Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

DE LA PART DU BUREAU DU COMITÉ DE PUBLICATION

De la part du Comité de Publication

Réponses à la presse sur la question de la vaccination

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de juin 2022

Paru d'abord sur notre site le 10 mars 2022


Il sera du devoir du Committee on Publication de corriger d’une manière chrétienne les impostures répandues dans le public au sujet de la Science Chrétienne, les injustices commises à l’égard de Mrs. Eddy ou des membres de cette Eglise par la presse quotidienne, par des périodiques ou des publications de toutes sortes.

– Mary Baker Eddy, Manuel de l’Eglise
Article XXXIII, Section 2

L’obligation vaccinale, en particulier en ce qui concerne la Covid-19, ainsi que la prise en compte des accommodements religieux, ont été des thèmes récurrents dans les médias, voire même dans les conversations lors des dîners. L’équilibre entre sécurité publique et droits individuels, incluant les libertés religieuses, a occupé le devant de la scène, créant une agitation de la pensée et une polarisation du discours public dans de nombreux endroits. Et, tandis que les Comités de Publication œuvrent de façon régulière à clarifier la position de la Science Chrétienne sur ces questions, nous avons tous la possibilité, en accord avec nos prières quotidiennes pour l’humanité, de témoigner davantage de la vérité qui révèle la plénitude et l’unité qui sont au cœur de tout être.

La déclaration intitulée « Le point de vue de la Science Chrétienne sur la vaccination et la santé publique » qui a été postée sur le site Internet de l’église (ChristianScience.com/fr) a été une ressource inestimable en matière de correction, et elle a répondu à une augmentation récente de la demande d’information. Nous avons également pu répondre aux questions en partageant des articles sur la Science Chrétienne qui sont en lien avec ce thème, et qui avaient été publiés auparavant. La déclaration et les articles traduisent notre respect permanent des lois du pays et notre obéissance consciencieuse à ces lois – un engagement qui a toujours été accompagné par l’impact vital, démontrable et stimulant de la guérison en Science Chrétienne dans le monde entier. 

Les extraits des deux lettres ci-dessous montrent une partie d’un travail plus large que les Comités de Publication ont effectué avec les médias concernant la position de notre église.

Lettre à un journaliste du Boston Globe :

Cher _____,

[...] Alors que la société s’efforce de revenir à la normale, j’apprécie la conversation entourant la prise en compte des accommodements religieux relatifs à l’obligation vaccinale pour la Covid-19.

Vous avez peut-être déjà lu dans la déclaration qui se trouve sur notre site Internet que dans la communauté des scientistes chrétiens, les opinions et les décisions relatives à la vaccination et le choix en matière de santé sont éminemment individuels et envisagés sous l’angle du choix religieux personnel, ainsi que comme le résultat d’une pratique spirituelle démontrée, et non en fonction d’une doctrine d’église ou d’un dogme. L’église a fait savoir à ses membres qu’il n’y avait ni pression ni jugement en matière de vaccination, que l’on choisisse de se faire vacciner ou non. Je connais certains membres d’église qui ont choisi de se faire vacciner et d’autres qui n’ont pas fait le même choix. L’église ne tient aucun registre à ce sujet.

Par-dessus tout, je dirais que la Science Chrétienne essaie d’avoir une approche équilibrée sur la question des vaccins lorsqu’elle demande ou fait usage d’accommodements religieux, voire d’exemptions. Les scientistes chrétiens ont une préoccupation commune pour la santé publique et demeurent respectueux de la responsabilité qui incombe à tous les citoyens d’obéir aux exigences gouvernementales et de respecter les droits d’autrui. Nous ne sommes pas réellement « contre » les vaccins ou les professionnels de santé, et notre église ne s’engage pas dans des campagnes publiques « pour » ou « contre » de telles questions, ni en faveur de nos membres ni, plus largement, en faveur de la société, y compris lorsque nous demandons que soit pris en compte notre point de vue religieux.

Pourtant, la Science Chrétienne enseigne effectivement comment s’appuyer sur la prière pour prendre soin de sa santé et des autres aspects de l’existence. De nombreux fidèles s’appuient exclusivement sur ces moyens spirituels pour leur santé en raison de la preuve de leur efficacité, obtenue dans leur propre vie. [Par conséquent], depuis un certain nombre d’années, nous avons apprécié que des accommodements religieux relatifs aux exigences vaccinales pour les membres d’église qui le souhaitaient aient été autorisés, notamment les accommodements actuels concernant la vaccination obligatoire contre la Covid, dans le cadre du travail, de l’école, des transports, etc. L’église ne propose actuellement aucun formulaire d’exemption religieuse, mais elle encourage ceux qui sont à la recherche d’un accommodement ou d’une exemption à aborder ces questions avec humilité, par la prière, et à faire preuve de responsabilité envers la société, même s’ils agissent en accord avec le sens le plus élevé qu’ils ont de leur foi religieuse – c’est-à-dire s’efforcer d’aimer leur prochain, d’obéir à la Règle d’or, d’être à l’écoute de manière attentive, et d’avoir de la compassion pour les préoccupations des autres… 

Lettre au rédacteur en chef :

Première Eglise du Christ, Scientiste, Glenwood Springs, [Colorado,] fondée au début des années 1900 a toujours entretenu des liens étroits avec la localité et continue de faire de son mieux pour être une présence aimante et salvatrice dans la ville. Un article récent du Post Independent [...] affirme des choses inexactes en référence au site Internet de [L’Eglise Mère]. [...]

La déclaration [sur le site Internet] affirme en réalité : « Depuis plus d'un siècle, notre religion insiste sur le respect dû aux autorités de santé publique et obéit scrupuleusement aux lois du pays, y compris celles qui rendent la vaccination obligatoire. »

Les scientistes chrétiens travaillent assidûment aux mêmes objectifs que tout le monde dans la localité en ce qui concerne la pandémie : santé et protection. Il se peut que les membres de l'Eglise qui ont fait l’expérience dans leur vie du pouvoir de la prière de guérison que Christ Jésus pratiquait demandent un accommodement en matière vaccinale, lorsqu'un tel accommodement est prévu par la loi. Mais ce choix ne traduit pas une méfiance ou un refus vis-à-vis de la vaccination. Il se trouve simplement que certains membres de l'église préfèrent, lorsque ce privilège leur est offert, compter uniquement sur une pratique éprouvée de la guérison chrétienne pour atteindre ces objectifs.

Il convient de noter que ces décisions sont prises en fonction de la pratique religieuse individuelle. Notre église ne dicte pas aux membres ce qu’ils doivent faire, mais elle laisse à l’inverse à chaque membre de l'église le loisir de discuter avec son employeur de sa propre pratique religieuse en matière de santé lorsqu'il sollicite un accommodement. Les scientistes chrétiens s'efforcent d'aborder ces conversations dans l'espoir d'apporter un sentiment de calme et même de guérison. [...]

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / juin 2022

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.