Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

L'individu et son corps

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’novembre 1959


L'être humain en général passe la majeure partie de son temps à penser à son — corps son poids, son appétit, ses douleurs et ses plaisirs, sa beauté et son apparence. Lorsque nous étudions sincèrement la Science Chrétienne, nous pensons moins à notre corps, car nous voyons, à la lumière de cette Science, que le corps matériel est une illusion des sens matériels qui ne fait aucunement partie de l'homme.

Dieu est Esprit, et l'homme, Son image et Sa ressemblance, est spirituel. La matière n'a pas de réalité. Pour le sens mortel, le corps est ce qui permet de distinguer un individu d'un autre, mais nous apprenons en Science Chrétienne que le corps matériel n'est pas la vraie identité de l'homme. Le vrai corps, ou identité, de l'homme est spirituel.

Mary Baker Eddy dit (Science et Santé avec la Clef des Écritures, p. 477): « L'identité est le reflet de l'Esprit, le reflet sous des formes multiples et variées du Principe vivant, l'Amour. » L'homme est identifié par les qualités de Dieu qu'il reflète. Reflétant les qualités de Dieu, la pureté, la sagesse, l'homme est identifié par celles-ci. Ces qualités sont spirituelles, infinies, et indestructibles. L'homme les reflétera toujours et sera toujours identifié par elles.

Chacune des idées de Dieu reflète toutes les qualités de Dieu, mais exprime ces qualités d'une manière individuelle. La façon dont une idée individuelle exprime l'Amour peut être tout à fait différente de la façon dont une autre l'exprime, mais elles sont toutes deux les reflets parfaits du même Amour. Les différentes formes de cette expression permettent d'identifier chaque idée individuellement à travers l'éternité.

Même dans cet état actuel et relatif d'existence, les qualités que nous exprimons déterminent notre identité plus que ne le fait le corps matériel. Pour en faire la preuve, nous pouvons nous poser cette question: « Lorsque vous pensez à un ami absent, pensez-vous à lui comme étant petit ou grand, mince ou gros, ou bien pensez-vous à l'amour qu'il exprime, à la joie qu'il manifeste, ou à l'humour et à l'intelligence dont il fait preuve ? Généralement ce sont les qualités de l'individu que nous associons à sa personne, et non le corps matériel.

A mesure que notre compréhension de l'Esprit augmente, les qualités de l'Esprit deviennent de plus en plus claires pour nous. Nous pensons davantage à ces qualités spirituelles qui nous appartiennent par réflexion, comme nous l'avons appris. Nous pensons de moins en moins à notre corps matériel et nous commençons à voir qu'il ne fait pas réellement partie de nous. Dans la mesure où les pensées concernant le corps matériel disparaissent de notre conscience, dans cette mesure le corps perd son prétendu pouvoir de nous affecter ou de nous gouverner.

Le corps matériel ne peut nous dire si nous sommes malades ou en bonne santé, si nous souffrons ou si nous sommes heureux. Nous pouvons seulement être conscients ou souffrir de ce qui est dans notre conscience. Mrs. Eddy dit (Science et Santé, p. 261): « Détournez votre attention du corps pour contempler la Vérité et l'Amour, le Principe de tout bonheur, de toute harmonie et de l'immortalité. Fixez votre pensée fermement sur les choses permanentes, bonnes et vraies, et vous les ferez entrer dans votre expérience dans la mesure où elles occuperont vos pensées. »

Le but de tout Scientiste Chrétien sincère devrait être d'élever sa pensée à tel point qu'il devienne conscient de son être réel seulement et soit libéré de toutes les pensées de l'entendement mortel, y compris la croyance qu'il vit dans un corps matériel.

Parmi les nombreuses croyances que nous devons continuellement combattre pour atteindre ce but, il y a la croyance universelle et tenace que nous avons une âme éternelle au-dedans du corps. Cette soi-disant âme est en réalité le sens matériel, la croyance que la vie est dans la matière.

La Vie est Dieu, l'Esprit, et remplit tout l'espace. Il est impossible que la Vie abandonne sa nature infinie et qu'elle demeure dans un corps fini. Par conséquent la théorie selon laquelle l'âme serait au-dedans du corps est simplement une croyance mortelle, aussi temporelle et irréelle que le corps mortel. Quand nous nions nettement cette croyance, nous sommes à même de mieux comprendre qu'un corps mortel n'existe pas réellement; tandis que notre vraie identité est éternelle. Lorsque notre compréhension spirituelle de Dieu et de l'homme nous permettra de prouver dans une certaine mesure l'irréalité du corps mortel, dans cette mesure nous aurons accompli notre ascension au-dessus des croyances à un univers matériel. Christ Jésus atteignit cet état, comme le prouva son ascension totale au-dessus de la matière.

Grâce à l'étude et à la pratique de la Science Chrétienne, il nous est possible de faire les pas nécessaires pour accomplir l'achèvement suprême de Jésus. Chaque pensée erronée détruite, chaque nouvelle vérité apprise cernant notre relation à Dieu et notre état réel de l'être, est un pas en avant vers cette gloire triomphante.

Ce processus est admirablement décrit par Paul dans sa première lettre aux Corinthiens (15:53, 54): « Il faut en effet que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. Et quand ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira cette parole de l'Écriture: La mort a été engloutie dans la victoire. »

Notre bien-aimée Leader, Mrs. Eddy, décrit cet achèvement à la page 261 de Science et Santé: « Vous détachant des mutations du temps et du sens, vous ne perdrez ni les objets durables et les fins de la vie, ni votre propre identité. Fixant vos regards sur les réalités célestes, vous vous élèverez à la conscience spirituelle de l'être, de même que l'oiseau qui est sorti de l'œuf, et qui lustre ses ailes pour prendre son essor vers le ciel. » Grâce à une telle ascension nous verrons que notre vraie individualité a toujours été la manifestation des qualités divines.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / novembre 1959

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.