Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Pour les jeunes

L’intelligence qui est toujours présente

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’septembre 2020

Paru d'abord sur notre site le 13 avril 2020.


C'était ma première année à l’université, et la période des examens approchait. Les cours principaux de mon programme, les mathématiques financières et les statistiques descriptives, ne se présentaient pas bien pour moi. Je ne comprenais presque rien à ces deux matières, et je me considérais comme moins intelligent que d’autres condisciples qui, eux, les maîtrisaient. Je ne me sentais pas du tout prêt pour les examens.

A l’école du dimanche de la Science Chrétienne, j’avais appris différents synonymes pour Dieu qui expriment Ses différents attributs. L’un de mes préférés était « Entendement ». Dieu étant le seul Entendement, Il est la véritable source de l’intelligence et de la compréhension.

Cela m’a paru très approprié à mon problème. Je me suis tourné vers la Bible, où j’ai découvert de nombreuses histoires montrant comment ceux qui demandaient à Dieu la sagesse et l’intelligence avec un cœur honnête étaient soutenus. Par exemple, sachant que la gestion de son royaume ne serait pas une tâche facile, le roi Salomon demanda à Dieu la sagesse. Moïse, envoyé en Egypte pour faire sortir les enfants d’Israël, se plaignit qu’il n’avait pas la parole facile ; là aussi, Dieu le rassura en lui disant qu’Il l’aiderait à savoir ce qu’il devrait dire. Christ Jésus, le Maître, démontra que l’intelligence est une faculté de l’Entendement divin toujours permanent, et qu’elle ne provient pas du cerveau : « Les Juifs s’étonnaient, disant : Comment connait-il les Ecritures, lui qui n’a point étudié ? » (Jean 7:15)

Ces exemples, parmi tant d’autres, m’ont aidé à comprendre que chacun de nous a la capacité d’exprimer l’intelligence, quelles que soient les circonstances. Fondamentalement, l’intelligence n’est pas une chose à « acquérir ». Au contraire, nous exprimons l’intelligence infinie venant de Dieu, l’Entendement divin, la source de toute connaissance. L’homme, l’enfant spirituel de Dieu, ne devient pas intelligent en allant à l’école ; mais l’homme est l’expression de l’intelligence de Dieu. Mary Baker Eddy écrit : « L’Entendement ne dépend pas nécessairement des procédés d’éducation. Il possède en lui-même toute beauté, toute poésie, et le pouvoir de les exprimer. » (Science et Santé avec la Clef des Ecritures, p. 89)

Dans mes prières, j’ai réfuté l’idée que la création de Dieu pouvait manquer d’intelligence et de compréhension, et j’ai revendiqué ma véritable identité en tant qu’idée, ou expression, de l’Entendement divin.

Je m’étais inscrit dans un groupe d’étude avec d’autres amis, car la seule façon pour moi d’arriver à faire les exercices était que les autres m’aident. Mais en continuant de prier, une amélioration sensible s’est fait sentir : seul à la maison, je pouvais résoudre des exercices sans me sentir bloqué. Les examens qui se présentaient à l’horizon ne semblaient plus être un problème insurmontable.

L’intelligence n’est pas une chose à « acquérir ». Nous exprimons l’intelligence venant de Dieu.

Pourtant, je me sentais étouffé par l’idée que mon succès pourrait dépendre d’une capacité personnelle à retenir les cours. Humblement, j’ai reconnu qu’en réalité l’intelligence n’a rien à voir avec un entendement personnel passant des examens, mais que c’est l’action de l’Entendement divin qui s’exprime lui-même dans sa création. Le véritable « acteur », c’est Dieu. L’homme, en tant que reflet de Dieu, est actionné par Dieu. La Bible nous rassure à ce sujet : « Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. » (II Corinthiens 3:5) Nous sommes capables d’exprimer l’intelligence, la compréhension et l’excellence dans tout ce que nous devons légitimement faire parce que nos capacités viennent de Dieu.

Cela m’a beaucoup soulagé, et je me suis senti libéré du fardeau de ces examens. Ces belles paroles d’une prière, la « Prière quotidienne » que Mary Baker Eddy nous a donnée, m’ont rassuré : « ...que le règne de la Vérité, de la Vie et de l’Amour divins soit établi en moi... » (Manuel de L’Eglise Mère, p. 41) Céder à Dieu nous rend plus transparents au pouvoir-Christ en action.

Mes prières ont eu d’autres résultats tangibles. Après avoir passé une interrogation dispensatoire de mathématiques financières avant l’examen final, j’étais parmi les trente-neuf étudiants de ma promotion, qui en compte six-cents, qui ont été dispensés de passer l’examen car ils avaient obtenu une bonne note. Quant aux statistiques descriptives, j’ai acquis une telle maîtrise des formules et des méthodes de calcul que j’ai même pu aider quelques amis à s’y préparer.

Je comprends maintenant mieux ce passage de Science et Santé : « Il s’ensuit que les hommes d’affaires et les savants ont trouvé que la Science Chrétienne rehausse leur endurance et leur puissance mentale, augmente leur discernement du caractère, leur donne de la perspicacité et de la compréhensivité ainsi que la faculté de surpasser leurs aptitudes ordinaires. L’entendement humain, pénétré de cette compréhension spirituelle, devient plus souple, est capable de plus d’endurance, est moins prisonnier de lui-même et a besoin de moins de repos. » (Science et Santé, p. 128)

Oui, céder à l’Entendement divin, Dieu, nous aide à réaliser ce que nous devons faire avec plus de liberté et d’excellence. C’est tellement vrai !

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / septembre 2020

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.