainsi que les attributs de la divinité décrivant la façon dont nous avons tous été créés — à la ressemblance de Dieu. Explorer les multiples facettes de ces synonymes, à travers une prière spécifique, m'a permis de trouver la guérison en quelques jours, et cela lorsque j'ai compris que la vie reflétait pleinement la stabilité et la puissance de Dieu. Depuis cette époque, il y a 25 ans, mon existence a été jalonnée de moments difficiles, et mon travail ainsi que mes responsabilités familiales n'ont cessé de croître, mais la guérison des symptômes associés à cette dépression chronique a été permanente, et les leçons spirituelles que j'ai tirées de cette expérience m'ont été très utiles pour aider les autres, dans le cadre de ma pratique de la Science Chrétienne.

Une cause divine

Ouvrir sa pensée au pouvoir du message-Christ érode la croyance que la matière, par l'intermédiaire du cerveau, des gènes ou des hormones, contrôle irrémédiablement les corps et les esprits. La croyance si accablante que la dépression est un perpétuel combat peut être affrontée et vaincue par la puissante influence de l'Entendement divin, ou Dieu. Grâce à une compréhension plus profonde de la nature de Dieu en tant que bien infini, et de Son gouvernement absolu, il devient clair que l'Entendement divin est suprême, la seule Cause. Cet Entendement n'est pas esclave d'une lutte farouche avec la matière et le cerveau, dans le but d'obtenir la domination sur autrui. Science et Santé explique que l'Entendement divin seul contrôle toutes les pensées et toutes les actions: « Seul l'Entendement ressent, agit ou entrave l'action. » (p. 166)

En s'attachant à cela, on se rend compte que les éléments constituant le corps humain peuvent être perçus comme innocents des « crimes » (des dysfonctionnements et des anomalies) qu'on leur attribue. Le « maître d'ceuvre » de la difficulté mentale ou physique est ce que la Science Chrétienne nomme « entendement mortel », qui est la contrefaçon de l'Entendement divin. C'est un imposteur qui cultive la peur et la croyance que Dieu est absent De cet entendement mortel, ou perspective limitée de la réalité, naissent les pensées qui nous condamnent à être soumis à toutes sortes de troubles, et qui produisent la maladie et les déséquilibres que la société accepte comme étant non seulement possibles, mais normaux Mais, heureusement, cette perspective n'est jamais l'état réel ni la condition réelle de l'être, et la prière, corrigeant la pensée erronée grâce à la compréhension du Christ, la Vérité, nous soulage de ce fardeau dans nos pensées et dans notre vie. La transformation spirituelle et une meilleure compréhension de Dieu s'accompagnenet d'une restauration naturelle de lasanté et d'un esprit sain.

Établir un équilibre spirituel

Bien que purement spirituelle, la métaphysique de la Science Chrétienne n'est pas abstraite lorsqu'on l'applique à notre quotidien. L'Apôtre Paul nous encourage ainsi: « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ [...] car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » (Philippiens 2:5, 13)

Considérer le concept d' « équipollence »— concept qui m'a donc aidée à remporter la victoire sur la dépression — peut être utile pour comprendre l'existence spirituelle. Mary Baker Eddy ne mentionne qu'une seule fois ce terme dans Science et Santé: « L'équipollence de Dieu mit en lumière une autre proposition glorieuse: la perfectibilité de l'homme et l'établissement du royaume des deux sur la terre. » (p. 110)

Lorsque nous sommes conscients que chaque synonyme de Dieu équilibre et soutient parfaitement le suivant, nous voyons qu'il n'y a ni déficience ni excès dans la nature divine. Et nous sommes alors capables de voir comment cela s'applique à nous, en tant que Son reflet. Par exemple, Dieu est Entendement et Esprit. Entendement et Esprit sont équipollents. Lorsque nous pensons à l'Esprit, nous pouvons le considérer comme la substance indestructible, tangible et réelle. Puisque l'homme est pleinement spirituel, il n'est pas constitué de réactions chimiques. Et les thérapies ou les régimes qui sont censés manipuler ou réguler la structure biochimique ne tiennent pas compte de notre origine spirituelle et de notre étre véritable.

La Bible dit que Jésus guérissait par le pouvoir de l'Esprit. Le pouvoir de l'Esprit, ou substance, inclut une compréhension de notre invulnérabilité face à la matière et à ses prétentions. C'est ce qui fait que Jésus était ferme et sans peur. Son manque de crainte lui permettait de guérir toute forme de maladie: mentale, physique, émotionnelle ou morale.

Un jour, un homme qui était en apparence mentalement déséquilibré s'est approché de Jésus. Le cas serait considéré de nos jours comme extrême et complexe (on pensait qu'il avait une « légion », ou un millier, de problèmes et de comportements bizarres qui effrayaient ceux qui le connaissaient). Mais Jésus a guéri l'homme rapidement et complètement; il n'était intimidé par aucune des pensées qui entouraient cet homme, et qui auraient voulu prolonger sa souffrance ou bien s'opposer à la guérison (voir Marc 5:1-20).

