Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Daniel a rendu la Bible vivante pour moi

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 25 juillet 2022


Un matin, il y a quelques années, j’étais un peu en retard et je me suis assise pour lire rapidement la Leçon biblique de la semaine tirée du Livret trimestriel de la Science Chrétienne, dans l’espoir de glaner une idée inspirée pour ma journée de travail. La leçon comprenait l’histoire de Daniel jeté dans la fosse aux lions parce qu’il avait refusé de renoncer à prier son Dieu. Je me suis dit : « Eh bien, je peux sauter cette histoire, je la connais déjà. »

Immédiatement, une meilleure idée m’est venue : « Si tu es tentée de zapper cette partie de la leçon, c’est que sans doute parce que tu dois en tirer quelque chose. » J’ai donc lu l’histoire attentivement, et j’ai été étonnée de voir à quel point l’expérience de Daniel dans la fosse aux lions m’est apparue sous un jour complètement nouveau ! J’ai relevé plusieurs points concernant l’engagement inébranlable et fidèle de Daniel envers Dieu, et la manière dont cela l’avait protégé.

Après avoir réfléchi à ces nouvelles idées, j’ai demandé à Dieu : « Mais en quoi cela me concerne-t-il aujourd’hui ? Je ne serai jamais jetée dans une fosse aux lions. »

J’ai tout de suite eu la réponse : « Michele, n’es-tu pas chaque jour dans une fosse aux lions mentale ? N’y a-t-il pas un lion du manque ? Un lion de la peur ? Un lion de la maladie ? Un lion de la frustration ? » Tout à coup, j’ai constaté qu’en effet l’entendement mortel – une prétendue mentalité opposée à Dieu – présente ces « lions » comme de véritables menaces. Mais, en fait, ils sont impuissants car le manque, la peur, la maladie et la frustration ne sont pas des lois réelles, elles n’ont aucune réalité divine qui les soutiennent. Dans la création divine il n’existe rien qui puisse s’opposer à Dieu. Toute la création est constituée de Ses idées, qui sont spirituelles, saintes et inoffensives.

Durant ces quelques moments, un tout nouveau monde s’est révélé à mes yeux. La Bible est devenue plus vivante et plus pertinente. Depuis lors, j’aime l’étude quotidienne de la Bible et chaque fois je découvre comment ses vérités spirituelles s’appliquent à moi le jour même. La Bible, ainsi que le livre d’étude de la Science Chrétienne, Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy, constituent la base du travail de guérison que je fais en tant que praticienne de la Science Chrétienne. J’aime la beauté poétique et le caractère pratique de ces messages.

La lecture quotidienne de la Leçon biblique est le fondement de toutes mes autres études concernant la pratique de la Science Chrétienne. J’ai découvert que, quelle que soit la situation à laquelle je dois faire face un jour donné – une décision importante, la nécessité d’une idée au sujet de la guérison pour résoudre un problème, ou tout autre défi qui puisse se présenter – il y a toujours dans la leçon une réponse ou une idée qui apporte la guérison. C’est une source d’inspiration et de sagesse, qui élève ma pensée au-delà des problèmes, vers une vision plus élevée de l’amour omniprésent et de la bonté infinie de Dieu, qui guérit toute suggestion de discorde.

Mary Baker Eddy, Découvreuse et Fondatrice de la Science Chrétienne, a souligné l’importance cruciale de la Leçon biblique dans le Manuel de l’Eglise, lorsqu’elle a demandé que : « Les Lecteurs de L’Eglise Mère et de toutes les églises filiales doivent consacrer une part suffisante de leur temps à la préparation de la lecture de la leçon du dimanche – leçon dont dépend dans une grande mesure la prospérité de la Science Chrétienne. » (p. 31)

En approfondissant notre connaissance et notre compréhension de la Bible et de Science et Santé, qui expliquent comment guérir en utilisant les règles du christianisme, l’étude de la leçon contribue à la prospérité de la Science Chrétienne. La leçon inclut toujours au moins une guérison opérée par Jésus. Cela nous apporte une preuve pratique de ses enseignements et de la vérité spirituelle qui a entraîné la guérison. Ainsi, nous sommes en mesure de mettre en pratique ces règles pour nous-mêmes et pour le monde.

Commencer la journée en étudiant la Leçon biblique dans un esprit de prière nous sert de bouclier pour défendre notre droit de ressentir l’omniprésence de l’Amour divin tout au long de la journée. Lorsque ces « lions » présentent une vision effrayante, nous pouvons facilement trouver une réponse dans la leçon qui enlève à la peur tout pouvoir de perturber notre perception de l’ordre naturel de paix et d’harmonie établi par Dieu.

Récemment, la vision que j’avais eue de Daniel dans la fosse aux lions a été d’un grand secours lorsque je me suis retrouvée aux urgences à la suite d’un accident de voiture. L’endroit était tout aussi bruyant que déstabilisant, et j’avais mal lorsqu’on me manipulait dans tous les sens pour déceler des blessures.

Au bout d’une heure environ, lorsque je me suis mise à prier pour trouver un peu de paix, j’ai pensé à l’histoire de Daniel et des lions. Je me suis rendu compte que, dans cette situation désespérée, Daniel avait dû ressentir la présence de l’Amour, Dieu. A peine ai-je pensé à cela que j’ai pris conscience que l’Amour remplissait tout l’espace ; j’étais entourée d’une douce présence et de la promesse que tout allait bien. Cela a renforcé ma foi en la tendre sollicitude de Dieu à mon égard et envers chacun de Ses enfants spirituels. J’ai très vite dit au médecin que je voulais rentrer chez moi et ma famille s’est occupée de moi.

Bien qu’au début il était difficile de m’appuyer sur une jambe, je ressentais une calme confiance dans la sollicitude omniprésente de Dieu, que je trouve toujours dans mon étude quotidienne de la Leçon biblique. Un de mes versets bibliques préférés a joué un rôle déterminant dans ma guérison : « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! » (Romains 11:33) Au fil des ans j’ai compris ce verset de mieux en mieux. Autrefois, quand je le lisais, cela ne me parlait pas. Je n’en saisissais pas le sens spirituel. Alors j’attendais avec patience que cette compréhension me vienne. J’ai fini par y voir une métaphore décrivant un puits sans fond regorgeant d’idées de guérison infinies. Je pouvais puiser dans ce puits 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans que jamais il ne s’assèche !

Le puits avait répondu à mes besoins pendant longtemps, mais aujourd’hui je priais pour voir ma véritable identité, intacte et exempte de toute blessure. J’avais besoin de quelque chose de plus profond, et je l’ai trouvé. J’ai perçu ce verset comme décrivant un océan infini de messages de guérison, et je nageais dedans ! Cette nouvelle vision, pleine d’inspiration, a contribué à la guérison. En quelques semaines, toutes les douleurs ont disparu et j’ai pu marcher normalement.

Cela illustre la richesse de la Bible et la raison pour laquelle nous étudions et lisons maintes fois le même passage. Si nous ouvrons notre cœur à une signification spirituelle toujours plus étendue, un passage que l’on apprécie peut insuffler à nos prières de nouvelles idées qui élèvent, bénissent et guérissent.

Nous pouvons être très reconnaissants à Mary Baker Eddy pour la sagesse dont elle a fait preuve en établissant la Leçon biblique comme sermon pour les services du dimanche de la Science Chrétienne, ainsi que pour notre enseignement individuel quotidien. Source d’inspiration infinie, la Leçon biblique illustre ce verset bien-aimé : « O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! »

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

Plus d’articles web

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.