Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

« Oh » ou « Ah » ?

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 4 janvier 2021


J’ai mes petits enfants à la maison et c’est l’heure du repas. Nous nous mettons à table quand une panne subite de courant électrique nous plonge dans le noir. Un cri unanime retentit : « Oh ! » Je calme cette légère panique et me dépêche de trouver une bougie et de l’allumer. J’explique que nous pouvons cependant poursuivre notre repas et que certainement le courant sera rétabli très vite.

C’est effectivement ce qui se produit. Alors, comme si un chef d’orchestre en avait donné l’ordre, j’entends un unanime « Ah ! » sortir de la bouche des enfants. La joie, l’entrain sont là et tout se poursuit normalement.

Ces deux petits mots ont ici une signification. « Oh » indiquait un problème, la déception, l’obscurité. « Ah » représentait la solution, la joie, la lumière.

Cette expérience m’a fait réfléchir. Laquelle de ces expressions, ou façons de penser, utilisons-nous le plus souvent ?

Plongés, soudainement ou pas, dans l’obscurité, nous réclamons la lumière. Il ne vient à personne l’idée de combattre l’obscurité par je ne sais quel stratagème, mais nous restons concentrés sur la solution que nous connaissons : la lumière.

On le comprend en lisant la Bible. Par exemple, elle nous enseigne que, dès le commencement, « Dieu dit : Que la lumière soit ! et la lumière fut. » (Genèse 1:3) La lumière est l’origine indispensable à la vie, elle est une nécessité essentielle et vitale en toutes choses. Dans l’Evangile de Jean nous lisons qu’en la Parole, Dieu, était : « la vie, et la vie était la lumière des hommes. » (1:4) Sans lumière, il n’y a pas de vie. Et partout où il y a de la lumière, il y a de la vie.

Nous lisons aussi : « Dieu est lumière. » (I Jean 1:5) Au début, nous pouvons nous sentir mal à l’aise dans l’obscurité de l’ignorance concernant Dieu et notre origine divine. Mais à mesure que nous comprenons que Dieu est Tout, qu’Il remplit tout l’espace, qu’Il est l’Esprit infini, toujours présent, nous nous rendons compte que rien ne peut jamais effacer la lumière divine. Elle nous accompagne toujours, illuminant chaque moment de notre vie. En fait, cette lumière révèle notre nature même en tant que reflet, ou expression, de Dieu.

Lorsque j’ai découvert pour la première fois certaines de ces idées basées sur la Bible, j’ai entrevu cette lumière et cela a ébloui ma conscience. Encore aujourd’hui, lorsque je me plonge dans la Bible, je retrouve une espérance qui m'ouvre les yeux sur la lumière de Dieu et mon cœur dit : « Ah ! »

Certes, il semble parfois que l'obscurité du mal – y compris la maladie – veuille nous recouvrir, de même que la société et le monde. Il semble qu’il faille tout mettre en œuvre pour combattre le mal à tous ces niveaux. Mais il existe une approche plus utile que de se concentrer sur l’obscurité : la recherche de la lumière.

Un matin au réveil, je me sentais bizarre ; des douleurs, des troubles semblaient me faire perdre l’équilibre. « Oh ! que se passe-t-il ? J’ai pourtant bien dormi ? Qu’ai-je fait hier qui puisse permettre ceci ? » Voilà les questions qui m’ont assaillie malgré moi, dès que j’ai posé le pied par terre.

Grâce au désir sincère de garder mes pensées en union avec Dieu, le bien, et grâce à l’étude quotidienne de la Bible et du livre d’étude de la Science Chrétienne, Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy, la pensée qui a suivi était de nature spirituelle. Je me suis souvenue de ce passage de Science et Santé : « Si pendant une semaine le soleil est invisible à nos yeux, nous continuons néanmoins de croire à la lumière et à la chaleur solaires. La science (appelée dans ce cas science de la nature) élève la pensée humaine au-dessus des théories grossières de l’entendement humain et en chasse une crainte. » (p. 189)

Ah ! C’était la lumière de la Vérité qui illuminait ma pensée. Ma pensée s'est élevée à la réalisation que, malgré les circonstances et les sensations désagréables, la réalité spirituelle, Dieu, le bien, était là, toujours présent, et que j’étais Son enfant parfaite et bien-aimée. Puis, sans hésiter, gardant mes pensées dans cette lumineuse Vérité, j’ai pu marcher et j’ai commencé ma journée comme d’habitude.

J’étais heureuse de constater quelques heures plus tard que tout allait parfaitement bien. Les troubles et les craintes avaient été dissipés par la compréhension que je ne pouvais pas, même pour un instant, être privée de la douce présence de l’Amour divin ni de la lumineuse puissance de la Vie divine, Dieu, le bien toujours présent.

Nous pouvons tous être attentifs aux interjections métaphoriques que nous utilisons. Si face à une situation, le point de vue craintif, défaitiste, limité des sens matériels vous fait dire : « Oh ! » – vous pouvez rapidement faire appel au sens spirituel. Cela élève notre pensée au-delà des apparences physiques, jusqu’au fait spirituel que Dieu, la Vie, le bien, est pourtant là, toujours présent. A mesure que la lumière de la Vérité divine devient plus claire pour nous, à mesure que nous lui permettons de nous éclairer plutôt que de nous accrocher à l’obscurité, nous discernons et expérimentons davantage la réalité divine, et nous sommes capables de dire : « Ah ! »

La Bible nous encourage : « Maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! » (Ephésiens 5:8) Combien il est bon de connaitre notre véritable héritage spirituel rempli de lumière !

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

Plus d’articles web

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.