Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

La Vigilance spirituelle contrebat l'Apathie

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’avril 1944


En écrivant aux chrétiens d'Éphèse, Paul désirait les tirer de l'apathie que provoque l'animalité, du mesmérisme qu'entraînent les tendances matérialistes; aussi leur adressait-il ce vibrant appel (Éphésiens 5: 14): « Réveille-toi, toi qui dors, et relève-toi d'entre les morts, et le Christ t'éclairera! » Précédemment, dans son épître aux Romains, l'apôtre avait indiqué que la mort n'est pas une condition physique, mais un état de la conscience humaine ou mortelle. Ayant déclaré d'une manière catégorique: « Les sentiments que fait naître la chair produisent la mort »— il ajoutait: « mais les sentiments que fait naître l'esprit produisent la vie et la paix » (Romains 8:6). Nous voyons donc que Paul reconnaissait la facilité avec laquelle les hommes cèdent à l'emprise des croyances matérielles, même après que le Christ, la Vérité, les a touchés et qu'ils ont pris le nom de chrétiens.

Sans doute, si Paul était personnellement avec nous aujourd'hui, il renouvellerait ses appels et les rendrait peut-être encore plus urgents; car le monde doit faire face à une formidable tentative de mesmérisme collectif qui prétend stupéfier, intimider, dominer, asservir les hommes et les peuples. Dans bien des cas, on a pu voir à l'œuvre la duplicité, la mauvaise foi, la tyrannie, le terrorisme, qui semblaient remporter des avantages temporaires; malgré cela, certaines personnes, certaines nations se laissent encore influencer par des prétentions mesmériques qui les poussent à se retrancher en égoïstes derrière un mur d'isolement, sans reconnaître que, comme le dit la Bible (Romains 14:7), « aucun de nous ne vit pour lui-même. »

Plus que n'importe qui, les Scientistes Chrétiens devraient être en garde contre les prétentions du mesmérisme et les vaincre d'une manière intelligente, car ils ont pour cela les voies du Christ et la méthode scientifique. Dans le livre de texte Scientiste Chrétien, Science et Santé avec la Clef des Écritures, Mary Baker Eddy consacre tout un chapitre au magnétisme animal qu'elle démasque et dénonce. Divinement inspirée, notre Leader décida que dans le Livret Trimestriel de la Science Chrétienne, nous aurions tous les six mois une Leçon-Sermon sur ce sujet: « La nécromancie ancienne et la moderne, en d'autres termes le mesmérisme et l'hypnotisme, dénoncés »— Leçon qu'il faut étudier, s'assimiler et démontrer. La pensée sur laquelle on appuie est celle qu'exprime le dernier mot du titre ci-dessus; car toutes nos Leçons-Sermons, quel qu'en soit le sujet, se proposent de glorifier Dieu, d'indiquer et de prouver l'omniscience de l'Entendement divin, l'omniprésence de la Vérité, l'activité perpétuelle de la Vie, l'omnipotence de l'Amour, et par conséquent le néant, l'inintelligence, l'impuissance du mal et de l'erreur, de tout ce qui est dissemblable au divin Principe et à son harmonie.

Une chose importante, fondamentale même, pour venir à bout des prétentions mesmériques et d'autres formes du péché, nous est indiquée dans le nom donné au cinquième chapitre de Science et Santé: « Le magnétisme animal démasqué. » Le mal se présente toujours à nous comme s'il était personnel, car il se sert de personnes qui se laissent mesmériser au point d'accepter les suggestions de Satan, l'égoïsme, l'obstination, la vengeance, l'envie, la convoitise, l'animalité, exprimant ces erreurs et d'autres du même acabit comme si c'étaient leurs intentions, leurs pensées et leurs désirs individuels. Toutefois la Science Chrétienne nous permet de démasquer le mal ou le magnétisme animal en le voyant tel qu'il est — en tant que pensée fausse ou mensonge —« rien prétendant être quelque chose » (Science et Santé, p. 591) et non pas tel qu'il prétend être, savoir, comme personne possédant une identité, une influence. Le magnétisme animal cherche à nous décevoir en se servant d'une personne dont il fait son porte-voix, son homme de paille; mais la Science Chrétienne arrache ce masque; elle nous affranchit de la croyance au mal, de la crainte du mal, et nous permet d'aider à libérer ceux qui en sont les victimes.

