Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Le courage de donner

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 21 avril 2022


En 1917, un étranger a donné à mon grand-père un exemplaire du Christian Science Monitor, qui l’a progressivement conduit à vouloir lire Science et Santé avec la Clef des Ecritures, de Mary Baker Eddy. En fait, il a trouvé un peu plus tard un exemplaire du livre sur une route boueuse, en France, pendant la Première Guerre mondiale. Cela s’est produit juste avant la pandémie de 1918, et nous voici cent ans plus tard face à toutes les ramifications d’une autre pandémie. Je pense encore à l’expérience de mon grand-père, qui a changé à jamais le cours de la vie de notre famille. Un simple don chrétien peut toucher les autres de façon indicible.

L’une de mes prières constantes en réponse aux besoins du monde en ce moment consiste à comprendre plus clairement Dieu et Sa création spirituelle, à connaître les idées que Dieu, l’Amour divin, nous communique, qui nous rassurent et éliminent la peur. Une autre prière récurrente consiste à demander à Dieu de me montrer comment bénir les autres de manière concrète.

Au cours de la première année de pandémie de COVID-19, l’équipe de direction de l’établissement de nursing en Science Chrétienne dans lequel je travaille s’est engagée à consacrer deux heures de prière, au début de chaque journée, à notre organisation et au monde. Cela a conduit à des transformations notables. La prière pousse aux bonnes œuvres. Elle éclaire, inspire et donne une direction à notre journée. Dans mon cas, cela m’a poussée hors de ma zone de confort en ce qui concerne le partage de la Science Chrétienne avec d’autres personnes désireuses d’obtenir des réponses, et d’être guéries.

Voulant obéir à cet appel pour aider les autres, j’ai fait du bénévolat dans la localité, mais les arrangements n’ont pas fonctionné. Peut-être s’agissait-il plus d’un désir humain de servir que de la réponse à une injonction divine. Pourtant, j’ai ressenti un profond désir d’étendre mon ministère de guérison. La Bible nous encourage à montrer notre foi par nos œuvres (voir Jacques 2:18). J’ai continué à écouter les conseils de Dieu.

Pendant que je lisais Science et Santé, une phrase a attiré mon attention. Elle est depuis devenue un message que je médite régulièrement. L’auteure explique le verset de l’Apocalypse (21:1), dans la Bible, où Saint Jean dit avoir vu « un nouveau ciel et une nouvelle terre ». Elle explique que le Révélateur a pu percevoir cette vision alors même qu’il était ici sur terre. Elle oppose cette conscience, que Dieu donne, à « l’entendement humain non éclairé » (p. 573).

La différence ? L’une est une perspective spirituelle illimitée que Dieu accorde, et l’autre est une perspective limitée résultant d’une approche matérielle – c’est-à-dire qui n’est pas dispensée par Dieu, l’Esprit divin. L’une est bénéfique pour la santé et l’autre est génératrice de peur. L’une représente la lumière du Christ, l’autre une obscurité caractéristique de ce que l’on peut appeler le mal. L’une représente l’impulsion de Dieu et l’autre un désir personnel. Etre éveillé à ces différences nous permet de voir et de comprendre de façon plus régulière quel est le chemin qui mène à une pensée spiritualisée. La possibilité de partager ce message d’espoir m’a incitée à agir autrement.

J’ai acheté plusieurs dizaines d’exemplaires de Science et Santé et quelques Bibles et j’ai commencé à les partager avec d’autres personnes. Cela n’a pas été fait comme on pourrait distribuer des dépliants, avec désinvolture et sans trop réfléchir. J’ai écouté Dieu à chaque étape avant d’aborder certaines personnes, que ce soit dans la chapelle d’un hôpital, dans un centre de désintoxication ou à la gare, que ce soit avec des passants ou des amis, nouveaux et anciens.

Une femme à qui j’avais livré des repas dans le cadre du service d’aide de notre localité a pris le livre dans ses mains et l’a tenu près de son cœur, disant que c’était un don de Dieu. C’était après qu’elle m’avait fait part d’une inquiétude liée à une intervention chirurgicale récente. La semaine suivante, lorsque je lui ai livré son repas, elle m’a dit qu’elle adorait le livre et qu’elle était impatiente de l’envoyer à sa fille pour qu’elle le lise, car elle lui en avait longuement parlé.

Lorsque j’ai parlé avec une amie récente du fait que j’aimais servir Dieu et guérir les autres, je lui ai tendu un exemplaire de Science et Santé. Elle l’a pris et m’a dit qu’elle était ravie d’avoir son propre exemplaire.

Partager Science et Santé et la Bible, des livres que je lis quotidiennement depuis toute petite, est une joie nouvelle. En général, je les ai donnés aux personnes qui les avaient demandés ou qui avaient exprimé une demande d’aide. Cependant, mes prières récentes m’ont conduite à les partager plus largement – en étant patiente et en écoutant quand, où et comment agir – et à m’enquérir de l’intérêt que les personnes y trouvaient. Ces livres sont remplis d’idées infinies d’un prix inestimable et pleines d’inspiration, qui élèvent notre conscience et nous permettent de voir la vie à travers le prisme spirituel de la grâce de Dieu.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

Plus d’articles web

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.