Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer
Articles originaux web

Le point de départ le plus puissant

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne d’avril 2022

Paru d'abord sur notre site le 18 octobre 2021


Il est vrai que, très souvent, notre point de départ peut déterminer tout le reste. J’ai découvert que cela s’applique aussi à la prière.

Jésus, en expliquant à ses disciples comment prier, a fait débuter la Prière du Seigneur par « Notre Père », ce Père vers qui nous nous tournons. Plus avant dans la prière, il évoque « notre Père » comme étant tout-puissant. Dieu, le bien, contrôle entièrement Sa création spirituelle.

Mary Baker Eddy, qui a découvert la Science Chrétienne et qui obéissait avec consécration aux enseignements de Jésus, a écrit dans Science et Santé avec la Clef des Ecritures : « Le point de départ de la Science divine est que Dieu, l’Esprit, est Tout-en-tout… » (p. 275) En tant qu’Esprit infini, Dieu nous a créés à jamais spirituels, purs et en sécurité, et en aucun cas vulnérables face aux circonstances matérielles. Quel puissant point de départ pour la prière !

Il y a de nombreuses années, peu de temps après que mon père et moi avons commencé à nous intéresser à la Science Chrétienne, il a obtenu une merveilleuse guérison. Il était au sommet du mont Washington, dans le New Hampshire, au milieu de l’hiver, en train de faire des expériences sur les écoulements d’humidité en surfusion. Il était temps de partir, mais la météo était mauvaise, il venait de tomber 60 cm de neige fraîche. En redescendant à pied, sa jambe s’est enfoncée dans un trou profond, et il s’est apparemment luxé le genou.

Sa première réaction a été la panique, à cause de la douleur et de la crainte de ne pas survivre après une nuit où les températures descendaient régulièrement jusqu’à -20°C. Mais ensuite, il a changé de point de départ pour ses pensées, et il les a appuyées sur Dieu, sur la totalité de Dieu, sur la présence de Dieu qui gouverne tout, sur l’amour protecteur de Dieu. Il m’a dit qu’il était resté mentalement attaché à ce point de départ, s’accrochant à la tendre sollicitude de Dieu, sachant qu’elle était là pour l’aider et pour guérir tout ce qui avait besoin de l’être.

Finalement, alors qu’il bougeait son corps pour tenter d’être plus à l’aise, il a remarqué que son genou fonctionnait normalement et sans douleur. Il s’est levé et a dévalé naturellement le reste du chemin.

Faire de Dieu le point de départ de notre prière nous empêche de nous apitoyer mentalement sur le problème. Cela nous permet de partir dans la bonne direction, de ressentir plus pleinement la totalité de Dieu, le bien.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / avril 2022

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.