Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Dieu ne vous punit pas

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’janvier 2000


Ouvrez la porte d'une maison confortable et bien chauffée pour sortir dans l'air glacé de l'hiver. La différence sera particulièrement notable ! A présent, placez-vous directement sous les chauds rayons du soleil et vous allez vous sentir vraiment bien.

Mais si vous vous mettez à l'ombre, il vous sera difficile de ne pas frissonner. Vous ne vous direz pas que le soleil vous punit parce que vous êtes à l'ombre. Le soleil brille simplement. Il est toujours là pour vous réchauffer.

Certains pensent que Dieu se met en colère et punit ceux qui s'éloignent de Lui. Or, cela ne correspond pas à la nature de Dieu. Il n'est pas un être surhumain irrité qui cherche à blesser. Au contraire, comme le soleil, Il brille toujours. Il est là, prêt à nous combler de bienfaits, même si nous pensons que nous nous éloignons de Sa présence radieuse.

Cet éloignement finira par devenir inconfortable. Tôt ou tard, nous allons sentir le froid qui nous environne. En un sens, nous nous punissons nous-mêmes. Et ce n'est pas très intelligent. Il y a beaucoup de sagesse à demeurer proches de Dieu dans nos prières et notre existence, à accorder de la valeur aux préceptes moraux et protecteurs contenus dans les Dix Commandements et le Sermon sur la montagne. Il est logique de rester à l'intérieur de leur chaleureuse étreinte. Ils représentent une loi divine, empreinte de tendresse, qui favorise notre bien-être et nos progrès.

Dans ses œuvres, Mary Baker Eddy, de temps en temps, décrit d'une façon traditionnelle la notion de châtiment: en montrant que l'entendement humain y voit une punition qui vient de Dieu. Cependant, à travers ses écrits, elle nous écarte constamment de la vision limitée de l'entendement humain pour nous amener à mieux comprendre que Dieu est l'Amour infini. Elle fait observer, par exemple: « Le fait fondamental que Dieu gouverne tout avec amour, ne punissant jamais que le péché, est la position d'où vous devez partir pour avancer et pour détruire la crainte humaine de la maladie. ( Science et Santé avec la Clef des Écritures, p. 412)

Sentez la chaleur du soleil de la vérité, Vous révélant que Dieu Vous aime !

En un sens, nous pourrions dire que la perfection divine nous donne le sentiment d'être punis quand nous rejetons cette perfection, quand nous péchons. Et pourtant, l'amour que Dieu nous porte, à nous Ses enfants, est immuable et éternel. Mais en fin de compte, il nous est impossible d'échapper à l'Amour divin qui nous entraîne avec lui vers l'harmonie. Le sentiment de séparation ou l'impression d'être puni se dissipe toujours lorsque nous abandonnons les pensées et les actes pécheurs qui sont si pénibles. Tout ce qui est dissemblable à Dieu est inévitablement pénible.

Il y a un siècle, il était habituel de croire que Dieu Lui-même infligeait les souffrances. Peut-être cette croyance est-elle un peu moins répandue de nos jours. Un grand nombre de gens n'admettent plus l'image de ce bonhomme sévère qui, quelque part dans les cieux, nous épie et guette le moindre de nos faux pas. Aujourd'hui, il arrive souvent que les gens voient en Dieu un Être tout aimant. L'Amour même qui se répand partout. En fait, un Dieu qui aime tant Ses enfants qu'il préserve pour eux la spiritualité pure, l'harmonie divine. Tout le contraire de la vengeance.

Et vous ? Croyez-vous en un dieu qui punit ? Peut-être pas de façon traditionnelle. Or, fondamentalement, la plupart d'entre nous entretient encore dans sa pensée le concept d'un dieu qui punit.

Qui est Dieu après tout ? On associe Sa nature à un pouvoir, à une présence, à une vérité. La Bible est remplie d'exemples de gens qui sentirent la présence de Dieu, virent des signes de Son pouvoir, eurent l'assurance qu'il était bien réel. Toutefois, les gens ne considèrent-ils pas que beaucoup de choses possèdent un pouvoir, une présence, une vérité ? Ils pensent qu'une maladie héréditaire est vraie, qu'elle constitue une présence dans leur vie, qu'elle exerce un pouvoir sur eux. Il est facile de croire la même chose concernant les effets négatifs d'un accident, le déclin souvent associé à l'âge ou les états de pensées troublants comme la rancune, la peur, l'envie.

Oui, il semble qu'il existe de nombreux « dieux. En d'autres termes, un grand nombre de circonstances ressemblent à des dieux; elles semblent avoir un pouvoir sur nous, une présence inévitable, une véritable réalité. Et ces circonstances peuvent nous donner l'impression d'être punis. Or, ce sont de faux dieux. Ils n'ont pas la réalité, le pouvoir ni la présence authentiques du Dieu qu'aimait JésusChrist et que révérait Moïse, le Dieu du Premier Commandement qui déclara: « Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. (Ex. 20:3)

Il y a une vérité et une simplicité merveilleuses et profondes dans le fait que le Dieu réel ne nous punit jamais. Il est le bien infini, l'Amour parfait, le Père-Mère de chaque individu qui entoure et protège. Il resplendit de tout l'éclat de l'amour intelligent qu'il porte à chacun de Ses enfants.

Si nous rencontrons des difficultés au cours de notre existence, il existe une solution. Aucun problème n'est trop grand pour cette solution. Elle consiste à mettre davantage en harmonie notre pensée et notre existence avec le vrai Dieu. Et cela implique, entre autres, de découvrir que ce Dieu n'est pas un Dieu qui punit. Grâce à la prière, nous pouvons sortir de l'obscurité, nous pouvons dans le rayonnement de cette vérité et abandonner la croyance que Dieu châtie. Cela signifie être prêt à renoncer à croire en un faux dieu, en une présence ou un pouvoir artificiels, en un dieu qu'on appellerait hasard ou accident, maladie ou péché, vieillissement ou peur. Il n'est pas nécessaire de nous écarter de Dieu. Et il n'est pas non plus nécessaire de laisser quelqu'un ou quelque chose nous priver de notre droit spirituel d'être en harmonie avec Dieu.

Le concept religieux traditionnel selon lequel Dieu punit a toujours été erroné. Dieu ne châtie jamais. Ce que les gens ont ressenti, c'est le châtiment infligé par de faux dieux, par la terrible erreur prétendant qu'il existe un pouvoir contraire à la bonté infinie de Dieu, une présence contraire à Sa pureté et à Son amour, une réalité contraire à Ses enfants parfaits.

Sortez de l'ombre de ce qui est réellement une erreur théologique séculaire qui affirme avec insistance que Dieu vous punit. Sentez la chaleur du soleil de la vérité vous révélant que Dieu vous aime. Alors que votre pensée commence à passer de l'idée d'un pouvoir ou d'un dieu qui punit à la gratitude pour un Dieu omnipotent qui aime, vous constaterez que votre existense se transforme. Vous trouverez la guérison.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / janvier 2000

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.