Skip to main content
Articles originaux web

Une guérison « rapide et complète » après une chute de cheval

Du Héraut de la Science Chrétienne. Publié en ligne - 31 mai 2019


En septembre dernier, j’ai fait une chute de cheval. Le soir, j’ai dû me rendre à l’évidence : en plus des douleurs que je ressentais un peu partout, la jambe qui avait supporté l’essentiel de l’impact ne pouvait pour ainsi dire plus me porter, j’avais un problème au nez et je ne pouvais pas tourner la tête sans avoir très mal à la nuque.

Cependant, comme j’avais eu et lu (dans ce magazine et les autres publications de la Science Chrétienne) un grand nombre de belles guérisons par la Science Chrétienne, j’étais convaincue de la réelle possibilité d’une guérison rapide et complète. Dans le Manuel de L’Eglise Mère, Mary Baker Eddy utilise les mots « rapidement et complètement » pour décrire le pouvoir guérisseur de la Science Chrétienne (p. 92). Ce que j’aime dans ce passage, c’est que non seulement il souligne l’efficacité de la Science Chrétienne, mais il nous incite à faire de véritables efforts pour démontrer cette Science. C’est un énoncé très stimulant.

Le lendemain matin, j’ai appelé un praticien de la Science Chrétienne, qui a accepté tout de suite de me donner un traitement par la prière. Il a attiré mon attention sur ce passage de Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy, le livre d’étude de la Science Chrétienne : « La réalité spirituelle est le fait scientifique en toutes choses. Le fait spirituel, qui se répète dans l’action de l’homme et de tout l’univers, est harmonieux, et il est l’idéal de la Vérité. Les faits spirituels ne sont pas invertis ; la discordance opposée, qui ne ressemble en rien à la spiritualité, n’est pas réelle. » (p. 207)

Cela a complètement changé ma façon de considérer ce qui m’était arrivé. Bien sûr, je n’avais pas imaginé l’accident, mon corps était bel et bien tombé de cheval, mais fondamentalement, cela n’était pas « moi ». L’enfant de Dieu – notre véritable identité à tous – est spirituel et harmonieux, il est le reflet même de Dieu, qui est l’Esprit infini. On ne quitte jamais la protection de Dieu. Comment pourrait-il en être autrement, puisque l’Amour divin est omniprésent !

Cette prise de conscience m’a libérée. Mon besoin fondamental n’était pas de revenir à un meilleur état de santé ; il était clair que je ne pouvais pas subir les conséquences négatives d’un accident qui n’était jamais arrivé à mon vrai moi. J’avais besoin de voir plus clairement ce qui avait toujours été et ce qui est toujours, la réalité spirituelle.

A partir de ce moment, la guérison des blessures s’est accélérée. L’après-midi, je pouvais remarcher normalement, mon nez avait repris un aspect normal et ne me faisait plus mal.

La rapidité de cette guérison peut sembler extraordinaire, mais je commençais à comprendre combien c’était naturel. Cette semaine-là, la Leçon biblique (composée de passages de la Bible et de Science et Santé indiqués dans le Livret trimestriel de la Science Chrétienne) avait pour sujet « La réalité ». J’avais étudié cette leçon tous les matins, durant la semaine, mais ce jour-là, en rentrant du travail, je l’ai reprise sans plus pouvoir m’en détacher. Je ne pouvais tout simplement pas la poser. 

Cette leçon contenait une foule d’idées précieuses concernant la vraie nature de Dieu, de chacun de nous et de l’univers – les faits spirituellement scientifiques. J’y ai relevé des exemples puisés dans l’œuvre de guérison de Christ Jésus qui m’ont inspirée, ainsi que la promesse que le Christ, la vraie idée de Dieu pleinement exprimée par Jésus, est toujours présent aujourd’hui, apportant réconfort et guérison. Un autre message encourageant disait que, même si une situation semble totalement hors de contrôle, cela ne signifie pas que Dieu nous a laissés tomber ou que la réalité spirituelle a changé.

Ce n’étaient pas juste de belles idées qui rendaient la lecture agréable. La vérité qui les portait paraissait bien plus réelle à mes yeux que l’accident, et cela m’a donné une grande force. Dieu, la Vérité même, est suprême, et on peut compter sur cette Vérité. Nous sommes l’expression spirituelle pure et complète de Dieu, et rien ne peut endommager la création de Dieu ni nous éloigner de Lui. C’est là un fondement solide comme le roc pour nos prières, afin d’exercer une plus grande domination sur tout ce qui, dans notre vie, n’est pas conforme à la santé et l’harmonie.

Le lendemain matin, mon cou était bien moins raide, quoiqu’encore un peu douloureux quand je tournais trop la tête. J’étais reconnaissante de tous les résultats déjà obtenus, tout en étant convaincue que la guérison ne s’arrêterait pas là. Le praticien et moi avons continué de prier. Au bout de quelques heures, quand je suis sortie promener mon chien, je pouvais tourner la tête tout à fait librement et sans douleur.

J’ai eu l’occasion de remonter à cheval le lendemain (trois jours après la chute). C’était un sentiment merveilleux, et j’ai apprécié chaque instant de cette sortie en ce beau jour de début d’automne. Je n’ai eu aucune séquelle, et je continue de pratiquer des activités telles que l’équitation et la course à pied.

Les mots ne suffisent pas à exprimer ma gratitude pour cette guérison rapide et complète, et pour les nouvelles idées sur la réalité spirituelle qu’elle m’a fait entrevoir.

Liz Butterfield Wallingford
Odenton, Maryland, Etats-Unis

Plus d’articles web

La mission du Héraut

Nos Hérauts sont remplis de compassion et de joie. S'exprimant avec la voix de la Vérité, ils apportent la guérison aux peuples. Ils promettent et proclament le bonheur et la liberté parce que, grâce à eux, la présence de Dieu devient une réalité tangible pour l'humanité entière.

Otto Bertschi, Le Héraut de la Science Chrétienne, d’octobre 1968 

En savoir plus sur le Héraut et sa mission.