Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

L’Amour, et non le châtiment, éternel !

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’octobre 2020

Paru d'abord sur notre site le 27 avril 2020.


« Châtiment éternel. Vous êtes les bienvenus. »

Quoi ? Cela demande une explication.

Quand j’étais enfant, l’église du Christ, Scientiste, que ma famille fréquentait, annonçait les horaires des services du dimanche et du mercredi sur un panneau extérieur, devant l’édifice. On y lisait également le sujet de la Leçon-Sermon hebdomadaire, et en-dessous : « Vous êtes tous les bienvenus » Une annonce amicale. Mais les membres faisaient toujours une drôle de tête quand, deux fois par an, on lisait sur ce même panneau : « Châtiment éternel. Vous êtes tous les bienvenus. »

Non, ce n’était pas un message annonçant que les enfants de Dieu étaient promis au châtiment éternel ! Alors dans quel but ?

Voici la raison de ce message. Dans les années 1830 vivait dans le New Hampshire une jeune fille appelée Mary Baker. Elle désirait devenir membre de l’église que fréquentait sa famille, mais ses conceptions se heurtaient à celles du pasteur. Les doctrines religieuses de l’époque étaient souvent austères et impitoyables. Mary croyait que Dieu était un Dieu d’amour, comme l’a enseigné Jésus. Elle refusait d’accepter la doctrine de la prédestination, selon laquelle le salut éternel ne serait accordé qu’à certains individus seulement.

Lors de son examen pour devenir membre, Mary récita deux versets du psaume 139 :

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l’éternité. » (versets 23, 24) Emu, le pasteur se laissa fléchir, et Mary fut admise dans la communauté des membres sans être obligée d’adhérer à la terrible doctrine de la prédestination.

Des années plus tard, la jeune Mary Baker devenue Mary Baker Eddy, la Découvreuse, Fondatrice et Leader de la Science Chrétienne, définit 26 sujets de Leçons bibliques hebdomadaires. Ces leçons, indiquées dans le Livret trimestriel de la Science Chrétienne, constituent les sermons qui sont lus dans les églises de la Science Chrétienne chaque dimanche. L’une de ces leçons est « Châtiment éternel », le message étant que Dieu est un Dieu d’Amour infini, non de vengeance. Le prophète Jérémie rapporte ces paroles de Dieu : « Je t’aime d’un amour éternel. » (Jérémie 31:3)

Un dimanche, alors que j’étais à l’église et que j’écoutais la Leçon biblique « Châtiment éternel », la pensée m’est clairement venue qu’il n’y a vraiment pas de « châtiment éternel » pour les enfants de Dieu, c’est-à-dire ni souffrance perpétuelle, ni problème insoluble, ni maladie ou état chronique. Les enfants de Dieu – nous tous – sont créés par Dieu, préservés par Dieu et protégés par Dieu, l’Amour divin. Par sa nature même, l’Amour divin ne peut produire ni entretenir douleurs et problèmes. L’Amour infini est la source du bien uniquement.

Le seul « châtiment » associé à Dieu, l’Amour divin, est celui qui condamne, ou corrige, le péché. Le péché est puni afin qu’il soit détruit et qu’il ne puisse trouver à s’exprimer sous forme de problèmes ou de maladies de quelque nature que ce soit. Quand notre pensée, notre caractère et nos actes adoptent et expriment la force, la pureté et la sainteté de l’amour éternel de Dieu, nous sommes protégés et libres de toutes contraintes, quelle qu’en soit la nature.  « Le fait fondamental que Dieu gouverne tout avec amour, ne punissant jamais que le péché, est la position d’où vous devez partir pour avancer et détruire la crainte humaine de la maladie », explique Mary Baker Eddy dans Science et Santé avec la Clef des Ecritures (p. 412).

Cette vérité m’a été confirmée plus tard lorsque je me suis tournée vers la Bible pour comprendre ce qui, en fait, est vraiment « éternel ». Les Ecritures rendent compte de la miséricorde, de la force, du salut, de la joie, de la bienveillance, de la lumière, de l’amour, de la domination, de la justice et de la vie éternels de Dieu. La Bible parle aussi d’une « alliance éternelle » que Dieu a établie avec Son peuple, lui promettant la sécurité sous Son gouvernement. Perceptible dans toute la Bible, cette relation de Dieu à l’homme illustre la bienveillante nature permanente et éternelle de l’amour de Dieu et de Son autorité.

