Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

ARTICLES

L’impact immédiat de la prière

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’octobre 2022

Paru d'abord sur notre site le 2 juin 2022


L'Histoire compte assurément beaucoup de conflits et de guerres. Dans le même temps, il y a toujours eu des individus, des groupes et des nations qui ont prôné la paix et la diplomatie, ainsi qu’une plus grande compréhension et plus de patience face aux différences nationales et internationales.

La conscience et les prières de nombreux lecteurs de ce magazine peuvent avoir tendance à être orientées vers la fin de toute guerre et de tout conflit, lesquels ne cadrent pas avec le fait que Dieu est Tout et qu’Il est entièrement bon. Ce sont des prières nobles et vitales, et elles couvrent certainement un aspect important des progrès de l’humanité.

Mais j’aimerais me concentrer sur la façon dont nous pouvons prier efficacement lorsque nous sommes en plein milieu d’un conflit – qu’il soit de la taille d’une guerre visible par le monde entier ou plus petit et plus personnel. 

Derrière chaque conflit se cachent des individus dont les points de vue sont en désaccord. Mais, quel que soit le camp dans lequel on se situe au sein d’un conflit, chacun a un sens spirituel inné et une unité indissoluble avec Dieu, le bien.

La Science Chrétienne enseigne que Dieu est le Principe de toute bonté. Si nous acceptons cela, alors nous accepterons également que les idées de ce Principe divin (c’est-à-dire nous tous en tant qu’enfants de Dieu) sont unes avec lui. Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy, déclare : « Le Principe ne fait qu’un avec son idée, et cet "un" est Dieu, Être omnipotent, omniscient et omniprésent, et Son reflet est l’homme et l’univers. » (p. 465- 466) L’idée n’est pas le Principe, mais elle ne peut jamais être séparée de sa source en pensée ou en action. On en trouve l’illustration tout au long de la Bible. Celle-ci souligne également que l’homme, l’idée de Dieu, a un héritage spirituel et incorruptible (voir I Pierre 1:3, 4). Tout cela pour dire que lorsque nous prions au sujet de la guerre, il peut être incroyablement efficace de commencer par cette prémisse, puis de soutenir continuellement le fait que l’influence de ce Principe divin, l’Amour, atteint chaque conscience d’une manière qui fait que cet individu y sera réceptif.

Parce que chacun a un sens spirituel inné, chacun a la capacité de discerner ce qui est juste, réel et vrai. Cette prise de conscience peut avoir un impact immédiat, qui transforme le caractère et le cœur, parfois en un instant. Cela peut également inspirer dans les pensées de quelqu’un une bonne décision et une action soudaine qui apportent la sécurité et la paix à un moment donné.

Ce genre de prière ne consiste pas à essayer d’aligner les idées de quelqu’un sur notre façon de voir les choses ; à l’inverse, elle reconnaît que chaque cœur est en fait naturellement réceptif à Dieu et orienté vers Dieu, le bien, parce que nous sommes tous l’expression de Dieu. Et nous pouvons demeurer fermes dans la compréhension que rien ne peut empêcher chaque individu de voir cela. 

Ce type de prière peut spécifiquement défier et briser le faux concept selon lequel une personne, ou un groupe de personnes, serait prisonnier de ténèbres mentales dont il ne pourrait se défaire. Ceci est un vieux mensonge. Il est possible qu’il semble s’aggraver lorsque son caractère trompeur est en train d’être détruit, mais il ne peut pas résister à la lumière de la Vérité ou de l’Amour divin qui atteint chaque conscience.

J'ai immédiatement donné un contre-order modéré et sans danger pour tous.

Au début des années 2000, je servais dans l’armée, et nous étions engagés dans une guerre intense. Je sais que de nombreuses personnes dans le monde priaient avec force pour la paix et pour la fin de toutes les hostilités. Mais je connais aussi personnellement une poignée de personnes (et je suis certain qu’il y en avait beaucoup plus) qui étaient inlassablement et spécifiquement à leur « poste de prière » chaque jour pour soutenir la sécurité et le bien-être de tous ceux qui étaient touchés par les hostilités. Chérir la capacité ininterrompue de l’homme à discerner et à valoriser le bien était au cœur de ces prières.

Pendant ce conflit, je commandais des soldats, et j’ai souvent dû prendre des décisions rapides et éclairées. Chaque matin, je reconnaissais par la prière que mon devoir le plus élevé était d’être réceptif à l’influence de l’Amour divin, Dieu, et de répondre immédiatement à cette impulsion spirituelle supérieure.

Un jour, après avoir subi une attaque surprise, ciblée et violente, ma première réaction a été impulsive et j’ai donné de mauvaises instructions à mon peloton. Mais un instant plus tard, j’ai senti le calme et la clarté qui dissipaient le brouillard mental. Je savais que cette tranquillité venait de Dieu. J’ai immédiatement donné un contre-ordre modéré et sans danger pour tous. Au lieu de dégénérer, la situation s’est rapidement désamorcée, au grand bénéfice des personnes extérieures au conflit ainsi que de celles qui étaient directement impliquées.

Je me souviens de nombreux cas où un chemin sûr et plus pacifique est apparu en plein milieu d’une opération tactique – des cas où moi-même ou un autre membre du peloton reconnaissions et répondions fidèlement à une impulsion divine qui nous guidait vers la résolution du conflit et l’harmonie. Et je pense que beaucoup d’entre nous prenaient conscience de façon croissante d’un chemin plus élevé, traversant ce qui ressemblait parfois à « la vallée de l’ombre de la mort » (psaume 23:4). Pour moi, cette voie supérieure était ce que Christ Jésus indiquait à ses disciples – une conscience profonde de l’omnipotence de l’Esprit, Dieu. C’était cette conscience intrinsèque vers laquelle Jésus tirait ses disciples qui permettait de les élever tous au-dessus des vagues de la peur et du conflit jusqu’à voir, et à ressentir véritablement, la puissance et la compréhension spirituelle que contenait son ordre adressé au vent et aux vagues : « Silence ! tais-toi ! » (Marc 4:39).

Le soutien spécifique que vous apportez au sens spirituel de chaque individu, qu’il soit agresseur ou victime, est une aide puissante et directe. Dans ce genre de veille par la prière, personne n’est laissé de côté ; elle atteint tous les combattants quel que soit leur niveau, de la base jusqu’au chef, car le Christ conduit chaque pensée à se modeler sur la Vérité.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 2022

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.