Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

L'Activité du Christ

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’octobre 1919


En acceptant cette vérité enseignée dans la Science Chrétienne, que l'idée-Christ ne se borne pas à une forme matérielle finie ou à un laps de temps limité, mais qu'elle continue à exister à travers toute l'éternité, nous en venons finalement à envisager l'activité de ce principe-Christ, la compréhension spirituelle. Lorsque nous nous élevons au-dessus de la croyance que le Christ doit être un sauveur humain, et comprenons que le sauveur du monde est la Vérité divine toujours présente, nous sommes libérés des limitations qui ont longtemps régné parce que le genre humain croyait que le Christ n'avait plus été présent depuis que Jésus avait quitté la terre, et que ce Christ ne reparaîtrait plus avant la seconde venue de l'homme Jésus. Une fois que cette croyance entravante aura disparu nous pourrons trouver l'activité du principe-Christ et en suivre le cours dans les pages de l'histoire biblique bien antérieurement à l'avènement de Jésus de Nazareth.

Nous verrons ainsi que depuis le commencement de l'histoire des mortels, tout prophète qui discerna quelque chose des faits spirituels de l'être, a préparé, dans la mesure de son discernement de la Vérité, le chemin pour ceux qui le suivirent, et que tous peuvent faire successivement leur travail grâce aux efforts de ceux qui les ont précédés. C'était parce que "Noé était un homme juste" et qu' "il marcha avec Dieu" qu'il put sauver sa maison, composée de tous ceux qui avaient, comme lui, été réceptifs de l'idée-Christ et avaient permis à l'activité du Christ, la Vérité, de les gouverner. C'était l'activité du Christ qui fit qu'Abraham quitta Ur en Caldée, et qu'il alla à la recherche de cette cité dont Dieu est l'architecte ou la cause; de plus, on pourrait dire que ce que cherchait Abraham c'était l'entière compréhension du Christ. C'était l'activité du Christ qui fit percevoir à Moïse dans le buisson embrasé que, bien que les enfants d'Israël fussent opprimés de tous côtés et apparemment en voie de se consumer, cependant ils ne seraient pas détruits; et l'activité de l'idée-Christ, manifestée par Moïse, fit sortir sains et saufs les enfants d'Israël du pays de servitude. C'était l'activité de l'idée-Christ qui permit à Élie d'opérer de nombreux miracles, et l'on voit que c'est lui qui, le premier, ressuscita un mort.

C'était parce que les prophètes de jadis reconnurent l'idée-Christ qu'ils furent à même d'énoncer et d'écrire leurs prophéties, de parler des choses à venir et d'aider ceux qui étaient dans la détresse. C'était l'activité du Christ dans la conscience de Marie qui permit à celle-ci d'être la mère de Jésus et de réaliser ainsi l'origine spirituelle de l'homme et la paternité de Dieu. C'était l'activité du Christ qui permit à Jésus de connaître si parfaitement la totalité de l'Esprit, Dieu, et le néant de la matière, qu'il put complètement triompher de toute fausse loi de l'entendement charnel, et réaliser plus complètement qu'aucun autre homme, soit avant soit après lui, le pouvoir toujours présent de Dieu. Mrs. Eddy dit de lui à la page 313 de Science et Santé: "Jésus de Nazareth était l'homme le plus scientifique qui foulât jamais le globe." Elle dit de Moïse à la page 200: "Moïse amena un peuple à adorer Dieu en esprit non en matière." N'est-il pas clair que l'œuvre accomplie par Moïse bien des années avant la venue de Jésus avait été d'une valeur inestimable en préparant la pensée du monde à recevoir les enseignements plus complets et plus spirituels du Maître? Ainsi, à travers tous les âges, l'erreur s'use graduellement et se détruit dans la conscience humaine grâce à la vérité révélée par l'activité du Christ.

C'est l'activité de l'idée-Christ qui permit à Mrs. Eddy de discerner les lois de l'être spirituel, qu'elle nomma la Science Chrétienne, et qui est, pour l'intelligence éclairée, le Consolateur promis par le Maître. Cette révélation finale du Christ est la révélation complète; car Jésus dit: "J'ai encore plusieurs choses à vous dire; mais elles sont maintenant au-dessus de votre portée. Quand celui-là, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous conduira dans toute la vérité." Aujourd'hui la Science Chrétienne conduit "dans toute la vérité" une vaste multitude de gens, et apporte dans leur vie l'activité du Christ. Les vérités enseignées par Jésus il y a des siècles n'ont pas perdu de leur efficacité; elles ont au contraire beaucoup gagné pendant le laps de temps qui s'est écoulé entre son avènement et la révélation de la Science Chrétienne; car il en est aujourd'hui comme du temps de Moïse: la pensée du monde a été amenée au point où elle peut saisir une compréhension plus haute et plus complète du Christ.

Dans les conférences de la Science Chrétienne nous avons un exemple de l'activité-Christ. De même que notre Maître s'en allait partout, enseignant, expliquant et guérissant, de même aujourd'hui les conférences enseignent, expliquent et guérissent. Car, sachons-le bien, l'enseignement et l'explication de la vérité amènent la guérison. Aujourd'hui comme jadis, les boiteux marchent, les aveugles voient et aux pauvres en esprit est prêché le Christ, la plénitude des richesses de leur Père-Mère Dieu. Bien des milliers de personnes assistent à ces conférences chaque année, et puisque le Christ n'est pas une personnalité corporelle, mais une idée spirituelle, il est clair que ces personnes sont en la présence même du Christ. Il naît dans la pensée de chacun qui commence à saisir quelque peu la vérité de l'être, une réalisation de ce qu'est le Christ, la Vérité. C'est là pour chacun la venue du Christ. A cette phase de son expérience humaine tout individu est exactement au point où en étaient les Juifs lorsque la vérité leur fut apportée. S'il accepte alors cette vérité, et que, comme Abraham, il abandonne les fausses croyances du passé et obéisse à la direction du principe-Christ, il trouvera qu'aujourd'hui, comme aux jours où Jésus foula la terre, l'activité du Christ dans la conscience individuelle aura pour résultat de triompher du péché, de chasser les démons, de guérir les malades et de ressusciter les morts.

Pour tous, hommes, femmes et enfants, l'activité du Christ, frappe aujourd'hui à la porte des espérances humaines. Si nous ouvrons la porte à cette vérité concernant Dieu et l'homme, nous nous affranchirons de la servitude du sens matériel. Lorsque nous sommes gouvernés par l'activité de l'idée-Christ, comme le furent ceux dont nous lisons l'histoire dans la Bible, la connaissance des faits spirituels de l'existence devient pour nous la réalité de l'être conscient,— la vie en Dieu, qui est la Vie, la Vérité et l'Amour.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 1919

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.