L’alliance éternelle de Dieu avec nous se poursuit également, aujourd’hui. On en a la preuve dans les démonstrations de guérison chrétienne – dans la transformation spirituelle du caractère, dans la guérison physique et dans de nombreuses autres améliorations humaines. La guérison est la preuve permanente que Dieu est Esprit, Principe et Amour divins, qu’Il est toujours là pour nous secourir et nous guérir dans les moments difficiles, même lorsque les problèmes persistent.

Personne ne peut être privé de sa raison d’être, de son utilité ou de sa valeur.

Quelle que soit la difficulté, le Principe divin est toujours à l’œuvre. Le Christ, la Vérité, le message divin émanant de Dieu qui parle à tous, nous apporte la ferme assurance que les enfants de Dieu, les expressions spirituelles de Son amour, ne peuvent connaître que l’harmonie et la santé éternelles. La réalité spirituelle est qu’il n’y ni cause ni effet en dehors de Dieu, l’Esprit divin, l’Entendement. Science et Santé donne l’explication suivante : « L’Esprit est la vie, la substance et la continuité de toutes choses. » (p. 124) Par conséquent, comme le livre le déclare par ailleurs : « Si l’homme est gouverné par la loi de l’Entendement divin, son corps est soumis à la Vie, à la Vérité et à L’Amour éternels. » (p. 216)

Cela m’a été prouvé, il y a quelques années, alors que j’avais le nez qui ne cessait de couler. J’étais obligée de respirer par la bouche, et je parlais d’une voix nasillarde. C’était perturbant, agaçant et gênant. Et cela durait, durait.

Que pouvais-je faire ? Ce dont j’avais constaté l’efficacité dans tant d’autres situations antérieures : prier ! J’ai d’abord affirmé que Dieu, Esprit, est Tout, qu’Il est la seule source, la seule substance véritable de l’homme. Dieu, le Principe divin, est la seule cause, et Sa loi est la seule loi qui nous gouverne. Dieu est Entendement divin, et l’homme est l’image et la ressemblance spirituelles de Dieu. Dieu est Amour, tout bien ; les enfants de Dieu ne peuvent donc connaître que le bien, ce qui exclut une sinusite pénible.

J’ai prié au sujet de cet état désagréable durant plusieurs années. J’ai connu des moments stimulants, des moments d’élévation spirituelle, mais aussi de larmes et d’abattement. Malgré tout, j’étais fermement convaincue que Dieu, Esprit, était la seule réalité, et que l’erreur de croire que les enfants de Dieu pouvaient être malades ou blessés ne résisterait pas à la Vérité. Le Christ m’apportait l’assurance que cet état ne faisait pas partie de mon identité, et que rien ne pouvait me faire penser le contraire. Comme il est dit dans Science et Santé : « Tous les témoignages du sens physique et toutes les connaissances acquises au moyen du sens physique devront céder à la Science, à l’immortelle vérité de toutes choses. » (p. 493)

Et puis un jour, je me suis rendu compte, l’espace d’un moment, que je respirais plus normalement. Cela s’est reproduit de plus en plus souvent, jusqu’à ce que finalement je n’y pense plus du tout, car il me paraissait naturel de respirer normalement. Depuis cette guérison survenue il y a six ou sept ans, je respire tout à fait normalement, et les autres symptômes ne sont plus réapparus. Je suis très reconnaissante à Dieu pour l’amour et la guérison qu’Il nous donne continuellement.

La bonté et l’amour éternels de Dieu sont toujours là pour nous élever, nous encourager et nous guérir. Dieu, la Vérité et l’Amour divins, ne renferme ni discordances ni troubles (momentanés ou durables), mais Il renferme et communique sans cesse le bien, aujourd’hui et éternellement. « Ainsi les rachetés de l’Eternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête ; l’allégresse et la joie s’approcheront, la douleur et les gémissements s’enfuiront. » (Esaïe 51:11)

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 2020

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.