Skip to main content Skip to search Skip to header Skip to footer

Se libérer de la tyrannie

Tiré du Héraut de la Science Chrétienne de septembre 1986


Un jour, vous vivez dans une liberté relative, le matin suivant, vous apprenez au réveil la nouvelle inquiétante que le gouvernement est tombé et que vous êtes sous l'autorité militaire. Peu probable ? Eh bien, que dire d'une dégradation progressive de la liberté d'expression et de la liberté religieuse par le biais de lois de plus en plus restrictives ? Pas si incroyable ? Non. La tyrannie peut s'établir de façon subtile tout autant que criante, non seulement par les armes, mais par des lois injustes. Elle déclare la guerre aux droits inaliénables de l'homme.

Que pouvons-nous faire pour combattre la tyrannie, quelque forme qu'elle prenne ? Nous pouvons faire ce que notre Guide, Christ Jésus, nous a enseigné à faire: nous tourner vers Dieu en prière.

Mais les idées que les hommes se font de la prière semblent aussi diverses que les idées qu'ils se font de Dieu. C'est pourquoi il nous faut considérer ce qu'est la prière. Supplier Dieu qu'Il nous aide dans les moments difficiles et nous efforcer d'aimer nos ennemis, cela est vital. Mais la Science ChrétienneChristian Science (´kristienn ´saïennce) nous enseigne que la prière représente bien plus.

C'est la connaissance de la toute présence et de l'omnipotence de Dieu, du bien, qui nous rend capables de faire clairement la distinction entre le fait spirituel (ce qui est vraiment réel) et les images trompeuses de la croyance mortelle à un pouvoir opposé à Dieu. Cette compréhension spirituelle réduit les tableaux matériels de l'oppression à leur dénominateur commun, la croyance mortelle. Ainsi nous commençons à voir l'impuissance de l'oppression et nous annihilons toujours davantage le contrôle qu'elle prétendrait exercer sur nous.

La prière nous conduit à voir le mécanisme de l'évidence matérielle. Nous en venons alors à nous demander: Qui est vraiment le tyran ? Un dirigeant, une idéologie ? Non. Le véritable tyran est démasqué: c'est l'œuvre de l'entendement mortel ou l'affection de la chair dont la Bible dit qu'elle est « inimitié contre Dieu » Voir Rom. 8:7.. Nous nous rendons compte en même temps d'un autre fait saisissant: ceux que nous qualifions de tyrans sont eux-mêmes les victimes de l'entendement mortel, ils sont conduits à croire que le pouvoir par la force est supérieur au pouvoir de l'Amour. Bien que le tyran puisse régner grâce à la peur, il est plus apeuré que tous ses sujets, car plus il devient tyrannique, plus il accumule de haine sur lui et plus il est épouvanté de sa défaite. La cause potentielle de sa défaite, c'est sa croyance au pouvoir du mal, bien plus que les armes de ses opposants. Il découvre trop tard qu'au lieu d'être un oppresseur, il a été opprimé par la croyance que le mal est pouvoir.

Quelqu'un objectera peut-être: « Mais ce que vous dites de la prière a rapport aux pensées d'une personne. Comment cela pourrait-il bien abattre la tyrannie ou aider un monde en effervescence ? »

Il se trouve dans la Bible plusieurs exemples qui montrent comment une personne juste a sauvé une localité ou un pays. Vous rappelez-vous ce sage qui a sauvé une ville, à lui seul ? (Voir Eccl. 9:13-18). Il y a aussi David qui, avec sa fronde, a vaincu Goliath et sauvé les Israélites. L'exemple suprême, c'est Christ Jésus qui rendit évident le chemin du salut pour toute l'humanité et pour toute époque. La question n'est jamais « combien » prient correctement, mais « dans quelle mesure » nous ressentons vraiment et vivons notre unité avec Dieu, unité qui amène les résultats souhaités — dans quelle mesure nous ressentons l'unité spirituelle de l'homme avec le bien divin.

Alors voyons quelques-uns des faits spirituels dont il est nécessaire que nous soyons conscients pour prier sur cette base. L'un de ces faits, c'est qu'il y a un seul gouvernement, le gouvernement du Principe divin, Dieu. La Bible, avec son message spirituel pour tous les âges, dit de Dieu: « Les nations se réjouissent et sont dans l'allégresse; car tu juges les peuples avec droiture, et tu conduis les nations sur la terre. » Ps. 67:5.

