Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Il y eut un temps où je souffrais de l'estomac au point que je ne pouvais...

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de septembre 1938


Il y eut un temps où je souffrais de l'estomac au point que je ne pouvais plus garder les aliments. Pour finir, j'appris que j'avais un cancer d'estomac et que toute guérison était impossible. Plusieurs fois par jour je m'agenouillais et je priais Dieu de m'aider, car il me semblait que le secours ne pouvait venir que de Lui.

Un certain jour, comme je lisais dans le Nouveau Testament les merveilleuses guérisons que Jésus et ses disciples avaient opérées, je me demandai s'il n'existait pas à notre époque une communion qui pût mettre en pratique les enseignements du Maître. Jésus dit à ses disciples qu'ils pourraient faire les œuvres que lui-même faisait. Je vis clairement qu'on devrait pouvoir communiquer à d'autres cette connaissance.

Désirant beaucoup essayer de la Science Chrétienne, je m'arrangeai pour me mettre en rapport avec une Scientiste, qui me parla de cette religion. C'était pour moi comme une langue nouvelle, une tout autre façon de penser Le lendemain à mon réveil, je constatai que j'avais gardé mon souper, ce qui n'était pas arrivé depuis quelque temps. J'en fut très reconnaissante, et je sentis la bienheureuse assurance que j'avais trouvé le chemin. Ce jour-là, je reçus Science et Santé avec la Clef des Écritures, par Mary Baker Eddy. Sans le vouloir, je tombai sur la page 3 où, mentionnant le « principe des mathématiques, » notre Leader dit: « La règle est déjà établie, et notre tâche est de trouver la solution. » Cela me satisfit, car il m'avait toujours semblé que la vie devait avoir un Principe qui la gouverne.

Vivant dans un ranch, il m'était difficile de me mettre en contact avec des Scientistes Chrétiens; j'achetai donc tous les écrits de Mrs. Eddy et je m'abonnai aux périodiques de la Science Chrétienne. Je me confiai en Dieu, qui fut mon interprète. La compréhension me vint peu à peu. Dès le début, un merveilleux soulagement se fit sentir, mais la guérison complète ne vint que lorsque j'appris à suivre le chemin de la Science Chrétienne — à abandonner mes croyances erronées afin d'avoir recours au divin Principe.

Un jour, j'eus de graves vomissements. Je ne pouvais comprendre pourquoi cela m'arrivait. J'ouvris Science et Santé à la page 401, où Mrs. Eddy a ce passage: « Ce que je nomme chimicalisation, est la révolution produite lorsque la Vérité immortelle détruit la croyance mortelle erronée. La chimicalisation mentale fait remonter le péché et la maladie à la surface, contraignant les impuretés à s'éliminer, comme dans la fermentation d'un liquide. » Ce fut la fin du cancer, dont je ne souffris plus jamais. Cette guérison remonte à dix-neuf ans environ, et dès lors j'ai joui d'une excellente santé.

Je voudrais mentionner une autre guérison. Un matin que je passais par l'enclos avec une écuelle de grain pour aller nourrir les poules, les chevaux me suivirent. Comme je courais pour m'en éloigner, une fourche rouillée s'enfonça dans mon pied qu'elle traversa jusqu'au talon. Je m'assis par terre pour la retirer, mais quand je voulus marcher je me sentis choir et perdre connaissance. J'implorai le secours de Dieu, ce qui me fortifia. Quand mon mari vit mon état il craignit un empoisonnement du sang et trouva qu'il me faudrait un docteur. Mais je n'y voulus pas consentir, et finalement on me laissa. Une fois seule je pris The Christian Science Journal où je lus un article sur l'irréalité de la matière. En finissant de le lire, je pus voir qu'il n'y avait aucune matière à guérir. La guérison fut instantanée. Je me levai, posai le pied à terre et marchai. Le lendemain je pus mettre mon soulier et toute gêne disparut. Vraiment, les périodiques ont été « un flambeau qui guide mes pas, une lumière sur mon sentier. »

Je suis profondément reconnaissante envers Mrs. Eddy qui a cherché et trouvé cette grande vérité libératrice. Je suis aussi reconnaissante d'avoir suivi le cours d'instruction, qui m'a aidée à prouver l'irréalité de l'erreur et la totalité de Dieu.

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / septembre 1938

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.