Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Etre sur une terre sacrée

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de décembre 2018

Paru d'abord sur notre site le 29 octobre 2018.


Cela m’arrive de plus en plus souvent. Au cours d’une journée ordinaire, une petite perception spirituelle, à peine discernable, vient à moi. Elle est en général liée à un sujet auquel j’ai pensé, à un problème que j’ai essayé de résoudre, ou à une lecture récente. Je constate alors que si je m’interromps dans mes activités pour écouter tranquillement cette pensée, celle-ci devient plus concrète et plus claire. Je commence à comprendre ce phénomène à la lumière de la Science Chrétienne : Dieu, l’Esprit divin, est tout bien, Il est le seul pouvoir, et Il a créé l’homme, Son image spirituelle, pour refléter ce bien et ce pouvoir sans limites, sans imperfection ni éléments matériels. Grâce à cette lentille, je suis à même de faire face à mon problème ou de comprendre ce que j’ai lu sous une lumière nouvelle tout à fait pertinente.

Ces moments de perception spirituelle sont mes buissons ardents (voir Exode 3:1-5). La Bible relate que Moïse gardait les moutons de son beau-père, lorsqu’il remarqua un buisson qui brûlait sans se consumer. Il ne secoua pas la tête dans un mouvement d’incrédulité, la peur ne le poussa pas à s’enfuir, et il ne fut pas frustré de ne pas comprendre. Il chercha la raison de ce phénomène. Quand Dieu vit que Moïse « se détournait pour voir », Il l’appela et lui dit que l’humble lieu où il se tenait était une terre sainte. Cette perception incroyablement puissante allait donner son impulsion à la mission de Moïse, qui allait ébranler le monde.

Je suis convaincu que ces buissons ardents existent pour tout le monde. Voici comment l’un d’entre eux m’est apparu : récemment, un samedi, alors que j’allais à la cuisine pour me préparer un repas, la pensée m’est venue que lorsque je suis conscient, ne serait-ce qu’un peu, de la présence de Dieu, le fait que je reflète Sa nature devient alors ma réalité. Non pas une vague réalité appartenant à un autre monde, ni une version humaine temporaire et imparfaite de la réalité, mais la vraie réalité – la réalité tangible, harmonieuse, spirituelle et indestructible de Dieu exprimée dans ma vie. J’étais certain de pouvoir affirmer ma réalité spirituelle maintenant même, car, comme il est dit dans la Bible, je suis créé à la ressemblance de Dieu (voir Genèse 1:26). Dieu est Esprit, par conséquent je suis spirituel ; Dieu est Vérité, c’est pourquoi j’exprime naturellement l’intégrité ; Dieu est Entendement, je reflète donc l’intelligence à chaque instant ; et comme Dieu est Amour, je reflète Son amour sans limites ni condition préalable.

Tous les jours, à chaque instant, des buissons ardents apparaissent dans le monde entier.

Ce samedi-là, cette perception a eu sur moi un effet bien concret. Durant tout le reste de la journée, je l’ai gardée à l’esprit, et j’ai constaté que je ressentais moins les contraintes du temps. J’ai pu terminer tout ce que j’avais à faire en n’étant presque pas distrait. J’ai vu clairement quelles étaient mes priorités, et l’ordre dans lequel faire les choses est devenu plus évident. La journée s’est déroulée de façon plus harmonieuse que tout ce à quoi j’aurais jamais pu m’attendre. A mesure que mes pensées devenaient plus spirituelles, qu’elles s’imprégnaient des idées de l’Entendement, ma vie a reflété cet Entendement avec une intelligence, une harmonie et une substance plus grandes.

J’ai dit que ce phénomène m’arrive de plus en plus souvent, et voici pourquoi : je fais enfin attention. Les idées n’ont jamais cessé de venir, elles viennent constamment à tout le monde. Mais auparavant, je les laissais passer comme des moucherons qui volent autour de moi par un jour d’été. A l’exemple de Moïse en présence du buisson ardent, je me tourne désormais vers les idées communiquées par l’Entendement afin de les accueillir et de les comprendre.

Les œuvres de guérison inégalées de Christ Jésus indiquent que le « buisson ardent » de ces idées faisait constamment partie de son expérience. Il était sans cesse conscient du fait que la réalité est spirituelle et que l’homme reflète Dieu, c’est-à-dire que chaque individu est une manifestation spirituelle du Dieu entièrement parfait. Il ne voyait pas des êtres matériels errant sans but, partiellement développés, sujets à des maux physiques et à des imperfections, mais des idées spirituelles, saines, parfaites et profondément aimées, de Dieu, l’unique créateur divin. Il rendait témoignage à cette vérité concernant Dieu et l’homme en tout lieu, et cela lui permettait de percer à jour la fausseté de l’existence mortelle et de guérir les maux de la chair. La découvreuse et fondatrice de la Science Chrétienne décrit cet état mental puissant du Sauveur en termes simples : « C’est le caractère naturel parfait de la Vérité dans l’entendement de Jésus qui rendait ses guérisons faciles et instantanées. » (Mary Baker Eddy, Ecrits divers 1883-1896, p. 200)

Quand je me détourne pour regarder le buisson ardent d’une idée spirituelle – dans ma cuisine, dans la rue, où que je sois – je sais maintenant que c’est Dieu qui me communique Son amour. Quand je le perçois, je reconnais que je suis sur une terre sainte. J’ai le sentiment que ma raison d’être se révèle un peu plus, et que ma domination sur les limites humaines devient plus tangible. Cela fait partie de la véritable source des idées divines qui est toujours accessible à tout le monde ; c’est le Christ qui guérit ici et maintenant, éternellement nouveau, jamais épuisé.

Tous les jours, à chaque instant, des buissons ardents apparaissent dans le monde entier. Combien sommes-nous à nous détourner des pensées qui nous accaparent pour les regarder ? De nombreux lieux en terre sainte n’attendent qu’à être explorés.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / décembre 2018

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.