Pour nous encourager et nous conduire, nous avons les enseignements et l'exemple du Christ Jésus, qui à la lumière de la Science Chrétienne deviennent simples, éminemment pratiques. Selon la Bible, notre Conducteur « a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre aucun péché » (Hébreux 4:15); ceci nous amène à voir qu'en ce qui le concernait, Jésus maîtrisa toutes les formes de la croyance à une mentalité matérielle et mauvaise, appelée mesmérisme ou hypnotisme, et qu'il en renversa les effets, y compris l'apathie, la crainte et la confusion. Quant à ses disciples, au moment où Jésus fut trahi, ils cédèrent à l'influence du mesmérisme, car ils s'endormirent pendant que le Maître priait. Les paroles qui leur furent alors adressées par le Christ Jésus (Matthieu 26:40): « Est-il possible que vous n'ayez pu veiller une heure avec moi? » devraient représenter pour chacun de nous un appel constant, logique, nous invitant à la vigilance dans notre service pour la Cause Scientiste Chrétienne.

Il se peut que d'aucuns se posent les questions suivantes: Comment le Christ Jésus traitait-il le magnétisme animal d'une manière si efficace qu'il en annulait les prétentions, leur ôtant tout pouvoir sur lui-même? Les moyens et la méthode qu'employait le Maître sont-ils actuellement à notre portée? Pour ces questions et d'autres du même genre, la réponse se trouve dans les Écritures, scrutées à la lumière de la révélation spirituelle fournie par la Science Chrétienne. En étudiant avec soin la Bible, Science et Santé, et les autres ouvrages de Mrs. Eddy, l'on se rend compte que les armes du Christ Jésus étaient spirituellement mentales; que c'étaient des pensées vraies, aimantes, les émanations ou les expressions de l'unique Entendement pur et parfait, du divin Principe, de l'Amour. Évidemment aussi, Jésus le Christ reconnaissait que les pensées, les impulsions, les desseins ne manifestant pas la bonté, la justice, l'harmonie, la pureté, la perfection divines, étaient dans tous les cas des erreurs, des mensonges n'ayant aucune influence inhérente, ni loi, ni pouvoir, ni attrait.

La Science Chrétienne, la Science du penser juste et de la vie droite, montre comment chacun de nous peut et même doit tôt ou tard avoir l'Entendement qui était en Jésus le Christ; comment nous pouvons penser ainsi que l'aurait fait, dans des circonstances analogues, le Métaphysicien par excellence. A l'instar de notre Modèle, nous pouvons et devons sans crainte affronter et dénoncer comme étant fausses et vaines toutes les phases du mal, qu'elles soient grossières, menaçantes, pleines de jactance, ou subtiles, séductrices, trompeuses. Ceci nous amène à percevoir et à reconnaître d'une manière conséquente que le bien seul est inévitable. Avec une assurance puisée dans la démonstration chrétiennement scientifique, Mrs. Eddy nous donne, à la page 571 de Science et Santé, ces directions encourageantes: « En tous temps et en toutes circonstances surmontez le mal par le bien. Connais-toi toi-même, et Dieu te donnera la sagesse qu'il te faudra pour remporter une victoire sur le mal, et Il t'en fournira l'occasion. Revêtu de la panoplie de l'Amour, vous êtes à l'abri de la haine humaine. Le ciment d'une plus belle humanité unira tous les intérêts dans la seule divinité. »

Au service militaire comme aussi dans la vie civile, d'innombrables Scientistes Chrétiens ont prouvé que la compréhension spirituelle des paroles inspirées prises dans la Bible et dans Science et Santé est la protection la plus efficace contre le mal sous toutes ses formes. Ils ont reconnu que la lutte se poursuit non pas contre des personnes, mais contre le vouloir humain, l'animalité, la haine, la jalousie, la crainte et d'autres erreurs du même genre, qui constituent l'entendement mortel et voudraient se servir de nous ou de notre prochain pour exprimer l'apathie, la matérialité, l'ingratitude, l'égoïsme peu perspicace.

Un des meilleurs antidotes contre l'apathie, c'est la gratitude, cet agent actif de l'Amour divin. Certes, quiconque a senti l'influence curative de la Science Chrétienne a sujet d'être très reconnaissant envers le grand Dispensateur de tous les biens. Quoique les démonstrations en Science Chrétienne soient divinement naturelles, il ne faudrait jamais les prendre pour un fait banal, allant de soi, car « elles sont le signe d'Emmanuel, ou ‟Dieu avec nous,” — une influence divine toujours présente dans la conscience humaine et qui se renouvelle, venant maintenant selon l'antique promesse:

« Pour publier la liberté aux captifs [des sens],
Et le recouvrement de la vue aux aveugles,
Pour renvoyer libres ceux qui sont dans l'oppression.»

(Ibid., Préf., p. xi.)

Donc, soyons vigilants, démasquons les prétentions du mal et réfutons-les en restant éveillés à l'omnipotence du bien, dociles à la loi de l'Amour qui ne cesse d'agir.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / avril 1944

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.