Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

La paix et la loi

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 1959


Dans la pensée humaine en général la paix est considérée simplement comme l'absence de guerre, et la loi comme étant soit la règle de conduite dans la société humaine, soit, en physique, le principe théorique qui nous permet de prédire le comportement de la matière. Tandis que dans un sens plus large, la paix implique aussi un état de tranquillité exempt de querelles, de dissensions, ou d'anxiété, même ce concept moins limité est basé sur la croyance erronée qu'il y a plusieurs entendements. Il désigne simplement la cessation temporaire de leur combativité innée causée par les profondes différences qui existent entre eux.

La loi, en ce qui concerne le comportement humain, est sujette au changement selon les différents concepts humains du bien. Appliquée à la matière, la loi est dérivée des observations matérielles seulement et basée sur l'existence de la matière. Ainsi, dans la conception humaine et matérielle de la substance, de la vie et du bien, la paix et la loi semblent appartenir à des domaines différents et avoir peu de rapport entre elles.

La Science Chrétienne enseigne que ces conceptions humaines de la paix et de la loi sont fausses, car dans leur vraie signification la paix et la loi reposent sur une base purement spirituelle et sont étroitement liées dans leur action et dans leur effet. La paix, selon cette Science, est l'état immuable de Dieu, l'unique Entendement infini, un état exprimé et éprouvé par Son émanation infinie. L'univers spirituel et l'homme spirituel reproduisent — reflètent — sans interruption ni variation la nature du créateur. Et la Science Chrétienne enseigne que la vraie loi est la volonté, ou dessein, du Principe divin, ou Vérité, qui ne rencontre aucune opposition et qui procure éternellement la paix et l'ordre de l'univers de Dieu.

Telle est la loi qui prédétermine le comportement de l'idée de Dieu, l'homme, par une activité intelligente, aimante et heureuse dans la paix du bien infini. Telle est la loi qui maintient la tendre relation qui lie les enfants de Dieu entre eux et ceux-ci à Dieu. L'harmonie et l'ordre éternels de l'univers de Dieu sont les preuves du fonctionnement de la loi infiniment intelligente de l'Amour divin.

Cette loi opère toujours et exclut la possibilité de tout élément de friction, d'antagonisme et de guerre, tels que l'injustice, la dépossession, la haine, la crainte et la cupidité. Ainsi la Science Chrétienne prouve l'interdépendance absolue de l'Amour divin et de la paix en tant que cause et effet.

La paix sur la terre n'est pas un don gratuit, c'est un accomplissement. Elle commence dans notre propre conscience et dans notre propre famille. Ce n'est pas l'effet du hasard, mais de la loi, la loi de Dieu. Cette loi, quand elle est comprise, observée individuellement, et exprimée individuellement dans l'existence journalière, établit la paix intérieure et des relations extérieures harmonieuses.

L'expression humaine de la paix spirituelle n'est donc pas un armistice, pas plus que l'inaction d'un marasme mental ou intellectuel. Elle se trouve dans la compréhension du Christ, la Vérité, dans la mise en pratique consciencieuse et active de ses enseignements, et dans l'acceptation des normes de conduite que ces enseignements exigent des humains. Le maintien de notre paix spirituelle est possible en toutes circonstances: au milieu de l'agitation générale aussi bien que sous la mitraille.

Il se peut que nous ayons à lutter pour faire cette démonstration, mais nos luttes n'ont pas besoin d'être empreintes de violence physique ou intellectuelle. Nos luttes cessent lorsqu'on permet au pouvoir de l'Esprit, à l'influence divine du Christ, de triompher des suggestions de la haine, de l'égoïsme, de la cupidité, et des préjugés, ainsi que de celles de leur compagne inséparable, la crainte. La conscience de la domination sur le mal qui en résulte, est l'essence même du courage et de la joie profonde d'une vie vraiment paisible. Une telle vie est aussi la manifestation de la vraie liberté et de la vraie santé. Il n'y a pas de paix sans liberté, et pas de liberté sans vérité. En Science divine, la loi, la paix, la vérité, la liberté et la santé sont inséparables, comme elles le sont dans leurs manifestations humaines.

