Skip to main content

Surmonter un trouble de l’apprentissage

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de juillet 2017

Adding Bookmark

Signet sauvegardé



Bookmarks Loading
Bookmarks Loading

« Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. » (Proverbes 3:5, 6)

Vers l’âge de huit ans, je suis arrivé dans un nouvel établissement scolaire en cours d’année, parce que ma famille avait déménagé. A la fin de l’année scolaire, l’institutrice m’a fait passer dans la classe supérieure, mais en émettant des réserves. Elle a déclaré en effet que je ne pouvais ni lire ni écrire : j’inversais les lettres et les chiffres. On m’a catalogué comme souffrant d’un trouble de l’apprentissage. 

J’ai trouvé la Science Chrétienne vers l’âge de 12 ans. Ma mère était entrée à l’hôpital pour se faire opérer, et ma tante, qui était scientiste chrétienne, était venue s’occuper de nous. Avec l’autorisation de ma mère, elle nous a emmenés voir une église du Christ, Scientiste. 

A l’école du dimanche, j’ai très vite saisi que Dieu était Esprit, Entendement, Vie, Vérité, Amour, Ame et Principe, des synonymes de Dieu provenant de la Bible qui servaient à expliquer la nature divine dans Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy. Voilà un Dieu que je pouvais comprendre. Je me suis débarrassé de l’image que j’avais de Dieu comme d’un homme assis dans un grand fauteuil. 

Ayant eu des aperçus de la vérité, mes frères et sœurs et moi-même avons souhaité continué d’aller à l’école du dimanche de la Science Chrétienne. Les services de cette église se tenaient dans un cinéma, et l’école du dimanche au sous-sol d’un immeuble de bureaux, de l’autre côté de la rue. Ce n’est donc pas la magnificence d’un édifice qui nous a attirés à l’école du dimanche, mais bien la beauté des vérités que nous y avions découvertes. 

J’ai fait des efforts pour en apprendre davantage sur ce qu’est Dieu. Je ne parvenais pas à dire les lettres, mais en m’appuyant sur l’aide du seul Entendement, j’ai bientôt été capable de mémoriser des mots et de les prononcer. Avec Dieu à mes côtés, j’ai réussi l’examen d’entrée d’un lycée privé et j’ai été admis. J’ai toutefois eu de la peine à maîtriser les règles de la grammaire anglaise qui m’étaient nécessaires pour écrire une dissertation. 

J’ai pris des cours de rattrapage pendant l’été, et mon professeur d’anglais exigeait que je passe une heure chaque jour en classe à rédiger. J’ai continué de prier et de m’en remettre à Dieu, et j’ai fini par maîtriser les règles de grammaire. J’étais aussi à l’écoute des idées de sujets que Dieu me communiquait. J’avais le sentiment d’avoir démontré la loi suivante : « L’Esprit, Dieu, rassemble les pensées non encore formées dans les canaux qui leur conviennent et déroule ces pensées, de même qu’Il ouvre les pétales d’une sainte intention afin que cette intention puisse se manifester. » (Science et Santé, p. 506)

A l’université, en troisième année, j’ai été reçu à un examen d’anglais difficile qui était indispensable pour passer dans la classe supérieure. Ensuite, je me suis porté candidat pour entrer en faculté de droit et j’ai été accepté. Deux cent cinquante étudiants ont été admis cette année-là, mais seulement cent vingt-cinq d’entre eux ont obtenu leur diplôme, et j’en faisais partie. Pendant toute la durée de mes études supérieures, j’ai dépendu de l’aide divine pour chaque tâche que j’avais à accomplir. Je me suis appuyé avec confiance sur la vérité en affirmant que Dieu est l’Entendement et qu’Il me procure tout ce dont j’ai besoin. J’ai appris à persévérer face à l’adversité et à continuer de démontrer la vérité de la domination que Dieu me donne de lire et de rédiger avec efficacité tout en écrivant avec netteté.

J’ai été reçu à mon premier examen du barreau, alors que le taux de réussite était de 28 % seulement parmi les étudiants. Pour garder mon emploi, il me fallait obtenir mon diplôme d’avocat pour l’Etat de Californie, aux Etats-Unis, et j’étais donc sous une pression intense. Mais Dieu m’a soutenu. Je ne me suis pas préoccupé de l’étiquette limitative qu’on m’avait collée sur le dos, mais je m’en suis remis au seul Entendement. En tout, j’ai obtenu trois diplômes du premier coup. 

Ce n’est pas moi, mais Dieu qui m’a rendu capable de faire cette démonstration en surmontant un prétendu trouble de l’apprentissage. J’ai simplement prié pour savoir et comprendre que j’étais inséparable du seul Entendement, Dieu, et que je Le reflétais. Je me suis appuyé sur Lui et non sur ma propre sagesse. Cela fait maintenant cinquante ans que je mène avec succès une carrière de juriste. 

Dès que j’ai eu connaissance de la Science Chrétienne, je l’ai mise en pratique en affirmant la domination donnée par Dieu pour accomplir ce que j’avais besoin d’accomplir. A mesure que je progressais spirituellement et que je découvrais ce qu’était la Science Chrétienne, j’ai pu cesser de boire en société, et à trente ans, je suis devenu membre de L’Eglise Mère et de l’une de ses filiales. J’ai également eu le privilège sacré de suivre le Cours Primaire avec un professeur de Science Chrétienne qui était aussi conférencier et dont j’avais entendu une conférence. 

« A Dieu tout est possible », a déclaré Jésus (Matthieu 19:26). Pour moi, cela veut dire que toutes choses sont possibles quand on prie Dieu.

George Bennett,
Arcadia, Californie, États-Unis

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !


La mission du Héraut

Mrs. Eddy affirme que Le Héraut de la Science Chrétienne doit proclamer « l'activité et l'accessibilité universelles de la Vérité. » D'après le dictionnaire un « héraut est » « un avant-coureur — un messager annonçant l'approche de ce qui vient; » cela montre la mission spéciale du Héraut et fait ressortir l'obligation morale qui nous incombe: chacun de nous doit veiller à ce que nos Hérauts accomplissent leur tâche, laquelle est inséparable du Christ, et fut d'abord annoncée par Jésus (Marc 16:15): « Allez par tout le monde et prêchez l'Évangile à toute créature. »

Mary Sands Lee, Le Héraut de la Science Chrétienne, octobre 1956

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.