Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

La Vérité agissante

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’novembre 1972


« Et que pourrait donc faire pour moi la Vérité ? Comment peut-elle affecter ma vie ? » Ceux qui en sont au début de leur étude de la Science Chrétienne posent souvent semblables questions. Tel jeune sortant de l'université doit se décider sur la carrière à suivre: il lui faut une réponse. Quelqu'un d'autre se trouve sur le point de perdre sa place et il a la charge de sa famille. Un autre encore semble désespérément malade.

Qu'est-ce que la Vérité peut faire à tout cela ?

Que peut faire la lumière face à l'obscurité ? Pour arriver à une solution, le sens mortel de soi qui s'attache à la nuit de la crainte et des limites a peu de choses à offrir. Mais la Vérité révèle un nouveau moi, un moi dégagé de la pression de la sphère humaine, un moi qu'il suffit d'endosser et de vivre. Au vrai, ce moi est celui de chacun de nous; le vivre, c'est s'épanouir. Il opère dans les vastes espaces de la totalité de la Vérité où s'affirme le bien sans borne.

A propos de ce moi, Mrs. Eddy, notre Leader, écrit: « La bonté révèle une autre scène et un autre moi, apparemment enveloppés de ténèbres, mais mis en lumière par l'évolution de la pensée qui progresse, et grâce à laquelle nous discernons le pouvoir qu'ont la Vérité et l'Amour de guérir les malades. » Miscellaneous Writings, p. 1;

Tel est le moi d'une nature semblable au Christ; et les craintes et limitations qui paraissent si angoissantes ne sont que les contrefaçons de cette identité. En Science, nous apprenons à répudier les contrefaçons et plutôt à revendiquer les faits spirituels qui révèlent la nature véritable, spirituelle de l'homme. Lorsque nous comprenons l'activité, la vitalité de ces faits spirituels, elles réduisent au silence les contrefaçons. La pensée que Dieu gouverne vient à bout de l'indécision et de l'incertitude. La lumière de l'intelligence fait disparaître l'inertie et l'apathie. L'amour fait fondre la crainte et la pénurie.

Ces faits sont péremptoires et à tous accessibles. Nul n'a besoin d'attendre que la Vérité l'atteigne. Elle est déjà à ses côtés, elle le tient déjà en sûreté dans son pouvoir. Le désir qu'il a de connaître la Vérité sera pour lui l'essor mental qui lui ouvrira les yeux à la présence de la Vérité et lui en fera accepter les directives.

En Science Chrétienne, la Vérité représente un précieux synonyme de Dieu. Elle donne de l'impulsion à l'activité, à l'accomplissement du but. Et l'homme, reflétant Dieu, exhibe cette Vérité et atteste de ses effets, car l'homme témoigne de la Vérité et rend sa présence évidente. Christ Jésus reconnaissait cet homme et ce pouvoir. Il dit: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » Jean 8:32;

Dans une large mesure, le monde considère aujourd'hui que le mal domine et qu'il est agressif. Et que la Vérité et son flambeau ne forment qu'une entité anodine et inoffensive, attendant patiemment à l'arrière-plan que le mal ait terminé son numéro et mis un terme à ses dévastations. Alors seulement la Vérité s'avancera, il faut l'espérer, et mettra bon ordre au bouleversement. Nous n'avons toutefois pas les moyens d'entretenir pareils concepts. Tout en ayant peut-être appris à croire que le mal est agressif, nous pouvons renverser cette façon de penser erronée et voir que la Vérité, et non l'erreur, s'affirme et s'affirme spirituellement. En raison de son infinité, la lumière pénétrante de la Vérité est présente en tous lieux; sans désemparer, elle s'affirme dans la conscience de chaque idée de la Vérité.

La lumière, même d'un point de vue matériel, est, par nature, péremptoire. Tout amateur de photographie sait cela. Pour développer des négatifs, il faut une chambre noire; on ferme donc la porte et on tire les rideaux. Mais la lumière se glisse partout: n'importe quelle fente, n'importe quel interstice, sous la porte, par le vantail, par le trou de la serrure. La lumière qu'émet la Vérité, le bien, est même encore plus péremptoire. La Vie la dynamise à tel point qu'elle pénètre à travers porte close.

Comment la Vérité affecte-t-elle donc l'incertitude et l'indécision ? C'est un peu comme si on demandait quel effet la lumière peut avoir sur un négatif photographique.

Exposez un négatif à la lumière et la photo disparaît. Quand la lumière de la Vérité commence à briller dans la conscience, avec ses lumineux indices de ce qu'est réellement Dieu et l'homme — toujours distincts mais coexistant — alors les impulsions négatives qu'émettent l'absorption en soi-même et la volonté personnelle commencent à perdre leurs contours tranchants. Tandis que la pensée s'éveillera à ce que nous sommes vraiment, non à ce que nous semblons être, une plus large mesure d'harmonie et de bien-être marquera nos décisions et notre situation humaines et même notre santé. La pensée inondée de lumière spirituelle se traduit en un corps libéré de la crainte et de la maladie.

Ceci ne constitue pas l'amélioration de l'humain, en dépit des apparences souhaitables et effectives. En fait, c'est l'humain qui cède et le divin qui se révèle. C'est l'accomplissement de cet énoncé de Mrs. Eddy dans Miscellaneous Writings (Écrits divers): « Ses méthodes déclarent la beauté de la sainteté, et Sa sagesse infiniment variée brille à travers le monde visible en aperçus des vérités éternelles. La clarté de Sa venue se perçoit même à travers les brumes de la mortalité. » Mis., p. 363 ;

Avec le sentiment que cette clarté brille activement dans notre propre pensée, nous abandonnons celui d'être un solitaire perdu dans un monde hostile et de nous considérer comme attelé de pair à une responsabilité imaginaire consistant à conditionner empiriquement notre destinée. Quand nous communions tranquillement avec Dieu qui est notre vraie source, les idées anges se déroulent et nous guident. Il faut les chérir, les entretenir précieusement, car la force de volonté de l'entendement charnel, entendement qui prétend être le nôtre, résiste à leurs incitations. La volonté humaine veut en faire à sa façon têtue. Bruyante et obstinée, elle parodie l'activité de la Vérité.

Les pensées de Dieu sont tout actives. Inutile de motoriser nos anges pour qu'ils fonctionnent. Il nous faut comprendre que leur impulsion découle de la Vérité et que c'est de leur propre pouvoir inhérent, reflété, qu'ils fonctionnent.

Parlant de son œuvre, Mrs. Eddy dit en résumé ceci: « Tout ce que j'ai jamais accompli, je l'ai fait en ôtant Mary du chemin, et en laissant Dieu Se refléter. » We Knew Mary Baker Eddy, First Series, p. 23; Quelle merveilleuse façon de s'en remettre à l'activité de Dieu pour ses affaires de chaque jour et de s'appuyer sur elle ! En réalité, pareille foi, dispensatrice de paix, est innée dans la véritable identité de chacun en tant que l'homme incorporel de Dieu. Il ne faudrait cependant pas s'imaginer à tort que tout ce qu'il y a à faire, c'est énoncer quelques vérités, se croiser les bras et attendre que Dieu fasse le travail à notre place. Si nous comprenons clairement notre union, notre unité avec Dieu, nous ressentirons un élan qui nous mène à agir et à agir avec sagesse. La lumière de cette Vérité indique le chemin.

La Science Chrétienne nous invite à vivre cette Vérité et à écouter l'inspiration angélique qui nous souffle: «Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, et la gloire de l'Éternel se lève sur toi. » Ésaïe 60:1.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / novembre 1972

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.