Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Se suicider n'est jamais une solution

La Vie vous aime, n'abandonnez jamais !

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 2000


Une vidéo proposée à la vente sur Internet avec des instructions que personne ne devrait suivre incite à opérer sa propre euthanasie. Elle enseigne différentes méthodes de suicide, diffusant ce terrible message sans se préoccuper de savoir qui est susceptible de la regarder.

En d'autres termes, un adolescent déprimé serait à même d'utiliser ces techniques aussi facilement que le public auquel la vidéo s'adresse: les personnes très âgées et les malades considérés incurables. Même les défenseurs de l'aide au suicide trouvent cette vidéo irresponsable.

Par ailleurs, en dehors de l'irresponsabilité, le message lui-même est erroné et trahit une certaine ignorance, l'ignorance d'un bien meilleur message pour nous tous, y compris pour les personnes âgées et les malades incurables. Un message qui fait renaître l'espoir et chasse le désespoir. Un message qui tient en un mot, le Christ, le message que Dieu communique de l'amour immuable qu'Il porte à tous Ses enfants.

Le Christ se présente à chacun de nous, aussi sombre que soit notre situation. Le Christ nous relève. Le Christ, le message de Dieu, qui est la Vie divine, dit en substance: la Vie vous aime. Vous êtes entouré de la profonde affection de la Vie divine. Vous êtes l'expression de la Vie. Vous êtes la manifestation de la Vie qui révèle sa nature à travers vous.

Tout cela est vrai. Et puisque la Vie vous aime, vous aimez la vie. Cela aussi est vrai, même si vous ne pensez pas être capable de le dire. Vous aimez la vie parce que la Vie vous aime d'un amour éternel, et vous pouvez exprimer cet amour, le refléter et le rendre à Dieu qui est la Vie. Pas un seul instant, la Vie ne cesse de vous aimer. Pas un instant, vous ne cessez d'aimer la vie. Il n'y a aucun gain à retirer de la mort, même à court terme.

Êtes-vous tenté de mourir dans l'espoir de rejoindre des êtres chers ? Il vaut beaucoup mieux prendre conscience, ici et maintenant, du caractère ininterrompu de la vie autrement dit en apprendre le plus possible aujourd'hui sur la nature de la Vie divine. Quand nous nous rendons compte de cela, nous perdons non seulement toute envie de commettre un suicide, mais aussi tout désir de cesser mentalement de vivre. Dieu nous ouvre une bien meilleure voie à travers la possibilité de vivre le message du Christ, d'aimer la vie et de vivre l'amour à l'instant même. Cela nous rapproche de l'Amour divin et donc de tous ceux que nous aimons. Nous sentons alors réellement le Christ nous réconforter. Et à notre tour, nous avons l'occasion de réconforter et d'être réconfortés.

Vous n'êtes peut-être pas seul, vous avez de la famille, mais vous ne voulez pas leur imposer le fardeau de devoir prendre soin de vous. En fait, vous êtes capable de faire beaucoup de choses par vous-même, et vous ne pouvez pas être un fardeau. C'est tout simplement impossible. Vous avez des capacités qui viennent de Dieu, non des facultés personnelles. Et Dieu ne vous a pas donné la capacité d'être un fardeau. Affirmez cela chaque jour. Ce sera un premier pas vers la guérison. Puisque la Vie vous aime et vous a doté d'une individualité incomparable, vous pouvez être beaucoup de choses, notamment l'expression de Dieu qui n'est jamais un fardeau, mais est toujours pleine de dynamisme.

En êtes-vous à un moment de votre vie où vous avez l'impression d'être devenu incapable d'apporter votre contribution à la société ? En réalité, il n'existe pas de moments semblables. Notre valeur ne se mesure pas à ce que nous avons accompli physiquement. Elle ne se trouve certainement pas dans l'argent que nous avons mis de côté pour notre retraite, ni dans les présents que nous avons offerts à nos petits-enfants.

Alors que pouvez-vous faire ? Quelle contribution pouvez-vous apporter ? Vous pouvez penser. Vous pouvez prier. Appréciez tout le bien que vous voyez s'exprimer. Remplissez l'atmosphère qui vous entoure de votre amour pour la vie, pour toute la vie. Cette contribution est un apport positif. Personne ne reçoit jamais trop d'amour ni ne se sent jamais trop apprécié. Vous êtes capable de contribuer. Et puisque la Vie vous aime, cette conscience de votre utilité vous appartient maintenant même. Ce message, que la Vie vous aime en contraste avec le message de la vidéo sur le suicide ne conduit pas à une voie sans issue, mais à une nouvelle naissance.