Il est indispensable que nous prenions conscience que l'homme réel, le seul homme qui est, l'homme spirituel et parfait, est guidé et gouverné par ce Principe divin. Si quoi que ce soit semble injuste sur le plan humain — une lutte de pouvoir entre factions, des gens qui agissent poussés par des mobiles erronés — c'est là un faux concept au sujet de Dieu et de l'homme, un mensonge de l'entendement mortel, une tentation ou une suggestion diabolique qui voudrait nous faire croire à un pouvoir opposé à Dieu. Il est essentiel que nous soyons scientifiquement convaincus de la grande vérité qu'il est impossible que quoi que ce soit empiète sur la liberté de l'homme, puisque Dieu, le Tout-en-tout, a créé l'homme libre et maintient cette liberté. Notre Maître, Christ Jésus, a dit: « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:32.

Quel est le fait réel relatif à un cas d'oppression quelconque ? Que Dieu, qui est l'unique Entendement réel, ou intelligence, ne connaît pas cette situation; que Sa création est bonne, qu'elle est Son idée, manifestant Son amour, Sa joie et Sa paix. Donc, la tyrannie ne peut pas émaner de Dieu; elle est obligatoirement une croyance erronée en l'entendement mortel, la contrefaçon de l'Entendement immortel. Nous devons nous rendre compte que ce dont nous semblons être témoins est une tentative par l'entendement mortel de faire passer ses propres concepts ou croyances pour réels. Grâce au pouvoir du Christ, la Vérité, nous avons le droit de refuser ces mensonges, d'accepter seulement le gouvernement du Principe divin dans notre propre vie et d'agir en conséquence. C'est ainsi que nous exprimons notre stature d'homme parfait qui apporte avec elle toute la puissance et la joie nécessaires pour inspirer les autres lorsqu'ils traversent des difficultés.

Mary Baker Eddy, Découvreur et Fondateur de la Science Chrétienne, déclare dans Science et Santé avec la Clef des Écritures: « Il nous faut scruter profondément le réel au lieu de n'accepter que le sens extérieur des choses. » Science et Santé, p. 129. Faire cela, c'est découvrir que ce à quoi nous avons affaire n'est pas simplement un cas de tyrannie ou d'oppression sur la scène humaine, mais un concept mental erroné que détruit la Vérité. C'est pourquoi, grâce à la prière gouvernée par la compréhension spirituelle, nous pouvons user de la domination complète dont Dieu a doué l'homme en toute situation.

Mais, peuvent ajouter certains, allez donc maintenir ces vérités lorsque votre vie est menacée ou qu'un revolver est pointé sur vous ! C'est pour cela qu'il est indispensable que nous combattions la croyance à la peur et que nous la détruisions par le traitement scientifique. C'est la peur qui fit que Moïse hésita à ramasser le bâton devenu serpent (voir Ex., chap. 4); c'est la crainte qui hypnotisa les armées des Israélites jusqu'à ce que David vienne relever sans peur le défi lancé par Goliath. David, en fait, courut pour attaquer son ennemi avec l'arme qu'il avait dans la main et dont il s'était servi pour se défendre en des circonstances antérieures. Mais son arme réelle, c'était sa certitude que la Vérité était de son côté et donnerait la victoire.

La peur est détruite dans la mesure où nous établissons cette même certitude dans notre conscience. Mary Baker Eddy exprime clairement ce besoin dans les recommandations que nous trouvons dans le Manuel de L'Église Mère: « Règle pour les mobiles et les actes », « Prière quotidienne » et « Vigilance face au devoir » Voir Man., Art. VIII, Sect. 1, 4, 6.. Les vérités que ces conseils énoncent constituent notre armure et défendent les citadelles de la pensée. Elles nous mettent à même de voir que notre sécurité réside dans notre connaissance du Christ, la Vérité, et dans la fidélité que nous lui portons. Elles nous aident à reconnaître la nature de l'homme spirituel là où un homme mortel pécheur semble être.

Mais une telle prière peut-elle vraiment aider ceux qui sont opprimés ? Certainement. Une Scientiste Chrétienne a été témoin récemment de ce que peut accomplir la prière face à la tyrannie. Elle a vu la prière apporter un éveil de la pensée et, finalement, la liberté à un groupe d'hommes détenus prisonniers par leur gouvernement, parce qu'ils étaient considérés susceptibles de compromettre la sûreté de l'État. On les avait accusés à tort de faire partie d'un complot pour renverser le gouvernement d'oppression. Un bon nombre d'entre eux se trouvaient en prison depuis plus d'un an. Ils avaient à subir les difficultés physiques de la prison et leurs familles, en dehors de la prison, souffraient également.

