Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

De bonnes nouvelles

Ma guérison dans une salle de lecture

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’février 2017

Publié à l’origine en anglais dans le Christian Science Journal d’octobre 2016


Une occasion de participer

Dans cette rubrique, les lecteurs nous font part de bonnes nouvelles dans divers domaines liés aux activités de l’église par exemple, mais aussi sur la façon dont la Science Chrétienne a eu un impact dans leur famille ou sur les gens auxquels ils l’ont fait connaître. Vous trouverez page 2 les modalités d’envoi d’un article. Dans la case « Commentaires de l’auteur », sur le formulaire en ligne, veuillez taper « De bonnes nouvelles ». 

Du fond du cœur je remercie les salles de lecture de la Science Chrétienne et les personnes qui, dans le monde entier, y travaillent avec tant de générosité afin que le réconfort et la guérison qu’apporte la Science Chrétienne soient facilement accessibles aux habitants de leur ville. 

Il y a quelques années, j’étais à Nuremberg, en Allemagne, avec mon mari, lorsque je me suis réveillée un matin en me sentant très mal. J’avais aussi la vue complètement brouillée. Nous avions prévu une journée entière de préparation pour un voyage d’affaires à Vienne, en Autriche, le lendemain matin. Notre emploi du temps était si chargé que nous n’avions pas d’autre choix que de faire les courses que nous avions prévues avant notre départ. 

Tout en conduisant dans les rues de la ville, mon mari m’a redonné confiance en me disant que Dieu est la seule cause et qu’Il ne fait jamais souffrir Ses enfants. Je savais que je pouvais compter sur la Science Chrétienne pour me guérir car j’y avais eu recours toute ma vie. Tout cela  était très réconfortant, mais la compassion chrétienne qui allait m’être témoignée par d’autres personnes a aussi joué un grand rôle dans cette guérison. 

Quand nous sommes arrivés à la salle de lecture de la ville afin d’y acheter un Christian Science Journal qui nous indiquerait l’horaire des services de l’église de Vienne, il n’y avait pas de place où se garer. Mon mari s’est arrêté près de la porte, et je suis entrée seule afin qu’il puisse déplacer la voiture en cas de besoin. 

Je ne parlais pas l’allemand à l’époque, mais les personnes pleines d’amour qui tenaient la salle de lecture ont tout de suite compris ce que je demandais. Leur joie spirituelle et leur compassion chrétienne étaient palpables. En me dirigeant vers la voiture d’un pas hésitant, j’ai éprouvé soudain un merveilleux sentiment d’élévation et de fraîcheur. Je me suis alors rendu compte que ma vue était redevenue normale et que je me sentais parfaitement bien. 

Mon mari et moi sommes restés silencieux dans la voiture pendant quelques instants. Nous étions simplement reconnaissants du pouvoir qu’a la Science Chrétienne de guérir. Puis j’ai feuilleté le Journal dans lequel un passage tiré d’un ancien numéro du Christian Science Sentinel a attiré mon attention : « [Mary Baker Eddy] a dit une fois à un élève qu’elle aspirait à voir le jour où toute personne qui entrerait dans une église de la Science Chrétienne, aussi malade ou aussi accablée qu’elle soit, en ressortirait guérie, et que ce jour viendrait seulement si chaque membre de l’église étudie et démontre la vérité contenue dans la Leçon-Sermon, et vient au service, la conscience ainsi préparée. » (« Healing the multitudes » [Guérir les foules], 1er juillet 1916)

Cela décrivait exactement ce que je venais de vivre. Une salle de lecture est un élément d’une importance vitale dans une église filiale de l’Eglise du Christ, Scientiste, et il est clair que la préparation spirituelle des personnes tenant la salle de lecture en cette belle journée a favorisé ma guérison qui s’est avérée permanente.

Nancy K. Colbentson

Publié à l’origine en anglais dans le Christian Science Journal d’octobre 2016

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / février 2017

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.