Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

La Salle de Lecture: une lumière pour la localité

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’octobre 1973


En tant que partie intégrante de l’Église du Christ, Scientiste, la Salle de Lecture de la Science Chrétienne est destinée à répandre une lumière qui bénira tous ceux qui se trouvent dans son rayon d’action, embrassant la localité dans l’Amour universel. Son but: rendre la Vérité accessible à toute l’humanité; sa mission: guérir.

La Salle de Lecture symbolise l’autorité et la puissance de Dieu, l’Entendement, ainsi que le ministère de guérison de Son Christ, l’esprit de Vérité, que Jésus manifesta pour l’humanité entière. L’invitation du Maître: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos », Matth. 11:28; doit imprégner toute l’atmosphère de la Salle de Lecture. Dans cette sainte demeure, les fardeaux tombent et les tensions d’un monde troublé sont éliminées grâce à une étude et une méditation paisibles. Les « Pauvres en esprit ». 5:3; ceux nécessité de spiritualiser leur pensée, mangent le pain vivant de la Vérité, boivent l’eau vivante de la Parole de Vie et le vin de l’Amour qui inspire. Quand les sens se taisent, la présence curative du Christ est ressentie, et les visiteurs partent rafraîchis et pleins d’inspiration.

Le nouveau venu aussi bien que l’étudiant plus avancé trouvent dans les publications autorisées disponibles à la Salle de Lecture une source inépuisable de nourriture spirituelle. La vérité que contiennent la Bible, les écrits de notre Leader, Mrs. Eddy, ainsi que les périodiques, est illimitée et infinie; son influence s’étend au-delà de la Salle de Lecture de manière à illuminer les ténèbres de la matérialité. Toutes ces publications ont un même but élevé: apporter le message de salut aux hommes; et de cette compréhension provient la guérison des maux physiques, de l’agitation mentale et de toutes conditions adverses.

Dans cet endroit, bien des gens apprennent pour la première fois quels sont les faits véritables de la création et de l’homme en tant qu’idée spirituelle de Dieu, exempte de tout mal. Cette lumière leur permet de commencer à résoudre leurs difficultés humaines. Quel que soit le problème, c’est par la compréhension spirituelle et la prière fervente qu’on peut en trouver la solution. Les erreurs mortelles disparaissent dans l’illumination de la Vérité.

D’autres personnes, s’arrêtant devant les vitrines pour lire des passages dans les livres exposés, peuvent y puiser un message angélique qui se représentera maintes et maintes fois à leur esprit. Le choix des passages marqués se fait avec le désir sincère que ces passages aident les lecteurs à affronter les problèmes humains sous leurs divers aspects.

Il est essentiel que la pensée de celui qui sert dans la Salle de Lecture soit axée sur ce qui est juste. Si sa pensée est disciplinée, il régnera cette atmosphère mentale empreinte de l’esprit Christ qui est si essentielle à la guérison. Il s’abstiendra de tout commérage ou de toute conversation sur des questions insignifiantes.

Le bibliothécaire qui manifeste des qualités de vigilance, d’exactitude et de politesse, accomplira son travail journalier avec facilité: comptes, ventes, commandes de stock et envois d’abonnements. Il n’admettra dans sa pensée aucun sentiment d’insuffisance, car Dieu lui donne la sagesse et la capacité d’exercer de manière satisfaisante toutes les tâches qui lui sont dévolues. C’est grâce à la bonne volonté de servir de cette manière ordonnée, jointe à l’intégrité et à un amour détaché de soi-même, que l’efficacité de la Salle de Lecture ira grandissant.

Mais le devoir le plus important du bibliothécaire et de ses assistants consiste à faire un travail métaphysique quotidien, essentiel au fonctionnement harmonieux de la Salle de Lecture et à la prospérité de la Science Chrétienne. Ce travail peut inclure des déclarations affirmatives quant à la réceptivité de la Vérité, à la seule et unique attraction de l’Esprit, à l’Entendement en qui est toute action, à travers lequel les idées circulent librement et produisent leur propre manifestation de bien. Et il est également du devoir du bibliothécaire de faire face aux suggestions obstructionnistes de l’entendement charnel et de les rendre nulles.

Puisque la Salle de Lecture constitue une activité essentielle de l'église, ainsi que l’a stipulé notre Leader (voir Manuel de L’Église Mère, Art. XXI, Sect. 1), chaque membre a le privilège de soutenir le travail qui s’y fait et de participer aux bienfaits de ce travail. Non seulement ceux qui servent directement dans cette activité foulent-ils un sol sanctifié, mais tous ceux qui utilisent la Salle de Lecture et la soutiennent, même de façon indirecte, sont bénis. L’incident suivant prouve qu’un travail métaphysique spécifique pour la Salle de Lecture a un effet bienfaisant.

Un matin, alors que tous les membres d’une église filiale avaient depuis un certain temps fait un travail semblable, la bibliothécaire, en arrivant à la Salle de Lecture, se rendit compte qu’un tuyau d’égoût avait éclaté pendant la nuit. L’allée derrière la Salle de Lecture était inondée et plusieurs centimètres d’eau recouvraient le sol d’un magasin voisin. Alors qu’elle s’approchait lentement de la porte, la bibliothécaire songea au nouveau tapis qui venait d’être acheté et posé grâce aux contributions des membres. Le propriétaire du magasin d’à côté entra avec elle; il voulait voir les dégâts. A son grand étonnement, il n’y avait pas une goutte d’eau dans la Salle de Lecture. Derrière le comptoir, l’étagère la plus basse au niveau du sol, sur laquelle se trouvaient toutes les œuvres de Mrs. Eddy, n’était aucunement mouillée; rien dans la pièce ne l’était. Quant à la porte de derrière, le demi-cercle de béton qui y accédait était partout propre et sec, entouré d’un tas de débris que les eaux avaient déposés là. Rien de mal n’était arrivé à ce lieu sanctifié par Dieu et tout le monde en était très reconnaissant.

De nos jours, il est nécessaire de faire un travail métaphysique plus approfondi pour nos Salles de Lecture, afin de contrecarrer l’insistance actuelle mise sur les attractions du monde et leur résistance à la spiritualité. Il est nécessaire d’affirmer avec compréhension que Dieu est Tout, et que par conséquent rien n’existe qui puisse obstruer l’activité progressive de la Science Chrétienne ni empêcher le chercheur sincère de la Vérité de trouver le chemin conduisant à la Salle de Lecture. Les fruits de ce travail se manifesteront par la guérison, par la régénération de vies rendues à la santé et à la liberté. La guérison est la preuve que la Salle de Lecture remplit sa mission chrétienne: « Éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour diriger nos pas dans le chemin de la paix. » Luc 1:79;

Un des moyens les plus efficaces de promouvoir la bonne volonté au sein de la localité est d’accueillir le nouveau venu en Science et de l’encourager; un mot aimable fait beaucoup plus en faveur du bien qu’on ne le pense au moment même. L’amabilité, tel un cercle s’élargissant sur la surface des eaux, s’étend de plus en plus pour bénir de mille façons. Dans l’ambiance plaisante et l’atmosphère paisible de la Salle de Lecture, le nouveau venu, tout comme l’habitué, ressentiront la chaleur de l’Amour; ils entendront la bénédiction de notre Leader: « Pélerin sur la terre, ta demeure est le ciel; étranger, tu es l’hôte de Dieu. » Science et Santé, p. 254.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 1973

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.