Ayant été élevés dans la tradition chrétienne, ces hommes priaient. Comme ils étaient enfermés ensemble, ils pouvaient lire à haute voix des récits encourageants dans la Bible. Ils aimaient l'histoire de Pierre et d'autres devant qui les portes des prisons s'étaient ouvertes, et ils priaient pour connaître, comme ils disaient, « un pareil miracle ». Mais une telle possibilité paraissait bien lointaine, et même si les portes s'ouvraient, ils savaient qu'ils n'auraient nul endroit où se cacher. S'évader, c'était la mort immédiate, vivre en prison, la mort lente.

La Scientiste Chrétienne avait prié au sujet de l'oppression qui sévissait dans ce pays où elle aussi habitait. Elle se sentit poussée à un moment à demander au gouvernement l'autorisation de faire des services de la Science Chrétienne dans la prison. Le gouvernement, après une assez longue attente et nombre de formalités administratives, autorisa finalement les services dans une section de la prison. Les prisonniers et la Scientiste Chrétienne qui avait commencé à servir en qualité de travailleur de la Science Chrétienne dans les établissements pénitentiaires furent parfois rudoyés; cependant, une base suffisante en Science Chrétienne avait été établie pour permettre à ces hommes de continuer à étudier et à faire les services lorsque la Scientiste Chrétienne se vit soudain refuser l'entrée de la prison.

Ce qu'ils apprenaient de la Science Chrétienne permit à ces hommes de trouver un nouvel espoir et une nouvelle espérance. Leur étude de la Leçon bibliqueLa Leçon biblique est indiquée dans le Livret trimestriel de la Science Chrétienne., avec ses explications du Christ, la Vérité, les aida à saisir la signification de la prière fondée sur la compréhension spirituelle. Ils virent que l'oppression ne peut que s'écrouler, parce qu'elle n'a pas de base en Dieu, le bien; et ils virent qu'ils devaient reconnaître l'homme de Dieu là même où, pour les sens matériels, un homme mortel tyrannique semblait être. Ils se rendirent compte qu'il leur revenait d'employer et de prouver ce même Christ, la Vérité, que le Maître avait démontré par l'exemple.

Les conditions d'incarcération n'étaient pas faciles. A certains moments, on leur supprima longtemps leurs Bibles, à d'autres, certains d'entre eux furent placés en isolement cellulaire. Mais ils avaient saisi le fait saillant, savoir que Dieu les avait créés libres et qu'ils pouvaient déclarer avec Paul que rien ne pouvait les séparer « de l'amour de Christ » Rom. 8:35.. Ces hommes passèrent quatre ans en prison; puis le gouvernement changea et vint le jour où ils furent humainement libérés de cette épreuve. Leur vie est à nouveau heureuse, elle a un sens et ils sont convaincus plus que jamais que Dieu est bon et qu'Il est omnipotent et omniprésent.

Il est incontestable que Dieu nous accompagne au travers de chaque épreuve. Mary Baker Eddy écrit: « Le gouvernement de l'Amour divin est suprême. L'Amour régit l'univers, et son injonction a été promulguée: “Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face” et: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”. Ayons la molécule de foi qui transporte les montagnes, la foi armée de la compréhension de l'Amour, comme en Science divine, où le droit règne. » The First Church of Christ, Scientist, and Miscellany, p. 278.

Cette vue du gouvernement soumis au Principe divin, l'Amour, n'est pas un mythe ni une façon de penser optimiste. C'est un fait spirituel, éternellement établi. Il détruit la tyrannie sous toutes ses formes et il peut être démontré maintenant par la prière éclairée.


Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient
et chantaient les louanges de Dieu,
et les prisonniers les entendaient.
Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre,
en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés ;
au même instant, toutes les portes s'ouvrirent,
et les liens de tous les prisonniers furent rompus.

Actes 16:25, 26

ACCÉDEZ À DES ARTICLES AUSSI INTÉRESSANTS QUE CELUI-CI !

Bienvenue sur Héraut-Online, le site du Héraut de la Science Chrétienne. Nous espérons que vous apprécierez l’article qui vous est envoyé.

Pour avoir le plein accès aux contenus du Héraut, activez le compte personnel qui est associé à tout abonnement au Héraut papier ou abonnez-vous à JSH-Online dès aujourd’hui !

More in this issue / septembre 1986

La mission du Héraut

« ... proclamer l’activité et l’accessibilité universelles de la Vérité toujours disponible... »

(Mary Baker Eddy, La Première Eglise du Christ, Scientiste, et Miscellanées, p. 353)

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.