Pensez-vous que la prière guérit les autres, mais pas vous ? Dieu vous a créé unique. Mais pas unique dans le sens où vous êtes le seul dans l'univers à ne pas être entouré de Sa sollicitude. Vous êtes entouré de Son amour. Puisque l'Amour vous aime, Dieu vous a fait don de la prière efficace.

Toutes les attaques que subit Jésus-Christ rendirent-elles ses prières pour lui-même inefficaces ? Non. Ses prières pour vous étaient-elles inefficaces ? Non. Et il pria vraiment pour vous. Lors de l'une de ses dernières conversations avec ses disciples, il leur dit: « Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole. » (Jean 17:20)

Que vos prières s'adressent à ce même Dieu. Qu'elles s'inspirent du même message, le Christ, affirmant l'amour que la Vie vous porte. Déclarez que le résultat est aussi certain que si Jésus lui-même priait pour vous, parce qu'il a prié pour vous. Il vous serait plus facile de sortir du champ de gravité terrestre que d'être hors de portée des prières dispensées à l'aide du pouvoir du Christ, qu'elles soient les vôtres ou les siennes.

Je vais vous raconter une histoire. Deux grenouilles tombèrent dans un grand bidon de lait cru. L'une regarda autour d'elle, considéra que c'était sans espoir, abandonna et se noya. L'autre se mit à agiter les pattes pour garder la tête hors du lait. Quand on ouvrit le bidon, on la trouva perchée sur une motte de beurre.

Accepter par la prière le message plein d'amour du Christ vous maintiendra à flot. L'amour du Christ est un pouvoir vivant, et il se renouvelle donc chaque seconde. La Vie divine vous connaît et elle vous chérit, en vous soutenant constamment, sans jamais vous laisser vous noyer.

Et si la souffrance semble si intense, et si elle semble n'avoir pas de fin ? Le Christ vient à nous en nous assurant qu'il est possible d'échapper à la douleur, que la maladie n'est pas inéluctable, que le déclin n'est pas inévitable. La Vie n'a pas de limites. La Vie, non la souffrance, est ce qui n'a pas de fin. Conscient de votre individualité, vous ne cesserez jamais d'être.

Le Christ se présente à chacun de nous, aussi sombre que soit notre situation.

Ce que la Vie a en réserve pour vous, c'est le renouveau. Ce fait spirituel vous appartient sans condition. En réalité, vous allez vivre pour toujours. Autant vous y mettre tout de suite. Ainsi, vous avancez, équipé de tout ce que vous apprenez ici sur la Vie.

La compréhension que nous avons de ce qu'est la Vie illumine notre chemin à mesure que nous avançons. Au lieu de remâcher la possibilité d'une sortie finale, pourquoi ne pas accueillir l'idée d'une nouvelle naissance ? Saluez ce message qui nous fait aimer la Vie comme s'il s'agissait de la naissance d'un petit-fils ou d'une petite-fille.

Il est arrivé que les gens soient tentés d'orchestrer leur propre mort. Ce n'est pas une solution. Chaque difficulté qu'ils doivent affronter maintenant, ils devront continuer à l'affronter, et en plus ils auront ajouté une très grave erreur sur la liste des choses à corriger. Il n'est pas question de rester sur la terre pour toujours, mais on éprouve une joie réelle et on progresse en essayant de résoudre le plus de problèmes ici-même. Mettez-vous au travail. Commencez ce travail merveilleux qui consiste à écouter ce message: l'amour dont Dieu, la Vie, vous entoure vous donne le pouvoir de vivre dans l'abondance promise par Jésus-Christ (voir Jean 10:10).

Mary Baker Eddy, qui découvrit la Christian Science, écrivit un article magnifique sur la nouvelle naissance qui survient à mesure que nous comprenons de mieux en mieux l'amour que Dieu nous porte. Elle conclut ainsi: « Le sens spirituel de la Vie avec ses nobles recherches est en soi félicité, donnant la santé et inspirant la joie. Ce sens de la Vie illumine notre chemin avec la splendeur de l'Amour divin, guérit l'homme spontanément, moralement et physiquement exhalant le parfum des paroles mêmes de Jésus: "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos." » (Écrits divers, p. 19)

Cette Vie, c'est votre vie, c'est ma vie, et le « repos » qu'elle nous donne ne nous apporte pas la paix à travers la mort, mais à travers un concept plus pur, plus abondant de la vie.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / décembre 2000

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.