Skip to main content
Articles originaux web

Une vision déformée rapidement guérie

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de octobre 2018

Paru d'abord sur notre site le 9 août 2018.


Je me suis réveillé très tôt, un mardi matin, avec une sensation de brûlure à l’œil gauche. J’étais très inquiet. Je me suis levé pour aller boire un verre d’eau, et j’ai constaté que ma vue était trouble et déformée.

L’étude de la Science Chrétienne m’a appris à ne pas être « pétrifi[é] devant ce qui n’est que néant » (Mary Baker Eddy, Science et Santé avec la Clef des Ecritures,p. 563). Je savais  que la vision déformée était « néant », car elle ne venait pas de Dieu. Selon la Science Chrétienne, la croyance aux sens matériels, y compris le sens matériel de la vue, est néant, car elle est l’opposé du sens spirituel véritable de la vue – de l’homme et de la femme qui « voient » ou perçoivent en tant que reflet de l’Entendement divin, ou Dieu. Etre pétrifié devant ce qui n’est que néant revenait à prendre peur à cause de la croyance à deux créations séparées, l’une matérielle, l’autre spirituelle, et à admettre que la création matérielle avait une plus grande réalité que la création spirituelle. Je savais que la vue véritable est une faculté de l’Entendement divin, qu’il n’y avait jamais de séparation entre moi et l’Entendement divin, Dieu, et que je ne pouvais souffrir d’aucun trouble en tant que reflet de l’Entendement.

J’ai cependant craint de ne pas pouvoir lire lors de la réunion de témoignage du mercredi soir, dans mon église filiale de l’Eglise du Christ, Scientiste, dont j’étais le Premier Lecteur. Ressentant le besoin d’une aide par la prière, j’ai réveillé ma femme, qui est praticienne de la Science Chrétienne et, après lui avoir expliqué mon souci, je lui ai demandé de prier pour moi.

Elle a aussitôt affirmé que j’étais dès à présent le reflet spirituel parfait de Dieu, Esprit, qui voit tout. Elle m’a parlé de toute la bonté qui découle du fait d’être ce reflet parfait de Dieu.

Les passages tirés de la Bible et de Science et Santé que j’avais préparés pour le mercredi soir parlaient de faire confiance à Dieu. L’une des citations de la Bible était la suivante : « Dieu est pour nous un refuge et un appui, un secours qui ne manque jamais dans la détresse. » (psaume 46:2) En préparant cette lecture du mercredi soir, j’avais vu que Dieu et l’homme sont inséparables, et que cette relation parfaite ne peut jamais être interrompue.

Ma femme m’a conseillé d’écouter le podcast du dernier « Daily Lift » produit par La Première Eglise du Christ, Scientiste. Evoquant la perte de vision d’un œil, la personne expliquait que ses craintes avaient été vaincues quand elle avait reconnu la vérité spirituelle de son être. Cette idée répondait parfaitement à mon besoin !

Ma lecture du mercredi se terminait par un passage puissant concernant la guérison, ou la  rectification de ses pensées. Il se trouve dans Science et Santé : « Lorsque l’illusion de la maladie ou du péché vous tente, attachez-vous fermement à Dieu et à Son idée. Que rien hormis Sa ressemblance ne demeure dans votre pensée. Que ni la crainte ni le doute n’obscurcissent votre sens lumineux et votre calme confiance que la récognition de la vie harmonieuse – comme l’est éternellement la Vie – peut détruire tout sens douloureux de ce qui n’est pas la Vie ou toute croyance en ce qu’elle n’est pas. Que la Science Chrétienne, au lieu du sens corporel, soutienne votre compréhension de l’être, et cette compréhension substituera la Vérité à l’erreur, remplacera la mortalité par l’immortalité, et réduira au silence la discordance par l’harmonie. » (p. 495)

L’illusion d’une vision déformée m’avait tenté, mais je me suis fermement attaché à Dieu et à Son reflet. Je n’ai craint aucune pensée erronée, mais j’ai eu confiance dans le fait d’être en harmonie avec Dieu, en tant que Son reflet parfait. Il n’y a pas de vérité dans la douleur ni dans la croyance à quelque erreur que ce soit. J’ai remplacé la fausse croyance à une vue endommagée par la compréhension de mon existence permanente en tant que reflet de Dieu. Dans la création harmonieuse de Dieu, il ne peut y avoir de déformation. Ma pensée a été corrigée spirituellement, et en conséquence j’ai recouvré une vue parfaite.

Lors de la réunion de témoignage du mercredi soir, j’ai lu avec un cœur reconnaissant. Le problème n’est pas revenu. Cette guérison parfaite remonte à plus d’un an. « Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable. » (II Corinthiens 9:15)

Raymond Glazner 
Indianapolis, Indiana, Etats-Unis

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / octobre 2018

La mission du Héraut

L'explication divinement inspirée que donne Mrs. Eddy de la mission du Héraut de la Science Chrétienne, créé en 1903, est devenue un symbole des activités du mouvement de la Science Chrétienne, qui englobent le monde entier. Ses paroles, gravées au frontispice de La Société d'Édition de la Science Chrétienne, sont les suivantes: « proclamer l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible ». Le Héraut est une manifestation tangible du souci qu'avait notre Leader de partager avec toute l'humanité la précieuse connaissance de la Science de la Vie. Elle avait conscience que le Consolateur était venu pour « la guérison des nations ».

—Alfred F. Schneider, Le Héraut de la Science Chrétienne, juillet 1978

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.