Pour protéger cette paix et aider les nations à en jouir, nous ne devons pas perdre de vue ce qui est indiqué dans ces paroles de notre Leader, Mary Baker Eddy (The First Church of Christ, Scientist, and Miscellany, p. 277): « Le caractère et la vie des hommes déterminent la paix, la prospérité et la vie des nations. » S'opposant à cet effort chrétien, on trouve les suggestions de la soi-disant nature humaine, avec ses traits de caractère hérités, les préjugés acquis, les doutes, les craintes, et autres habitudes de pensée qui trop souvent nous entraînent sur la pente de la belligérance et jamais ne nous conduisent à la paix.

En s'attachant constamment à la vue scientifique de l'homme comme étant l'image de Dieu, nous préservons notre propre paix et nous sommes capables de discerner ce qu'il est utile de savoir pour nous protéger. Comprendre la loi de Dieu et son pouvoir absolu de s'affirmer pour le bien impartial de tous, et se soumettre loyalement à cette loi, c'est maintenir la paix de Dieu dans nos cœurs. Nous prévenons ainsi l'agitation, la colère, l'excitation, les frictions, la détérioration, et leurs manifestations physiques éventuelles.

S'attacher à la permanence et à l'inviolabilité de la paix de Dieu comme étant l'état immuable de l'homme, est essentiel dans la guérison des maladies. Entretenir le sentiment d'avoir subi un préjudice ou un tort, d'avoir été traité injustement, ou d'avoir été privé du bien, c'est dans un sens entretenir les ravages de la guerre dans notre propre pensée. Agir ainsi dans la présence spirituelle et réelle de la paix de Dieu qui attend seulement de nous que nous l'acceptions, est la pire des folies. La Science Chrétienne nous enseigne comment nous guérir, nous et les autres, de ces suggestions chroniques.

Dans les relations personnelles, quand les sens nous parlent d'animosité mal intentionnée, d'incompatibilité d'humeur, de courants de mécontentement — qui sont tous des éléments de guerre — il est bon de déclarer avec compréhension, et inlassablement, si nécessaire, que nous sommes en paix, exposés seulement à la tendre sollicitude, aux directives, à la protection de l'Amour divin, que la paix est le fait absolu de notre être qui ne peut être ni dérangé ni détruit.

La véritable paix parmi les nations, et entre les individus, règne quand tous s'appuient sur la même base spirituelle. Cette base est la reconnaissance de la validité irrésistible du Premier Commandement, la compréhension du Dieu unique, qui unifie toute l'humanité dans la fraternité de l'amour, guérissant l'impulsion charnelle qui incite à la guerre. Ce commandement est la base de la Science de l'être telle qu'elle est enseignée en Science Chrétienne. La Science Chrétienne démontre donc la paix.

La relation qui existe entre la paix et la loi du Premier Commandement est indiquée clairement par notre Leader lorsqu'elle écrit (Miscellany, p. 279): « Le Premier Commandement du Décalogue hébraïque — “Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face” — lorsqu'on l'observe, est suffisant pour apaiser tous conflits. » Concernant les résultats de cette obéissance des individus et des nations, Ésaïe fut inspiré lorsqu'il dit (32: 17): « La justice enfantera la paix, et le fruit de la justice sera le repos et la sécurité pour toujours. »

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / décembre 1959

La mission du Héraut

La lecture du Héraut garde [la] pensée en harmonie avec le Principe divin qui gouverne l’univers entier - Dieu. Cette préparation spirituelle [...] permet de faire face aux hebdomadaires et aux journaux télévisés en affirmant la bonne nouvelle de la présence de Dieu, toujours là pour secourir et protéger. Le Héraut se compose d’articles et de témoignages écrits par des personnes qui mettent en application ce que leur apprend la Science Chrétienne, et qui ont prouvé que ses enseignements apportent la guérison et le réconfort.

– Heloísa G. Rivas, Le Héraut de la Science Chrétienne, janvier 1998

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.