Dieu est Entendement, Esprit et Âme. L'étude de l'Âme nous permet de comprendre que l'indentité spirituelle et divine, non des traits héréditaires, définissent et expriment qui nous sommes. Nous ne sommes pas génétiquement programmés pour être contrôlés par des particularités et des traits vulnérables. Chacun de nous inclut déjà tous les éléments nécessaires à la santé et à l'harmonie grâce au dessein parfait de l'Âme. Science et Santé affirme: « L'Entendement divin est l'Âme de l'homme et donne à l'homme la domination sur toutes choses. » (p. 307)

Dieu est Entendement, Esprit, Âme, et Principe. Le Principe n'est pas semblable à un législateur humain qui crée des codes de comportement matériels et qui juge les infractions à la loi. Le Principe et l'Amour marchent main dans la main. Le Principe divin, l'Amour, soutient, réconforte et protège chacun de nous, grâce à des règles spirituelles immuables. Le Principe divin intelligent est en même temps un législateur spirituel et un garant de l'application d'une loi pleine de compassion. En fait, le Principe est la loi inviolable de l'Amour qui encourage et maintient l'obéissance et le gouvernement en chacun de nous.

Lorsque nous sommes conscients que chaque synonyme de Dieu équilibre et soutient parfaitement le suivant, nous voyons qu'il n'y a ni déficience ni excès dans la nature divine.

L'équilibre au sein de nos pensées

Lorsque nous faisons face à des pensées confuses ou anxieuses — un symptôme particulièrement agressif de la dépression — il est utile de reconnaître que nul ne peut être emprisonné par une façon de penser qui le fait tourner en rond et que nul ne peut prier sans résultat. Ces pensées anxieuses qui reviennent « en boucle » argumentent en faveur de la maladie en tant que phénomène réel que la prière doit modifier ou éliminer. Mais la prière qui guérit implique d'avoir foi en la suprématie, la totalité, la présence et la puissance de Dieu.

Dans mon propre cas, je me rappelle un moment particulièrement sombre, lorsque des pensées négatives s'efforçaient de me mettre le moral à terre. Il semblait que ne pouvais pas sortir de cet état mental cyclique, même si je le désirais. Et aucun encouragement de la part de mon entourage, pour me réconforter et m'aider à retrouver la joie, ne parvenait à me libérer de la tristesse et du sentiment d'échec Je me souviens d'avoir eu comme une impulsion spirituelle qui m'a permis d'être complètement à l'écoute.

Puis, j'ai réalisé que je n'avais pas un entendement personnel avec des pensées qui m'étaient propres et qui avaient besoin d'être contrôlées. Je pouvais avoir confiance dans l'unique Entendement divin pour connaître ce dont j'avais besoin. Je pouvais avoir la certitude que Dieu me connaissait en tant que Son enfant, et je pouvais Lui faire confiance pour qu'il me révèle en détail ce que cela signifiait. Je me suis endormie. Et en me réveillant, je me suis rendu compte que j'étais libérée de l'emprise de ces pensées cycliques. Les obsessions négatives s'en étaient allées et mes pensées étaient maintenant claires et en ordre. Se libérer de la dépression ne nécessite pas une vie entière. Si des efforts interminables, accompagnés de multiples angoisses, semblent prétendre nous dominer, la prière et la confiance dans la loi de Dieu confèrent un pouvoir spirituel qui nous élève au-dessus de la dépression, de façon rapide et permanente.

L'équipollence de Dieu a déjà établi l'harmonie en chacun de nous. Chacun peut être aidé par cette lumière que la Science Chrétienne jette sur l'équilibre parfait de Dieu, reflété par toute Sa création. Dans l'éternel maintenant, la réalité ininterrompue du bien, nous avons l'autorité spirituelle d'accepter ce qui est vrai à notre sujet, une vue équilibrée de la vie que l'on trouve toujours par la guérison spirituelle.


Michelle Nanouche est praticienne et professeur de Science Chrétienne. Elle a sa pratique à Paris, France.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / février 2012

La mission du Héraut

L'explication divinement inspirée que donne Mrs. Eddy de la mission du Héraut de la Science Chrétienne, créé en 1903, est devenue un symbole des activités du mouvement de la Science Chrétienne, qui englobent le monde entier. Ses paroles, gravées au frontispice de La Société d'Édition de la Science Chrétienne, sont les suivantes: « proclamer l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible ». Le Héraut est une manifestation tangible du souci qu'avait notre Leader de partager avec toute l'humanité la précieuse connaissance de la Science de la Vie. Elle avait conscience que le Consolateur était venu pour « la guérison des nations ».

—Alfred F. Schneider, Le Héraut de la Science Chrétienne, juillet 1978

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.